1959 Renault Frégate

Cab. Letourneur & Marchand

Summary

  • Year of manufacture 
    1959
  • Car type 
    Coupé
  • Lot number 
    69
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Original Condition
  • Location
  • Exterior colour 
    Black

Description

1959 - Renault Frégate Cabriolet Letourneur & Marchand

Titre de circulation belge

Châssis n° : 3309169

Seulement 69 exemplaires fabriqués
Rarissime sur le marché
Bel état de présentation

La première présentation de la Renault Frégate date de fin 1950. Renault l’expose enfin au Salon de l’automobile en Octobre 1951 puis commence à la commercialiser à la fin de l’année. Ses lignes sont plus tendues que celles de sa contemporaine 4 CV, mais les ailes arrière restent superbement dessinées en relief. Le 4-cylindres de 1 996 cm3 accède enfin à la modernité avec une culasse à soupapes en tête. Fiable mais pas vraiment un foudre de guerre, il développe 65 ch et suffit à mouvoir la grande berline nouveau fleuron de la marque au Losange. Renault songe bientôt à une extrapolation en cabriolet et fait appel à son carrossier privilégié en Italie, Ghia, qui lui dessine un prototype appelé « Ondine », et dont la ligne ressemble étrangement à la Volkswagen Karmann Ghia de la même époque. La presse automobile de l’époque est unanime : il faut que les plus grands carrossiers français se penchent sur le cas de la nouvelle berline. Pichon-Parat sera le premier dès 1952 à carrosser une Frégate en cabriolet 2-portes. S’ensuivront des plus grands noms tels que Letourneur & Marchand, Mignot puis Henri Chapron.

Parmi les carrossiers à avoir travaillé sur la Frégate, Letourneur & Marchand est certainement celui qui en a réalisé le plus, puisqu’il fabriqua 69 cabriolets, entre 1953 et 1959. Ces rares Frégate seront réalisées de façon artisanale, rendant le processus de production long et coûteux, et la voiture ne fut donc disponible que sur commande. Parmi ses principales modifications, la Frégate voit sa calandre élargie, son toit équipé d’une capote en toile, ses chromes s’affirmer, tandis qu’elle est dotée de nouveaux optiques à l’avant comme à l’arrière. L’habitacle est plus sophistiqué avec une finition soignée bien qu’il reprenne la totalité des composants de la version classique. Côté mécanique, elle utilise la même motorisation que la Frégate Berline. L’arrêt de la Frégate signe bien sûr la fin de ces élégants cabriolets, mais aussi la fin de Letourneur & Marchand, grand carrossier français qui ne survivait que par ce contrat avec Renault. Le tout dernier exemplaire fut commandé par la Régie à l’occasion de la visite du Prince Rainier de Monaco, et fait encore aujourd’hui partie de la collection du défunt prince. Avant cela, un autre cabriolet Frégate Letourneur & Marchand avait eu l’honneur de véhiculer la Reine Elisabeth II d’Angleterre, à l’occasion d’une visite officielle ! Il est aujourd’hui difficile de savoir combien de cabriolets ont survécu. Le nôtre, immatriculé en novembre 1959, est l’un des tout derniers fabriqués, et l’un des huit réalisés sur base de Frégate Transfluide. Son actuel propriétaire l’a acquis en 2013 lors d’une vente aux enchères dans le Sud-Ouest de la France. Restauré à la fin des années 1990 en deux tons de beiges, avec intérieur cuir havane, et équipé de roues Robergel et de nombreux accessoires Robri, cette Frégate est encore aujourd’hui en très bel état de présentation et de fonctionnement. Bien plus rare qu’une Peugeot ou une Citroën cabriolet de la même époque, cette Frégate saura combler l’amateur de belles carrosseries françaises.

Est. 80 000 - 100 000 €

1959 - Renault Frégate Cabriolet Letourneur & Marchand

Belgian registration title

Chassis number : 3309169

Only 69 examples produced
Very rare on the market
Nice condition

The first presentation of the Renault Frégate dates back to the end of 1950. Renault finally shows it at the Salon de l'Automobile in October 1951 and started to market it by the end of the year. Its lines are tighter than those of its contemporary 4CV, but the rear fenders are still beautifully drawn. The 1,996 cc 4-cylinder engine was finally modernized with an overhead-valve cylinder head. Reliable but not exactly high-performance, it develops 65 hp, enough to move the new flagship sedan of the Losange brand. Renault soon thought of converting it into a convertible and called upon its preferred coachbuilder in Italy, Ghia, who drew a prototype called "Ondine", whose design strangely resembled the Volkswagen Karmann Ghia of the same period. The automotive press of the time was unanimous: the greatest French coachbuilders had to work on the new sedan. In 1952, Pichon-Parat was the first to build a 2-door convertible for the Frégate. Bigger names such as Letourneur & Marchand, Mignot and Henri Chapron followed.

Among the coachbuilders who worked on the Frégate, Letourneur & Marchand is certainly the one who made the most of them, since it built 69 cabriolets between 1953 and 1959. These rare Frégate were made by hand, making the production process long and costly, and the car was therefore only available on order. Among its main modifications, the Frégate saw its front grille widened, its roof fitted with a canvas top, its chromes asserted, while it was equipped with new front and rear lights. The interior is more sophisticated with a neat finish, although it has all the components of the classic version. Mechanically, it uses the same engine as the Sedan. The end of the Frégate is of course the end of these elegant convertibles, but also the end of Letourneur & Marchand, a great French coachbuilder who survived only through this contract with Renault. The very last example was ordered by the Régie on the occasion of the visit of Prince Rainier of Monaco, and is still today part of the collection of the late prince. Before that, another Frégate Letourneur & Marchand cabriolet had the honor of driving Queen Elizabeth II of England on an official visit! Today it is difficult to know how many convertibles have survived. Ours, registered in November 1959, is one of the very last ones built, and one of the eight made on the basis of the Transfluid Frégate. Its current owner acquired it in 2013 at an auction in southwest France. Restored in the late 1990s in two shades of beige, with tan leather interior, and equipped with Robergel wheels and many Robri accessories, this Frigate is still in very nice condition. Much rarer than a Peugeot or a Citroën cabriolet of the same period, this Frégate will satisfy lovers of beautiful French custom bodied cars.

Est. 80 000 - 100 000 €

Aguttes – Auction House in Paris
The Autumn Sale 2021 / 12th of December

Public Viewing:
Vendredi 10 décembre : 12h-18h
Samedi 11 décembre : 10h-18h
Dimanche 12 décembre : 10h-18h (appoitment only)

Contact: +33 1 47 45 93 01 / [email protected]

The Auction Sale:
Sunday 12 December: 15:00 PM

Aguttes
164 bis avenue Charles de Gaullle
92 200 Neuilly-sur-Seine

For more information:
Contact: +33 1 47 45 93 01 / +33 6 16 91 42 28 / [email protected]

https://expertise.aguttes.com/estimation-automobiles-de-collection/