1973 Lotus Europa

Summary

  • Year of manufacture 
    1973
  • Chassis number 
    12460
  • Lot number 
    165
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1973 Lotus Europa Special Coupé
Chassis no. 12460

Launched at the 1967 Brussels Show, the Lotus Type 46 - the Europa - was the marque's first mid-engined road car and was powered by the Renault 16 engine mounted in an Elan-type backbone frame. Its specification also included all-round independent coil-sprung suspension and disc brakes on the front wheels (subsequently on the rear, too). Unusual styling provided ample luggage space while rearward visibility through the narrow, full-width rear window was surprisingly good.

Having been manufactured exclusively for export for its first two years, the Europa made its UK debut in 1969 in improved S2 form. Renault engined like its S1 predecessor, the S2 reverted to a conventional body/chassis attachment, the S1 'shell having been bonded in place. This greatly simplified, and cheapened, accident repairs, while electric windows and adjustable seats were welcome additions to the previously somewhat penny-pinching specification.

In the autumn of 1971, the Type 74 Europa Twin Cam was introduced, powered, as its name suggests, by the Ford-based DOHC engine from the Elan. With 105bhp on tap, the Europa Twin Cam was good for 117mph (188km/h), a figure bettered by the more powerful (126bhp) 'Big Valve'-engined Special model that superseded it after one year. Finished in the black and gold livery of the John Player tobacco company, Team Lotus' Formula 1 sponsors, this ultimate version of the Europa could sprint to 60mph (96km/h) in 6.6 seconds on its way to a top speed of 123mph (198km/h).

This very nice example has been in the owner's hands since 2017. The car is offered with its jack; French Carte Grise and valid contrôle technique; old Luxembourg registration document; sundry invoices; and a valuation report compiled in 2013.

Lotus Europa Special coupé 1973
Châssis n° 12460

•La Lotus Europa ultime
•Moteur 126 ch « Big Valve »
•Aux mains de l'actuel propriétaire depuis 2013
•Immatriculée en France

Lancée au salon de Bruxelles 1967, la Lotus type 46 – l'Europa – était la première voiture à moteur central de la marque et recevait un moteur de Renault 16, installé dans un châssis-poutre du même type que celui de l'Elan. Ses caractéristiques comprenaient des suspensions indépendantes avec amortisseur aux quatre roues avec freins à disque à l'avant (plus tard aussi à l'arrière). Son style inhabituel offrait un vaste espace pour les bagages, tandis que la visibilité vers arrière à travers une étroite lunette était étonnamment bonne.

Construite exclusivement pour l'exportation pendant ses deux premières années, l'Europa fit ses débuts au Royaume-Uni en 1969 dans une version S2 améliorée. Dotée d'un moteur Renault comme sa devancière S1, la S2 revenait à une liaison châssis-carrosserie plus conventionnelle, la coque de la S1 étant précédemment noyée dans la résine. Cela simplifiait et rendait les réparations après un accident moins chères. Les vitres électriques et les sièges réglables étaient des ajouts bienvenus par rapport aux bricolages bon marché de la précédente version.

À l'automne 1971, l'Europa Twin Cam type 74 fut dévoilée, propulsée comme son nom le laisse deviner par le moteur Ford à double arbre à cames en tête de l'Elan. Avec ses 105 ch, l'Europa Twin Cam atteignait 188 km/h, une vitesse que dépassait la version spéciale « Big Valve » (126 ch) qui l'a remplacé au bout d'un an. Dans sa livrée noire et or du cigarettier John Player, sponsor de l'écurie de Formula 1 du Team Lotus, cette dernière version de l'Europa réalisait un 0 à 60 mph (96 km/h) en 6,6 secondes et atteignait 123 mph (198 km/h).

Ce très bel exemplaire est aux mains du propriétaire depuis 2017. La voiture est vendue avec son cric, sa carte grise, un contrôle technique valide, ses anciens papiers d'immatriculation luxembourgeoise, diverses factures, et un rapport d'état réalisé en 2013.