1956 Porsche 356

Summary

  • Year of manufacture 
    1956
  • Chassis number 
    82835
  • Engine number 
    88522
  • Lot number 
    57
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1956 Porsche 356A 1600S T1 Speedster
Chassis no. 82835
Engine no. 88522

Although Ferdinand Porsche had established his automotive design consultancy in the early 1930s, his name would not appear on a car until 1949. When it did, it graced one of the all-time great sports cars: the Porsche 356. A cabriolet followed hot on the heels of the original 356 coupé and then in 1952 a trial batch of 15 roadsters was constructed at the behest of US importer Max Hoffman, who had persuaded Porsche of the potential for a 'cut-price' entry-level model. The roadsters' successful reception in the USA led to the introduction of the Speedster model in 1954.

The Speedster was powered initially by either the 1.3 or 1.5-litre version of Porsche's horizontally opposed four, gaining the new 1.6-litre, 60bhp engine with the introduction of the improved 356A for 1955. Allied to its already renowned handling characteristics, the Speedster was an instant success in the burgeoning American sports car racing scene. Its combination of style, performance, and value for money made the Speedster deservedly popular and today this most handsome of the 356 variants enjoys iconic status.

This particular Speedster was despatched on the 21 December, 1956, and delivered direct to Hoffman New York. Its original livery finish was Aquarmarine Blue with Beige interior, the same colours it wears today.

It was purchased by the current owner from well-known dealers Motor Classic Corp. of New York state in December 2012 (invoice on file), from a deceased estate, with an odometer reading of 02304 miles. Its early history is not known but, at the time of acquisition in 2012 by the current owner, the car was laid up and clearly a car that had enjoyed a competitive past as an SCCA club racing car.

It was shipped directly to universally acclaimed marque experts Prill Porsche classics in order to join the long waiting list of cars requiring Andy Prill's magic touch. Instruction was given for a total restoration to 'as new' condition and Prill Porsche duly delivered. The original engine was missing but a correct type 616/1 engine (no. 88522) from 1961 – that has the more desirable stronger crankcase and wide oil pump – was sourced, fully rebuilt (with 86mm pistons, thus 1,720cc) and installed. The owner asked that 356 disc brakes be fitted for safer motoring. After a few exhaustive years, the restoration was complete.

The owner had bought the Speedster to give his wife an 'as new' restoration of a very special classic car of her own. Sadly, by the time it was finished, she was no longer able to drive. He is well known client of Bonhams and has a fastidious "no expense spared" attitude to his stable of both historic aircraft and classic cars. This is clearly demonstrated with this really magnificent, beautiful, tribute to Prill's comprehensive and skilled restoration of this rare Porsche 365 Speedster 1600 Super.

This is an outstanding opportunity to acquire such an exclusive car, recently fully restored by a leading marque specialist and with very low mileage. The Speedster is Swiss import taxes paid, but not registered.

Porsche 356A 1600S T1 Speedster 1956
Châssis n° 82835
Moteur n° 88522

•Première livraison à Hoffman à New York
•Restauration totale chez Prill Porsche Classics
•Livrée d'origine
•Droits d'importation en Suisse acquittés

Bien que Ferdinand Porsche ait fondé son bureau d'étude indépendant au début des années 1930, son nom ne devait pas apparaître sur une voiture avant 1949. Lorsque ce fut le cas, c'était sur l'une des plus importantes sportives de tous les temps, la Porsche 356. Un cabriolet suivit rapidement le coupé 356 original et, en 1952, une série d'essai de 15 roadsters fut construite à l'attention de l'importateur américain Max Hoffman, qui avait persuadé Porsche du potentiel d'un modèle d'entrée de gamme bon marché. Le bon accueil de ce roadster aux États-Unis fut à l'origine de la mise en production du modèle Speedster en 1954.

Le Speedster recevait au départ le quatre cylindres à plat Porsche de 1, 5 litre, mais fut doté d'une version 1,6 litre de 60 ch à l'apparition du modèle 356 A, en 1955. Grâce à ses qualités de tenue de route bien connues, le Speedster fut un succès instantané sur la scène sportive américaine, alors en pleine effervescence. Son style, associé à ses performances et à son prix, rendirent le Speedster très populaire et en fait aujourd'hui, la plus belle des versions de la 356 qui a acquis le statut d'icône.

Ce Speedster a été livré neuf le 21 décembre 1956 directement à Max Hoffman à New York. Sa livrée originale était bleu aiguemarine avec intérieur beige, tout comme aujourd'hui.

Elle fut achetée, suite à une succession, par son actuel propriétaire chez le concessionnaire bien connu Motor Classic Corp. dans l'état de New York en décembre 2012 (facture au dossier) avec un compteur affichant 02304 miles (3 708 km). Le début de son historique n'est pas connu, mais à l'époque de son acquisition par le vendeur en 2012, la voiture avait été réformée et était de toute évidence un modèle qui avait connu un passé de compétition au SCCA (Sports Car Club of America).

Elle fut expédiée directement aux experts de la marque mondialement reconnus, Prill Porsche classics pour intégrer une longue liste d'attente de voitures requérant les bons soins d'Andy Prill. Des instructions furent données pour une restauration complète « comme neuve » et elle fut aussitôt livrée chez Prill Porsche. Le moteur d'origine était absent, mais un moteur conforme du type 616/1 (n° 88522) de 1961 – il est doté du vilebrequin renforcé et de la grosse pompe à huile – fut dégotté et entièrement refait (avec pistons de 86 mm, d'où ses 1 720 cm3) et installé. Le propriétaire demanda à ce que des freins à disque de 356 soient montés pour une meilleure sécurité. Après plusieurs années, la restauration fut enfin achevée.

Le propriétaire avait acheté le Speedster pour offrir à son épouse sa propre classique très spéciale, restaurée « comme neuve ». Malheureusement, lorsque celle-ci fut achevée, elle ne pouvait plus conduire. Il s'agit d'un client fidèle de Bonhams, bien connu pour ses restaurations méticuleuses « sans regarder à la dépense », tant pour sa collection d'avions historiques que pour ses automobiles de collection. Ce que démontre de façon éclatante la restauration complète et soignée qu'a livré Prill sur cette rare Porsche 365 Speedster 1600 Super.

Une opportunité inespérée d'acquérir une telle rareté, récemment et entièrement restaurée par un spécialiste renommé de la marque avec un kilométrage très bas. Les droits d'importation en Suisse du Speedster ont été acquittés, mais il n'est pas immatriculé.