2013 Mercedes-Benz G-Class

Summary

  • Year of manufacture 
    2013
  • Chassis number 
    WDB4632021X215820
  • Lot number 
    63
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

2013 Mercedes-Benz G 500 Cabriolet Final Edition
Chassis no. WDB 463 202 1X21 5820

Introduced as long ago as 1979, the Mercedes-Benz G-Class 'Geländewagen' (cross-country vehicle) was the result of a joint venture with Steyr-Daimler-Puch of Austria, a firm with considerable experience in developing four-wheel-drive systems for off-road vehicles. Its purposeful appearance – fundamentally unchanged throughout its life – and engineering excellence has secured the 'G-Wagen' cult status and earned it a reputation as one of the most coveted of classic 4x4s.

Taking its cue from the rival Land Rover, the early G-Wagen was not luxurious by any means, featuring manually wound windows and fabric upholstery, but soon established a reputation for being able to traverse the most challenging terrain.

For 1991 a revised (Type 463) chassis was introduced, incorporating the very latest in off-road traction technology in the form of three electronically engaged differentials in addition to anti-lock brakes. Cabin comfort had been improved in the late 1980s, but by the early 1990s Mercedes-Benz had recognised the growing market of 4x4 owners who valued style, luxury and power above ultimate off-road capability, and in 1993 introduced the limited-edition 500 GE, a 5.0-litre V8-powered model that took the G-Wagen into Range Rover territory. After two years in production, the 500 GE disappeared from the range, returning in 1998 as the G 500, again powered by a 5.0-litre V8 petrol engine.

There have been countless updates to the Type 463 since then and a host of special and limited edition variants released; introduced to commemorate the end of G-Class Cabriolet production, the G 500 Cabriolet Final Edition offered here is one such. Distinguished by 'Final Edition 200' badges on the B-pillars, it is one of only 200 units built. Powered by a 5.5-litre V8 producing 383bhp, this most exclusive model was finished in Designo Platinum Black paintwork with Designo Sand hide interior and matching electrically folding soft-top. The generous level of standard equipment included electronic stability programme (ESP); Parktronic parking assistance; swing-away spare wheel carrier: xenon headlights, climate control air conditioning; electric windows and power-fold door mirrors; command navigation system; AMG performance steering wheel; stainless steel spare wheel cover; stainless steel side steps; and 18" five-spoke alloy wheels (including spare).

Representing possibly a once-in-a-lifetime opportunity to own one of these rare and super-exclusive luxury 4x4s, this Mercedes-Benz G 500 Cabriolet Final Edition has covered only 4,062 kilometres and is presented in 'as new' condition. The car is offered with Swiss Carte Grise and technical inspection.

VAT will be payable on the Hammer Price and Buyer's Premium at the standard rate if the car remains in Switzerland.

Mercedes-Benz G 500 cabriolet Final Edition 2013
Châssis n° WDB 463 202 1X21 5820

•Une des 200 construites
•4 062 kilomètres d'origine
•« Comme neuve »
•Immatriculée en Suisse

Dévoilée en 1979, le class G - Geländewagen (véhicule tout terrain) - de Mercedes-Benz était le résulta d'une joint venture avec Steyr-Daimler-Puch en Autriche, une firme à la confortable expérience en matière de systèmes à quatre roues motrices pour véhicules tout-terrain. Son allure « utilitaire » – pratiquement inchangée depuis son origine – et son excellence mécanique a valu au Mercedes G un statut de voiture culte et la réputation de 4x4 classique le plus recherché.

Prenant comme modèle son rival Land Rover, le premier G n'était en aucune façon luxueux, doté de remonte-vitres manuels et d'une sellerie en drap, mais gagna rapidement la réputation de pouvoir affronter les terrains les plus difficiles.

En 1991, un châssis modernisé (type 463) fut dévoilé, doté des dernières technologies en matière de tout-terrain, sous forme de trois différentiels contrôlés électroniquement en plus des freins anti-blocage. Le confort de l'habitacle avait été amélioré à la fin des années 1980, mais au début des années 1990, Mercedes-Benz avait pris conscience que les clients du grandissant marché des 4x4 étaient attachés au style, au luxe et à la puissance plus qu'aux capacités de franchissement et en 1993 avait dévoilé l'édition limitée 500 GE, un modèle doté du V8 5 litres qui plaçait le classe G sur le terrain du Range Rover. Après deux années de production, le 500 GE disparut de la gamme pour revenir en 1998 sous le nom de G 500, toujours équipé du V8 5 litres à essence.

Il y a eu de nombreuses mises à jour du type 463 depuis et une quantité de « spécial » et de séries limitées. Dévoilé pour commémorer la fin de production du cabriolet classe G, le G 500 cabriolet Final Edition dévoilé ici est l'un d'eux. Distingué par le badge Final Edition 200 sur le pied-milieu, il s'agit de l'un des 200 exemplaires construits. Propulsé par un V8 5,5 litres développant 383 ch, ce modèle très exclusif est noir Designo Platinum avec sellerie cuir Designo Sand et capote électrique assortie. Le niveau d'équipement de série généreux inclut le contrôle de stabilité électronique (ESP), l'assistance au parking Parktronic, un support de roue de secours articulé, des phares au xénon, l'air conditionné, les vitres électriques, des rétroviseurs électriques repliables, un système de navigation, un volant AMG, un couvre-roue de secours et des seuils de portes en inox et des jantes à cinq bâtons en alliage de 18 pouces (y compris la roue de secours).

Probablement l'une des rares occasions d'une vie de posséder l'un de ces exclusifs et luxueux 4x4, ce Mercedes-Benz G 500 cabriolet Final Edition a couvert seulement 4 062 kilomètres et se présente comme neuf. La voiture est vendue avec sa carte grise suisse et son contrôle technique.

La TVA sera due sur le prix d'adjudication et la prime acheteur au taux courant si le véhicule reste en Suisse.