1968 Mercedes-Benz SL Pagode

Summary

  • Year of manufacture 
    1968
  • Chassis number 
    11304412003149
  • Engine number 
    13098312002020
  • Lot number 
    171
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1968 Mercedes-Benz 280 SL 'Pagoda'
Chassis no. 11304412003149
Engine no. 13098312002020

"The Mercedes-Benz 280 SL, latest version of a line that began as the 230 SL in 1963, is the same as ever, just better," declared Road & Track in 1968, continuing: "For those who value engineering finesse and high-quality construction, it's alone in the field." Its manufacturer considered the 280 SL "a Grand Tourer in the traditional sense" and "a unique combination of sports car performance and saloon car comfort (a Mercedes-Benz saloon naturally)".

These attributes help explain the 280 SL's phenomenal success, particularly in the all-important North American market where the optional automatic transmission was considered an essential feature by the majority of customers. The fact that it looked like 'sex on wheels' helped enormously too, of course. The 280 SL's essential user friendliness broadened its appeal beyond the traditional enthusiast market, and many celebrities and film stars owned 280 SLs.

The last of a popular and extremely successful line begun with the 230 SL of 1963, the 280 SL was introduced in 1967 powered by a new 2.8-litre six-cylinder engine that produced 180bhp, 20 horsepower more than the preceding 250 SL's. The 280 SL's 195km/h (121mph) top speed was no greater, but it was significantly quicker off the mark, its 0-100km/h (0-62mph) time of 10 seconds being a whole second better than its predecessors.

Autocar magazine was full of praise for the 280 SL's effortless performance: "Those going abroad will be pleased to know that the 280 SL can sustain 100mph with ease, and still have a good bit in hand for surging up to 120mph when traffic and conditions permit. All the time the engine is smooth, and it has a sweet song to its exhaust note..."
Christened 'Pagoda' after their distinctive cabin shape - devised by French designer and classic-car enthusiast, Paul Bracq - these SL models were amongst the best-loved sports-tourers of their day and remain highly sought after by collectors.

Finished in Champagne metallic with black interior, this very attractive matching-numbers example was delivered new in France to Mr R Bidon by the Strasbourg Mercedes-Benz dealer. It is believed that the SL has stayed in France for its entire life, and with the original owner's family until only a couple of years ago. The car is equipped with automatic transmission and has the optional sideways-facing single rear seat.

Repainted some years ago, this Mercedes has a very nice patina (notwithstanding minor rust at the bottom of the rear bumper) and a new green soft-top. Carpets are new and leather in very good condition. The engine, gearbox, transmission, and brakes had been restored. Bonhams drove the car a short distance and it performed really well. Fitted with a rare third rear seat, the car comes complete with spare wheel and is offered with its service booklet; betriebsanleitung (operating instructions); Mercedes-Benz catalogue for the 280 SL; Mercedes-Benz service for Europe; French Carte Grise and Contrôle Technique (valid until May 2022); and a file of all restoration invoices from marque specialists, Paris Pagode.

Mercedes-Benz 280 SL « Pagode » 1968
Châssis n° 11304412003149
Moteur n° 13098312002020

•Equipée d'un hardtop d'usine
•Version européenne
•Numéros concordants
•Longtemps aux mains de la même famille
•Transmission automatique
•Entièrement restaurée (factures fournies)

« La Mercedes-Benz 280 SL, dernière version de la lignée inaugurée par la 230 SL en 1963, est toujours la même, en mieux », s'enthousiasmait le magazine Road & Track en 1968, continuant : « Pour ceux qui apprécient le raffinement mécanique et la qualité de construction, elle est seule dans sa catégorie ». Et son constructeur considérait la 280 SL comme « une Grand Tourisme dans le sens traditionnel du terme » et « un cocktail exclusif entre les performances d'une sportive et le confort d'une berline » (une berline Mercedes-Benz, bien sûr).

Ces qualités expliquent le succès phénoménal de la Mercedes-Benz 280 SL, notamment sur le très important marché nord américain où la transmission automatique, proposée en option, était considérée comme un élément primordial par la majorité des clients. Son allure de « bombe sexuelle sur roues » y contribua également pour une large part. La satisfaction affichée par les usagers de la 280 SL élargissait son attrait bien au-delà du cercle habituel des amateurs de sportives et de nombreuses célébrités et des vedettes du grand écran possédèrent une 280 SL.

Dernière de la populaire lignée à succès inaugurée par la 230 SL de 1963, la 280 SL a été dévoilée en 1967, équipé d'un nouveau six cylindre de 2, 8 litres et 180 ch, soit 20 de plus que sa devancière 250 SL. La vitesse de pointe de 190 km/h de la 280 SL n'était pas supérieure, mais elle s'avérait plus nerveuse, son 0 à 100 km/h en 10 secondes améliorant d'une bonne seconde celui de sa devancière.

Autocar était dithyrambique concernant les performances faciles de la 280 SL : « Ceux qui voyagent à l'étranger seront heureux d'apprendre que la 280 SL peut soutenir les 160 km/h avec facilité et conserver encore une bonne dose d'accélération pour grimper à 190 km/h quand la circulation et les conditions le permettent. Pendant tout ce temps le moteur est doux et émet un joli bruit à l'échappement... ».

Surnommées « pagode » en raison de la forme caractéristique de leur pavillon - dessiné par le styliste français et passionné d'automobiles, Paul Bracq - les SL faisaient partie des grand tourisme les plus appréciées de l'époque et restent encore aujourd'hui très recherchées des collectionneurs.

Champagne métallisé avec intérieur noir, ce très séduisant exemplaire à numéros concordant a été livré neuf en France à M. R. Bidon par le concessionnaire Mercedes-Benz de Strasbourg. On pense que la SL a passé toute sa vie en France dans la famille du premier propriétaire, jusqu'à ses deux dernières années. La voiture est équipée de la transmission automatique et possède le siège d'appoint arrière en travers.

Repeinte il y a quelques années, cette Mercedes présente une très jolie patine (malgré quelques points de rouille au bas du pare-chocs arrière) et une capote en alpaga vert neuve. A l'intérieur, les moquettes sont neuves et les cuirs en très bel état. Le moteur, la boite de vitesse, la transmission et les freins ont été refait à neuf. Bonhams a conduit la voiture sur une courte distance et elle a vraiment bien fonctionné. Equipée de son rare et recherché troisième siège arrière, la voiture est complète avec sa roue de secours et est vendue avec son carnet d'entretien, son betriebsanleitung (manuel d'instruction), un catalogue de la Mercedes-Benz 280 SL, la liste des agents Mercedes-Benz en Europe, sa carte grise et son contrôle technique (valide jusqu'en mai 2022) et un dossier de toutes les factures de restauration du spécialiste de la marque, Paris Pagode.