1991 Porsche 911 / 964 Carrera RS

Summary

  • Year of manufacture 
    1991
  • Chassis number 
    WP0ZZZ96ZNS490908
  • Lot number 
    31
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

1991 Porsche 964 Carrera RS
Chassis no. WP0ZZZ96ZNS490908

Representing a major step forward in the development of Porsche's perennial 911, the Carrera 4 and Carrera 2 ('Type 964' in factory parlance) had been launched in 1989, the former marking the first time that four-wheel drive had been seen on a series-production model. Porsche had experimented with four-wheel drive on the 959 supercar, and many of the lessons learned from the latter influenced the design of the new Carreras' chassis and suspension. Face-lifted but retaining that familiar shape, the newcomers had been given a more extensive work-over mechanically, 87% of parts being claimed as entirely new. The pair shared the same 3.6-litre flat-six engine, while power-assisted steering (another 911 'first'), anti-lock brakes and a five-speed manual transmission were standard on both, with the Tiptronic auto 'box a Carrera 2-only option. Its new engine enabled the 964 to out-perform the old '3.2' yet still met the latest emissions regulations, top speed increasing to 162mph with 60mph attainable in 5.4 seconds (5.6 seconds Tiptronic).

Evoking memories of the legendary 2.7 and 3.0-litre RS and RSR 'homologation specials' of the 1970s, in 1991 Porsche introduced the Type 964 Carrera RS, which was a lightweight variant like its illustrious forebears. It was based on the 'Carrera Cup' competition car and sold in Europe only, though there was a lower-specification 'RS America' for the United States market. There was also a Touring version that kept most of the road equipment fitted to the standard Carrera, and it is this model that we offer here.

The Carrera RS retained the 3.6-litre engine, albeit boosted in maximum output to 260bhp and equipped with a lightened flywheel for improved response. The G50/10 five-speed transmission featured closer ratios, an asymmetrical limited-slip differential and steel synchromesh, while the suspension was lowered and stiffened. For the lightweight version, the interior was stripped out completely and the power steering, power windows and seats, rear seats, air conditioning, cruise control, sound deadening material and stereo system removed. Two lightweight racing bucket seats were fitted instead.

The lightweight's front bonnet was made of aluminium and the chassis was seam welded, while the side windows were made from thinner and lighter glass. Rounding off this radical exercise in weight reduction, the Carrera RS was equipped with 17" Cup magnesium wheels. The result was a total weight saving of around 150kg compared to the Carrera 2, transforming the RS into a faster, more agile and responsive car. Excluding America and RSR variants, only 2,051 units of the Type 964 Carrera RS were produced.

This beautiful example was built to Netherlands market specification and earmarked for 'Tourist Delivery' (to be collected from the factory in Stuttgart). The service booklet has been stamped on five occasions by Porsche agents, the last being dated 14th May 2007 at 66,538 kilometres (the current odometer reading is circa 67,000 kilometres).

The current vendor acquired the Porsche for his private collection in 2012, since when it has been used sparingly. The car has been started regularly and the battery and oils changed. Finished in red with grey/black leather interior, it is described by the vendor as in showroom condition, looking wonderful and driving as it should. The car is offered with its original owner's handbook, Andorran registration papers, and the aforementioned service records. A wonderful opportunity to acquire a relatively little-used example of this very rare and collectible Porsche supercar, presented in excellent condition.

Porsche 911 Carrera RS type 964 coupé 1991
Châssis n° WP0ZZZ96ZNS490908

•Construite aux spécifications européennes
•Rare édition limitée
•Numéros concordants
•État d'origine, non restaurée
•Environ 67 000 kilomètres d'origine

Étape importante dans le développement de l'éternelle 911 de Porsche, les types Carrera 2 et Carrera 4 (type 964 selon la nomenclature interne) ont été lancées en 1989, cette dernière marquant la première apparition des quatre roues motrices sur un modèle de série. Porsche avait expérimenté la traction intégrale sur sa « supercar » 959 et les nombreux enseignements qui en avaient été tirés influencèrent la conception du châssis et de la suspension des nouvelles Carrera. Remaniées, mais conservant la silhouette familière, ces nouvelles moutures avait subi des modifications mécaniques bien plus profondes, 87% de leurs pièces étant censées être entièrement nouvelles. Elles partageaient le même six cylindres à plat de 3, 6 litres, tandis que la direction assistée (une autre première pour la 911), les freins antiblocage et la transmission à cinq rapports étaient installés en série sur les deux, avec la boîte automatique Tiptronic proposée en option seulement sur la Carrera 2. Le nouveau moteur de la 964 lui permettait de dépasser les performances de sa devancière 3, 2 litres, tout en respectant les dernières normes concernant les émissions, sa vitesse dépassant les 260 km/h avec un 0 à 100 km/h en 5, 4 secondes (5, 6 avec la boîte Tiptronic).

En souvenir des légendaires « modèles d'homologation » des années 1970 RS et RSR de 2, 7 et 3 litres de cylindrée, Porsche présenta une type 964 RS en 1992, une version allégée comme ses illustres devancières. Elle était réalisée sur la base de la version compétition Carrera Cup et n'était vendue que sur le marché européen, bien qu'il y ait aussi eu une version « RS America » moins puissante pour le marché américain. Elle utilisait le six cylindres 3, 6 litres porté à une puissance maximale de 260 ch. Il y avait aussi une version Touring qui reprenait la majorité des équipements routiers de la Carrera de série et c'est ce modèle que nous proposons ici.

La Carrera RS faisait appel au six cylindres 3, 6 litres, mais porté à une puissance maximale de 260 ch et équipée d'un volant moteur allégé pour améliorer la réactivité. La transmission à cinq rapports G50/10 disposait d'un étagement rapproché, d'un différentiel à glissement limité asymmétrique et d'un synchroniseur en acier, tandis que la suspension était abaissée et plus ferme. Sur la version allégée, l'intérieur était complètement dépouillé et la direction assistée, les vitres et les sièges électriques, les sièges arrière, l'air conditionné, le régulateur de croisière, l'isolation phonique et le système stéréo enlevés. Deux sièges baquets allégés de compétition étaient installés.

Le capot avant de la lightweight était en aluminium et le châssis était soudé en continu tandis que les vitres latérales faisaient appel à du verre plus mince et plus léger. Pour parfaire cet exercice radical de réduction de poids, la Carrera RS était équipée de roues en magnésium Cup de 17 pouces. Le résultat était une réduction de poids d'environ 150 kg par rapport à la Carrera 2, transformant la RS en une voiture plus rapide, plus agile et plus réactive. En dehors des versions America et des RSR, seulement 2 051 exemplaires de Carrera RS type 964 furent produites.

Ce magnifique exemplaire a été construit aux spécifications du marché hollandais et destiné à une « livraison touristique » (pour être prise en charge à l'usine à Stuttgart). Le carnet d'entretien a été tamponné à cinq reprises par des agents Porsche, le dernier en date du 14 mai 2007 à 66 538 kilomètres (le compteur affiche aujourd'hui environ 67 000 kilomètres).

Le vendeur a acquis la Porsche pour sa collection personnelle en 2012, date depuis laquelle elle a été utilisée avec parcimonie. Elle a été démarrée régulièrement et la batterie et l'huile changés. Rouge avec intérieur en cuir gris/noir, elle est décrite par le vendeur comme étant en état « showroom », magnifique d'aspect et se conduisant comme il se doit. La voiture est vendue avec son manuel du conducteur original, ses papiers d'immatriculation à Andorre et le carnet d'entretien mentionné plus haut. Une magnifique opportunité d'acquérir un exemplaire relativement peu utilisé de cette très rare supercar Porsche à collectionner, présentée en excellent état.