2018 Mercedes-Benz G-Class

Summary

  • Year of manufacture 
    2018
  • Chassis number 
    WDCYCE7F4JX292142
  • Lot number 
    65
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

2018 Mercedes-Benz G650 Maybach Landaulet
Chassis no. WDCYCE7F4JX292142

Introduced as long ago as 1979, the Mercedes-Benz G-Class 'Geländewagen' (cross-country vehicle) was the result of a joint venture with Steyr-Daimler-Puch of Austria, a firm with considerable experience in developing four-wheel-drive systems for off-road vehicles. Its purposeful appearance – fundamentally unchanged throughout its life – and engineering excellence has secured the 'G-Wagen' cult status and earned it a reputation as one of the most coveted of classic 4x4s.

Taking its cue from the rival Land Rover, the early G-Wagen was not luxurious by any means, featuring manually wound windows and fabric upholstery, but soon established a reputation for being able to traverse the most challenging terrain. This capability was emphatically demonstrated in 1983 when a 280 GE crewed by Jacky Ickx and Claude Brasseur won what is arguably the toughest off-road event in the world: the Paris-Dakar Rally.

Early G-Wagens were powered by a variety of four- and six-cylinder petrol and diesel engines, while three body styles were available: two-door hardtop, two-door convertible, and long-wheelbase four-door station wagon. For 1991 a revised (Type 463) chassis was introduced, incorporating the very latest in off-road traction technology in the form of three electronically engaged differentials in addition to anti-lock brakes. Cabin comfort had been improved in the late 1980s, but by the early 1990s Mercedes-Benz had recognised the growing market of 4x4 owners who valued style, luxury and power above ultimate off-road capability, and in 1993 introduced the limited-edition 500 GE, a V8-powered model that took the G-Wagen into Range Rover territory. Although it lacked the front locking differential, only needed for the toughest going, the 500 GE came with 240bhp on tap and a luxurious interior trimmed in burr walnut veneer and fine quality leather, which is just what its target market demanded.

After two years in production the 500 GE disappeared from the range, returning in 1998 as the G500, again powered by a 5.0-litre V8 petrol engine. As with many of Mercedes-Benz's top-of-the-range models, there was also a high-performance (354bhp) version built by long-time collaborators AMG - the G 55 - which rapidly became the 4x4 of choice for many celebrities.

There have been countless updates to the Type 463 since then and a host of special and limited edition variants released, one of the most recent being the Mercedes-Maybach G 650 Landaulet, announced in 2017. Mercedes had revived the moribund Maybach marque back in 1997 for a brace of luxury saloons based on the S-Class platform, and the G 650 Landaulet was the first SUV released under the Mercedes-Maybach sub-brand. It is based on a lengthened G500 platform, featuring a folding fabric roof at the rear that gives the model its name. The G 650 retains the G 500's running gear but with suspension redesigned for extra comfort, while lifting the bonnet reveals essentially the same AMG-tuned twin-turbocharged V12 engine as found in the G 65 AMG, though with more power (630bhp) in its new home. Production of the G 650 Landaulet was limited to only 99 units, making it one of the most exclusive Mercedes products of recent times.

Representing possibly a once-in-a-lifetime opportunity to own one of these rare and super-exclusive luxury 4x4s, this Mercedes-Maybach G 650 Landaulet has not been used and is presented in 'as new' condition. Delivered new to Kuwait, the car is offered with a Kuwait Registration Card.

VAT, Car Tax and Customs Duty at the standard rates will be payable on this Lot if the car remains in Switzerland.

Bonhams is the guarantor of the customs duties and taxes clearance: consequently, this motor car cannot be released to the buyer or his transporter immediately after the sale.

◊ Note: If you wish to bid on this Lot, special formalities are required. Contact Client Services at +44 20 7447 7447 / [email protected] in advance of the sale. Please also note Online Bidding is not available for this Lot.

Mercedes-Maybach G 650 Landaulet 2018
Châssis n° WDCYCE7F4JX292142

•Une des 99 construites
•Livrée neuve au Koweït
•Inutilisée et « comme neuve »
•Immatriculée au Koweït

Dévoilée en 1979, le classe G - Geländewagen (véhicule tout terrain) - de Mercedes-Benz était le résulta d'une joint venture avec Steyr-Daimler-Puch en Autriche, une firme à la confortable expérience en matière de systèmes à quatre roues motrices pour véhicules tout-terrain. Son allure « utilitaire » – pratiquement inchangée depuis son origine – et son excellence mécanique valurent au G-Wagen un statut de voiture culte et la réputation de 4x4 classique le plus recherché.

Prenant comme modèle son rival Land Rover, le premier classe G n'était en aucune façon luxueux, doté de remonte-vitres manuels et une sellerie en drap, mais gagna rapidement la réputation de pouvoir affronter les terrains les plus difficiles. Cette capacité fut mise en valeur avec panache en 1983 quand une 280 GE avec l'équipage Jacky Ickx/Claude Brasseur remporta ce qui est incontestablement la plus dure des courses du monde, le Paris-Dakar.

Les premiers G-Wagen étaient animés par toute une variété de quatre et six cylindre essence ou diesel, tandis que trois styles de carrosseries étaient proposés hardtop deux portes, cabriolet deux portes et break quatre portes sur empattement long. En 1991, un châssis modernisé (type 463) fut dévoilé, doté des dernières technologies en matière de tout-terrain, sous forme de trois différentiels contrôlés électroniquement en plus des freins anti-blocage. Le confort de l'habitacle avait été amélioré à la fin des années 1980, mais au début des années 1990, Mercedes-Benz avait pris conscience que les clients du grandissant marché des 4x4 étaient attachés au style, au luxe et à la puissance plus qu'aux capacités de franchissement et en 1993 avait dévoilé l'édition limitée 500 GE, un modèle doté du V8 5 litres qui plaçait le G-Wagen sur le terrain du Range Rover. Bien qu'il n'ait pas été doté de blocage du différentiel avant, uniquement nécessaire pour les parcours les plus rudes, le 500 GE recevait le 240 ch et un luxueux intérieur avec ronce de noyer et cuir haute qualité ce qui correspondait exactement à ce qu'attendait sa cible commerciale.

Après deux années de production, le 500 GE disparut de la gamme pour revenir en 1998 sous le nom de G 500, toujours équipé du V8 5 litres à essence. Comme beaucoup de modèles Mercedes-Benz haut de gamme, il y avait également une version haute performance (354 ch) construite par le collaborateur de longue date AMG - le G 55 – qui devint rapidement le 4x4 de choix pour de nombreuses célébrités.

Il y a eu de nombreuses mises à jour du type 463 depuis et une quantité de « spécial » et de séries limitées, une des plus récentes étant le Mercedes-Maybach G 650 Landaulet, dévoilée en 2017. Mercedes avait ressuscité la marque moribonde Maybach en 1997 pour une poignée de berlines de luxe basées sur la plate-forme de la classe S, et le G 650 Landaulet était le premier SUV commercialisé sous la sous-marque Mercedes-Maybach. Il prend pour base la plate-forme G500 allongée, doté d'une capote en toile à l'arrière à laquelle le modèle doit son nom. Le G 650 reprend le train roulant du G 500 avec suspension redessinée pour un meilleur confort, alors que lorsqu'on soulève le capot on retrouve le même V12 AMG double turbo que sur le G 65 AMG, toutefois avec une puissance accrue (630 ch). La production du G 650 Landaulet était limitée à seulement 99 unités, ce qui en fait l'une des Mercedes les plus exclusives de ces derniers temps.

Représentant probablement l'occasion d'une vie de devenir propriétaire d'un de ces rares et très exclusifs 4x4 de luxe, ce Mercedes-Maybach G 650 Landaulet n'a jamais été utilisée et se présente « comme neuf ». Livrée neuve au Koweït, la voiture est vendue avec sa carte d'immatriculation Koweïtienne.

La TVA, la taxe sur les véhicules ainsi que les droits de douanes aux taux courants seront payables sur ce lot si le véhicule reste en Suisse.

Bonhams restant le garant des droits et taxes douanières, cette voiture ne pourra pas être récupérée par l'acheteur ou son transporteur immédiatement après la vente.

◊ Veuillez noter que des formalités spéciales d'enregistrement seront exigées si vous souhaitez enchérir sur ce lot. Contactez notre service clients au +44 20 7447 7447 / [email protected] avant la vente. Veuillez aussi noter que les enchères en ligne ne seront pas disponibles pour ce lot.