2016 Porsche 918 Spyder

Summary

  • Year of manufacture 
    2016
  • Chassis number 
    WP0CA2915FS800789
  • Lot number 
    250
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

2016 Porsche 918 Spyder
Chassis no. WP0CA2915FS800789

"The art of understatement is evidently not lost on the good people of Porsche. Quietly under-promising and then spectacularly over-delivering is a surefire way to produce very satisfied customers. Always has been; always will be. It has worked a charm for Stuttgart's sports car specialist for decades and continues to with the (whisper it) incredible 918 Spyder.
"Here is a car with hybrid-carbonfibre construction, a combustion engine and suspension set-up donated by a prototype racing car, and a petrol-electric 'plug-in' powertrain the likes of which the world has never seen." – Autocar.

Nowadays, in these increasingly environmentally-conscious times, even supercar manufacturers are expected to make at least a cursory nod in the direction of better fuel economy and reduced emissions; hence the arrival of 'hybrid' technology in this previously exclusively fossil-fuels-only sector of the market. This has had the effect of endowing the modern supercar with some green credentials, while at the same time bringing with it a welcome performance boost in the shape of an additional (electric) motor or motors.

In the 918 Spyder's case, Porsche combined a normally aspirated 4.6-litre race-derived V8 engine producing 599bhp with two electric motors - one for each axle -delivering an additional 282 horsepower. The energy storage system is a 6.8kWh liquid-cooled lithium-ion battery positioned behind the passenger compartment. In addition to charging from the mains electricity supply, the battery is also charged by a regenerative braking system while the car is on the move.

The 918 Spyder was first shown as a concept car at the Geneva Motor Show in March 2010, the resulting avalanche of enquiries convincing Porsche's management that it should be approved for production. The production version was duly unveiled at the Frankfurt Motor Show in September 2013, and despite a starting price tag of €611,000, all of the 918 units planned has been sold by December 2014. Production ceased in June 2015 as planned.

Anyone with the slightest familiarity with the marque cannot fail to have noticed that the 918 Spyder's styling references many of the famous racing Porsches of the past. Its competition connections don't stop there, for the 918's suspension and engine are derived from those developed for Porsche's RS Spyder sports prototype of 2005. Suspension all round is by aluminium wishbones and links, with adaptive dampers as standard and the same rear-steer system first seen in the Porsche 911 Type 997 GT3. The bodywork is made of carbon fibre-reinforced plastic (CFRP), as are the two roof panels that easily unclip and are stowed in the under-bonnet cargo compartment to liberate the open-top driving experience; this is a Spyder, after all. Carbon fibre dominates the interior, with main controls grouped around the steering wheel and secondary systems accessed via two configurable colour touch-screens.

Although the 918 Spyder could manage impressive economy when in all-electric mode, for most customers the car's stupendous speed was of far greater importance. Somewhat surprisingly, Porsche's performance claims were regularly bettered by independent testers.
Reviewed by Car & Driver magazine, the 918 Spyder achieved a 0–60mph (0–97km/h) time of 2.2 seconds, a 0–100mph (0–161km/h) time of 4.9 seconds, a 0–180mph (0–290km/h) time of 17.5 seconds, and raced through the standing quarter-mile in 9.8 seconds.

"The 918's in-gear performance is unrivalled," declared Autocar. "What's so astonishing is not just the pace but also the flexibility afforded by its rampant electric motors' instant torque." Despite the weight penalty of its larger battery, the 918 Spyder matched the rival McLaren P1 through the gears. Reassuringly, it was found to ride, steer and - mostly - handle just like a 'normal' Porsche.

The car we offer is number '789' of the 918 made. Delivered new to Portugal/Spain and invoiced on 24th February 2016, the car was purchased by the present (second) owner from Porsche Gstaad in November 2019. It has covered a mere 5,900 or so kilometres from new and remains in effectively 'as new' condition. The warranty was issued on 1st June 2019 and expires on 31st May 2022 (up to 100,000 kilometres). Accompanying documentation includes a Porsche Certificate of Authenticity, the service booklet, and a Swiss Carte Grise.

The car was delivered with the following options:

Interior pack, reflection reduction
Fire extinguisher
Stone chip protection foil
Electric seat height adjustment, passenger seat
Cup holder
Seat pad for lightweight bucket seat
Charging cable, length 7.5m
Real leather interior

Finished in silver metallic with black interior, this stunning 918 Spyder represents a rare opportunity to purchase a very special and exclusive Porsche that has been described as the equal of - if not superior to - its hybrid hypercar rivals.

Porsche 918 Spyder 2016
Châssis n° WP0CA2915FS800789

•La 789e des 918 produites
•Modèle aux normes Europe
•Deux propriétaires depuis l'origine
•Environ 5 900 km depuis l'origine

"Les braves gens de Porsche n'ont manifestement pas perdu leur goût de la litote. Promettre discrètement moins puis offrir spectaculairement plus est un moyen infaillible d'entretenir la satisfaction de la clientèle. Il en a toujours été ainsi, et il en sera toujours ainsi. Cela entretient depuis des décennies le pouvoir de séduction du spécialiste des voitures de sport de Stuttgart et cela marche encore avec (baissez la voix) l'incroyable 918 Spyder.

Voici une voiture dont la carrosserie partiellement en fibre de carbone, le moteur thermique et la suspension issus d'un prototype de course, ainsi que le groupe motopropulseur hybride rechargeable sont sans pareils au monde." – Autocar.

A notre époque aux prises avec des préoccupations environnementales croissantes, même les constructeurs de supercars sont priés de faire au moins un effort en faveur d'une réduction de la consommation et des émissions. D'où l'arrivée de la technologie hybride sur un marché qui ne faisait jusqu'alors appel qu'à des carburants fossiles. Elle a eu pour effet de doter les supercars modernes d'une image plus verte, tout en offrant par l'ajout d'un ou plusieurs moteurs électriques une augmentation de performances toujours bienvenue.

Pour le 918 Spyder, Porsche avait associé un V8 atmosphérique de 4,6 litres et 599 chevaux issu de la compétition à deux moteurs électriques, un sur chaque train, qui délivraient 282 chevaux supplémentaires. Le stockage d'énergie se faisait dans une batterie lithium-ion de 6,8 kWh refroidie par liquide, implantée derrière l'habitacle. En stationnement, elle se chargeait en se branchant à une prise de courant et, en circulation, par récupération d'énergie au freinage.

La 918 Spyder avait d'abord été présentée en tant que concept-car lors du Salon de Genève de mars 2010, et l'avalanche des demandes de renseignements qui s'en était suivie avait convaincu la direction de Porsche qu'il fallait la mettre en production. Sa version série avait été dévoilée au Salon de Francfort de septembre 2013 et, malgré des prix démarrant à 611 000 €, la totalité des 918 exemplaires prévus avait été vendue avant décembre 2014. Ainsi que cela avait été prévu, sa production prit fin en juin 2015.

Quiconque connaissant tant soit peu la marque n'avait pas manqué de remarquer que l'allure de la 918 Spyder évoquait celle de nombreuses Porsche de compétition d'autrefois. Mais ses liens avec la course ne se limitaient pas à cela ; en effet, ses suspensions et son moteur étaient issus de ceux du Spyder RS ayant couru en 2005 en Sport-prototypes. Ses suspensions avant et arrière recouraient à des tirants et triangles en aluminium et l'on trouvait en série un amortissement adaptatif ainsi que le dispositif de braquage des roues arrière vu pour la première fois sur la Porsche 911 Type 997 GT3. Sa carrosserie était en plastique renforcé de fibres de carbone, de même que les deux panneaux de toit qui se détachaient facilement pour venir se ranger dans l'espace aménagé sous le capot, offrant ainsi le plaisir de rouler à l'air libre ; après tout, c'était un Spyder. La fibre de carbone dominait à l'intérieur, où les commandes principales étaient regroupées autour du volant, alors que les fonctions secondaires étaient accessibles via deux écrans couleurs tactiles configurables.

Même si la 918 Spyder était capable d'afficher un bilan consommation impressionnant en mode électrique, c'était à son incroyable vitesse de pointe que la plupart de ses acheteurs attachaient de l'importance. Etonnamment, les performances annoncées par Porsche étaient régulièrement dépassées par des essayeurs indépendants. Lors d'un essai effectué par le magazine Car & Driver, elle abattit le 0 à 100 km/h en 2,2 secondes, le 0 à 160 km/h en 4,9 secondes, le 0 à 290 km/h en 17,5 secondes et effectua son 400 m départ arrêté en 9,8 secondes.

"Les performances en reprise de la 918 sont sans égales," déclarait Autocar. "Le plus étonnant, ce n'est pas tant l'accélération que la progressivité offerte par la disponibilité du couple de ses moteurs électriques." Sa pénalité en masse due à sa grosse batterie ne l'empêchait pas de rivaliser avec sa concurrente la McLaren P1. Et, sans surprise, elle se conduisait, virait et - surtout - tenait la route comme une Porsche 'normale'.

La voiture proposée est la 789e des 918 produites Elle a été livrée neuve dans la péninsule ibérique, et sa facture date du 24 février 2016. Son second et actuel propriétaire l'a achetée en novembre 2019 chez Porsche Gstaad. Elle n'a parcouru qu'environ 5 900 km depuis l'origine et est toujours 'comme neuve'. Sa période de garantie s'étend du 1er juin 2019 au 31 mai 2022, dans la limite de 100 000 km. Elle est munie de son certificat d'authenticité Porsche, de son carnet d'entretien et de sa carte grise suisse.

Cette voiture comprenait à sa livraison les options suivantes :
Pack intérieur antireflets
Extincteur
Film antigravillonnage
Siège passager réglable en hauteur électriquement
Porte-gobelets
Insert rembourré pour siège-baquet allégé
Câble de charge de longueur 7,50 mètres
Intérieur en cuir véritable

Cette magnifique 918 Spyder argent métallisé avec intérieur noir représente une occasion rare d'acquérir une Porsche exceptionnelle et très particulière, qu'on a décrite comme égale, voire supérieure, aux hypercars hybrides de la concurrence.