1972 Lancia Fulvia

Summary

  • Year of manufacture 
    1972
  • Chassis number 
    818 740 003052
  • Lot number 
    170
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1972 Lancia Fulvia 1600 HF Coupé
Chassis no. 818 740 003052

The introduction of the Fulvia saloon in 1963 maintained Lancia's reputation for innovation in automobile design. The boxy-styled Appia replacement featured an all-new, narrow-angle, V4, overhead-camshaft engine, and front-wheel drive, with independent front suspension by double wishbones, and disc brakes all round. A 2+2 coupé on a shorter wheelbase was launched in 1965. Though mechanically similar, the beautiful newcomer had all the visual presence its progenitor lacked and came with a 1,216cc engine producing 80bhp. In tuned, lightweight 'HF' guise the Fulvia also provided Lancia with a means to contest the World Rally Championship. Lancia had used a variety of models during the 1950s, achieving a modicum of success, but with the Fulvia's arrival Cesare Fiorio's Squadra Corse works team had a car capable of consistently challenging for outright victory.

The works team campaigned the Fulvia in 1.2- and 1.3-litre forms, securing a handful of wins at World Championship level, before the advent of the 1.6-litre, five-speed 1600 HF for 1969 gave them the means to mount a more serious challenge. Ultimate expression of the Fulvia Coupé, the 1600 HF came with a 1,584cc engine producing 115bhp in road trim with up to 165bhp available in rally tune. The works team used the 1600 HF consistently between 1969 and 1974, securing seven European Championship wins in 1970, six in 1971 and seven the following year to take the World Rally Championship for Makes in 1972. Alpine-Renault's A110 took the title for the French manufacturer in 1973 but the 1600 HF was not done yet, helping Lancia to a second Makes championship in 1974 together with the Stratos and Beta Coupé, while Harry Källström (1969) and Sandro Munari (1972) became European Rally Champions driving the 1600 HF. (Before the advent of the World Drivers' Championship in 1978, the European was the FIA's only official rally championship for drivers).

A landmark model of immense significance, the Fulvia 1600 HF effectively established Lancia's considerable reputation on the World Rallying stage and paved the way for the legendary Stratos, Rally 037, and Delta Integrale models. When production ceased in 1973, a total of 3,690 stradale (road going) 1600 HFs had been produced, with a further 1,258 being built to 'Rallye' specification.

This Fulvia 1600 HF has belonged to the vendor since 2016 and in 2017 competed in the Tour Auto (competitor number '85'). Noteworthy rally essentials include a fire extinguisher; additional lights at the front; roll cage (rear only); and Schroth Racing safety harnesses. Presented in overall very good condition, the car is sold with its original Autovettura; a set of tools; a spare set of wheels; and its French Carte Grise and valid Contrôle Technique.

Lancia Fulvia 1600 HF coupé 1972
Châssis n° 818 740 003052

•Pionnière des succès de Lancia en championnat du monde des rallyes
•Une des 3 690 stradale (version routière)
•Aux mains du vendeur depuis 2016
•Engagée au Tour Auto en 2017

La présentation de la berline Fulvia, en 1963, respectait la tradition d'innovation de la marque Lancia en matière de conception automobile. La remplaçante de l'Appia à caisse « carrée » recevait un tout nouveau moteur V4 à angle fermé et arbre à cames en tête, la traction avant, une suspension avant indépendante par double triangulation et des freins à disque aux quatre roues. Un coupé 2+2 sur un empattement plus court, fut lancé en 1965. Mécaniquement très proche, le nouvel arrivant, bien plus réussi, affichait un aspect flatteur qui manquait tant à la berline et recevait un moteur 1 226 cm3 de 80 ch. Dans sa version HF allégée, la Fulvia donna à Lancia un moyen de se lancer dans le championnat du monde des rallyes. Lancia avait utilisé divers modèles au cours des années 1950, remportant de modestes succès, mais avec l'arrivée de la Fulvia, l'équipe d'usine Squadra Corse de Cesare Fiorio avait enfin une voiture capable de lui assurer la victoire.

L'écurie d'usine engagea la Fulvia en versions 1,2 litre et 1,3 litre s'assurant une poignée de victoires en championnat du monde, avant l'arrivé de la 1600 HF de 1,6 litre à cinq vitesses en 1969 qui lui procura l'arme pour une ambition plus sérieuse. Ultime expression du coupé Fulvia, la 1600 HF recevait un moteur de 1 584 cm3 de 115 ch en version route grimpant à 165 ch en version rallye. L'écurie d'usine fit un large usage de la 1600 HF entre 1969 et 1974, s'assurant sept victoires dans le championnat d'Europe en 1970, six en 1971 et sept l'année suivante, pour finalement remporter le championnat du monde des rallyes constructeur en 1972.

L'Alpine-Renault A110 remporta le titre pour le constructeur français en 1973, mais la 1600 HF n'en n'avait pas fini, apportant à Lancia un second championnat du monde constructeur en 1974 avec la Stratos et le coupé Beta, tandis que Harry Källström (1969) et Sandro Munari (1972) devenaient champions d'Europe des rallyes au volant de la 1600 HF. (Avant l'avènement du championnat du monde pilotes en 1978, le titre européen de la FIA était le seul championnat de rallye pour les pilotes).

Modèle-phare de première importance, la Fulvia 1600 HF a valu à Lancia une réputation considérable sur la scène du rallye international et a tracé la voie aux légendaires Stratos, Rally 037 et Delta Integrale. Lorsque la production cessa en 1973, un total de 3 690 1600 HF stradale (version route) avait été construites, auxquelles s'ajoutaient 1 258 versions Rallye.

Cette Fulvia 1600 HF appartient au vendeur depuis 2016 et a participé au Tour Auto en régularité (numéro 85) en 2017. Parmi les équipements rallye indispensables on notera, l'extincteur, les phares d'appoint, l'arceau (à l'arrière seulement) et le harnais de sécurité Schroth Racing. Présentée dans un très bon état général, la voiture est vendue avec son Autovettura original, un ensemble d'outils, un jeu de roues de secours et sa carte grise et son contrôle technique valide.