Summary

  • Lot number 
    108
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

Maserati 250F Monoposto Child car

Forever associated with five-time Formula 1 World Champion, Juan Manuel Fangio, the Maserati 250F is the quintessential front-engined Grand Prix car. Designed principally by Gioacchino Colombo and Valerio Colotti, and introduced for the 1954 season, the 250F was constructed around a tubular ladder-frame chassis, with independent front suspension and a De Dion rear axle, and was powered by a 2½-litre double-overhead-camshaft straight-six engine.

Fangio secured two Grand Prix victories with the 250F before leaving for Mercedes-Benz, ending the '54 season as Formula 1 World Champion for the second time. Having secured a further two F1 World Championships, Fangio was back behind the wheel of a 250F, by this time further developed by Giulio Alfieri, for the 1957 season. Fangio drove to four more World Championship victories that year, including his legendary win at the Nürburgring where he overcame a 48-second deficit following a botched pit stop, passing race leader Mike Hawthorn on the penultimate lap. In doing so he broke the lap record ten times. Fangio's final win, this performance at the wheel of a Maserati 250F is often regarded as the greatest drive in Formula 1 history.

The late Sir Stirling Moss, who achieved his first Formula 1 victory at the wheel of a 250F when he won the non-Championship Oulton Park International Gold Cup in 1954, described the Maserati as "the most beautiful Formula 1 car in the world", an assessment few would disagree with.

One of only two non-identical examples (and confirmed to be the last one he will have produced), hand built by a German enthusiast circa 2018/2019, offered here is a unique child-sized copy of the legendary Maserati 250F. The car carries competitor number '32', as used on Fangio's 250F at the Monaco Grand Prix in 1957, a race he won on his way to his fifth and final World Championship.

Capable of accommodating an adult, the car is powered by a Lifan 200cc 4-stroke engine producing 6.5hp, and Bonhams can testify that it is quite fast! Notable features include electric start/stop, disc brakes, single-gear transmission, twin-pedal (accelerator/brake) control, and a detailed (albeit non-functioning) dashboard. Starting instantly and running very smoothly, this unique and nicely patinated child's car comes with videos of it in action.

Maserati 250F monoplace, voiture d'enfant

•Numéro 32 (numéro de Fangio au Grand Prix de Monaco 1957)
•3,20 m de long (peut accueillir un adulte)
•moteur Lifan 200cc à 4 temps
•Modèle unique (deux exemplaires, mais différents)
•Film la montrant en mouvement fourni

Éternellement associée au quintuple champion du monde de Formule 1 Juan Manuel Fangio, la Maserati 250F est la quintessence des voitures de grand prix à moteur avant. Conçue pour l'essentiel par Gioacchino Colombo et Valerio Colotti, et dévoilée pour la saison 1954, la 250F était construite autour d'un châssis échelle de tubes avec suspension avant indépendante et pont De Dion à l'arrière, propulsée par un six cylindres en ligne de 2,5 litres à double arbre à cames en tête.

Fangio s'assura deux victoires en Grand Prix avec la 250F, avant de passer chez Mercedes-Benz, terminant la saison 1954 comme champion du monde de Formule 1 pour la seconde fois. Après avoir remporté deux titres de champion du monde supplémentaires, Fangio revint derrière le volant d'une 250F, une version améliorée cette fois par Giulio Alfieri, pour la saison 1957. Fangio remporta quatre victoires supplémentaires cette année-là, dont le légendaire Nürburgring où il remonta un retard de 48 secondes après un arrêt aux stands raté, doublant le leader de la course Mike Hawthorn dans l'avant-dernier tour. Ce faisant, il battit le record du tour à dix reprises. Cette dernière victoire de Fangio au volant d'une Maserati 250F est souvent considérée comme la plus belle démonstration de pilotage de l'histoire de la Formule 1.

Feu Sir Stirling Moss, qui remporta sa première victoire en Formule 1 au volant d'une 250F lorsqu'il gagna la Coupe d'or Internationale d'Oulton Park hors championnat en 1954, décrivait la Maserati comme « la plus belle Formule 1 du monde », un avis que personne ne contredira.

Il s'agit de l'un des deux exemplaires, non identiques, fabriqué à la main par un passionné allemand (certifié être le dernier qu'il construira) vers 2018/2019, d'une voiture pour enfant, copie unique de la légendaire Maserati 250F. La voiture porte le numéro de course 32, celui de la 250F de Fangio au Grand Prix de Monaco en 1957, une course qu'il remporta lors de son cinquième titre de champion du monde.

La voiture, qui peut accueillir un adulte, est animée par un moteur 200 cm3 Lifan à 4 temps de 6,5 ch et Bonhams peut témoigner qu'elle extrêmement rapide ! Les caractéristiques les plus remarquables sont un démarreur électrique, des freins à disque, une transmission à un seul rapport, un contrôle par deux pédales (accélérateur/frein) et un tableau de bord complet (non fonctionnel). Démarrant instantanément et roulant en douceur, cette voiture d'enfant unique, joliment patinée, est vendue avec une vidéo la montrant en action.