2005 Mercedes-Benz SLR McLaren

Summary

  • Year of manufacture 
    2005
  • Chassis number 
    WDD1993761M000425
  • Lot number 
    246
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

2005 Mercedes-Benz SLR McLaren Coupé
Chassis no. WDD 199 376 1M0 00 425

The heart of any car is its engine, and that of the SLR McLaren is truly outstanding. Produced at Mercedes-Benz's AMG performance division, it is a 5.5-litre, 24-valve, supercharged V8 producing 617bhp, making it one of the most powerful engines ever found in a series-produced road-going sports car. Impressive though this peak horsepower figure is, it is the torque produced by this state-of-the-art 'blown' motor that is its most remarkable feature. The torque curve is almost flat: there is already 440lb/ft by 1,500 rpm and well over 500lb/ft between 3,000 and 5,000 revs. As Car & Driver magazine observed: "This lends mind-boggling elasticity to the SLR, with passing performance that has to be felt to be appreciated."

In the interests of maximum fuel efficiency, the screw-type compressor is controlled by the engine management system and only activated when the driver floors the accelerator. Needless to say, the SLR McLaren delivers performance figures that are still among the best in its class; taking just 3.8 seconds to sprint from 0 to 100km/h (62mph), it passes the 200km/h (125mph) mark after 10.6 seconds and from a standing start takes just 28.8 seconds to reach 300km/h (186mph). The two-seater has a top speed of 334km/h (207 mph).

A front-engined layout was chosen in the interests of optimum weight distribution, handling dynamics and braking stability, the motor's dry-sump lubrication system enabling it to be mounted lower in the chassis. The five-speed automatic transmission was specially optimised for very high torque and also offers the driver the option of choosing between different shift characteristics using the Speedshift system.

Reflecting the long-term technological collaboration that Mercedes-Benz and McLaren enjoyed in Formula 1, the SLR's carbon fibre composite monocoque body/chassis structure was produced in the latter's then all-new facility in Woking, England. Clearly showing its Formula 1 parentage, the suspension is by means of double wishbones all round. The power-assisted rack-and-pinion steering is speed sensitive, while the SLR's Sensotronic Brake Control (SBC) and Electronic Stability Program (ESP) enable its sporting nature to shine through while maintaining the usual safety standards. The pioneering use of composite technology has also been extended to the brake discs, which are manufactured from a fibre-reinforced ceramic material capable of withstanding extremely high temperatures and offering a level of fade resistance hitherto unattainable in series-produced road cars. Topping off this technological tour de force is the electronically controlled rear spoiler, which rises to an angle of 65 degrees when the driver brakes heavily, boosting the braking effect by increasing aerodynamic drag and lending the SLR outstanding stability when braking from high speeds. The Mercedes-Benz SLR McLaren was launched in South Africa and introduced for the 2005 model year priced at $455,000, although choosing from the lengthy list of options could add considerably to the total.

Sold new in Switzerland and registered new to the current owner on 1st June 2005, this immaculate example has covered a mere 13,108 kilometres from new and is described by the private vendor as in very good condition. Finished in grey metallic with black leather interior, the car comes with all its original books, Swiss Carte Grise, and various service invoices for the period 2016-2019 from Mercedes-Benz Garage de la Marbrerie and Modena Cars SA. A rare opportunity to acquire one of these exclusive, limited edition supercars at a fraction of its cost when delivered.

Mercedes-Benz SLR McLaren coupé 2005
Châssis n° WDD 199 376 1M0 00 425

•Vendue neuve en Suisse
•Un seul propriétaire
•Seulement 13 108 kilomètres d'origine
•Historique d'entretien partiel
•Tous les livrets
•Immatriculée en Suisse

Le cœur de toute automobile est son moteur et celui de la SLR McLaren est proprement remarquable. Construit par AMG, le département performance de Mercedes-Benz, il s'agit d'un V8 à compresseur de 5, 5 litres à 24 soupapes développant 617 ch, ce qui en fait l'un des moteurs les plus puissants jamais installés sur une voiture de sport de série. Aussi impressionnante que soit cette puissance maximale, c'est pourtant le couple fourni par ce moteur à compresseur du dernier cri qui en est la caractéristique la plus remarquable. La courbe de couple est presque plate. On dispose déjà de 60,8 mkg à 1 500 tr/min et de plus de 69,1 mkg entre 3 000 et 5 000 tours. Comme le souligne le magazine Car & Driver : « cela donne une souplesse époustouflante à la SLR, avec des performances qu'il faut avoir ressenties pour les apprécier ».

Pour une meilleure économie de carburant, le compresseur est contrôlé par le système de gestion du moteur et n'est activé que lorsque le conducteur écrase la pédale d'accélérateur. Inutile de dire que la Mercedes-Benz SLR McLaren offre des chiffres de performances qui, encore aujourd'hui, figurent parmi les meilleurs de la catégorie. Elle prend 3,8 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, elle atteint les 200 km/h en 10,6 secondes et il ne lui faut que 28,8 secondes pour passer de l'arrêt à 300 km/h. Cette deux places affiche une vitesse maximale de 334 km/h.

L'architecture à moteur avant a été choisie afin d'obtenir une répartition optimale des masses, pour la dynamique de son comportement et sa stabilité au freinage, la lubrification par carter sec ayant permis d'installer le moteur plus bas dans le châssis. La transmission automatique à cinq rapports a été spécialement adaptée à l'énorme couple et offre au conducteur la possibilité de choisir entre plusieurs modes de changement de rapport, grâce au système Speedshift.

Prolongeant la longue collaboration technique que Mercedes-Benz et McLaren ont partagé en Formule 1, la structure monocoque châssis/carrosserie en fibre de carbone de la SLR est construite dans l'usine alors toute nouvelle de McLaren à Woking, en Angleterre. Affichant clairement sa parenté avec la Formule 1, la suspension se fait par double triangulation aux quatre roues. La direction assistée à crémaillère est asservie à la vitesse tandis que contrôle de freinage Sensotronic (SBC) de la SLR et le programme de stabilité électronique (ESP) permettent à sa nature sportive de s'exprimer tout en maintenant un certain niveau de sécurité. L'innovation dans l'utilisation des matériau composites s'est étendue jusqu'aux disques de freins qui sont fabriqués dans un matériau à base de céramique renforcée de fibre de carbone offrant une haute résistance aux températures extrêmement élevées et au fading, inaccessible aux voitures de tourisme de série. Pour couronner ce tour de force technologique, l'aileron arrière contrôlé électroniquement se lève selon un angle de 65° quand le conducteur freine brutalement, accentuant la décélération en augmentant la trainée aérodynamique, tout en offrant à la SLR une stabilité exceptionnelle en freinage d'urgence. La Mercedes-Benz SLR McLaren a été dévoilée en Afrique du Sud pour l'année-modèle 2005 et a été fabriquée jusqu'à la fin 2009, époque à laquelle 2 282 exemplaires avaient été construits.

Vendue neuve en Suisse et immatriculée au nom du vendeur le 1er juin 2005, cet exemplaire immaculé n'a parcouru que 13 108 kilomètres d'origine et est décrite par le vendeur, un particulier, comme étant en très bon état. Gris métallisé avec intérieur en cuir noir, la voiture est vendue avec tous ses livrets originaux, sa carte grise suisse et diverses factures d'entretien sur la période 2016-2019, effectué par Mercedes-Benz Garage de la Marbrerie et Modena Cars SA. Une opportunité exceptionnelle d'acquérir une de ces exclusives supercars en édition limitée pour une fraction de son coût neuf.