1957 Jaguar XK 140

Summary

  • Year of manufacture 
    1957
  • Mileage 
    30 936 km / 19 223 mi
  • Car type 
    Convertible / Roadster
  • Lot number 
    35
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Original condition
  • Interior colour 
    Black
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Blue
  • Gearbox 
    Manual
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

La lignée des Jaguar XK remonte à 1948. Ce nouveau moteur 6 cylindres en ligne à course longue fit ses débuts dans un superbe roadster exposé au Salon de Londres, en 1948, la XK 120. Ce modèle, construit à la hâte pour promouvoir le nouveau moteur qui devait équiper la future berline Jaguar Mk V, connut un tel succès qu’on décida de le commercialiser. Le moteur XK de 3 442 cm3 (83x106 mm) développait 160 ch à 5 000 tr/min et entrainait la XK 120 à 190 km/h. Il allait apporter la gloire à Jaguar, puisqu’il équipa les Type C et Type D des 24 Heures du Mans victorieuses en 1951, 1953 (type C), 1955, 1956 et 1957 (type D).
La XK 140 succéda à la XK 120 fin 1954. Presque identique, on la reconnaît notamment à sa calandre différente, à ses pare-chocs plus épais, indispensables sur les parkings américains, son marché de prédilection. Les modifications mécaniques essentielles concernent la position du moteur monté plus en avant, pour améliorer l’habitabilité, et l’adoption d’une direction à crémaillère. La suspension et les freins restaient identiques, mais la suspension avant indépendante recevait des barres de torsions plus rigides et l’essieu arrière rigide était doté d’amortisseurs télescopiques à la place des leviers. Le moteur était toujours le fameux 6 cylindres XK à double arbre à cames de 3, 4 litres dans sa version SE - Special Equipment - proposée à partir de 1953 sur la XK 120 la plus rapide. Rodé sur la XK 120 et les berlines de la marque, il délivrait désormais 190 ch en série. La boîte à l’étagement plus serré permettait de mieux profiter du surcroît de puissance. Pour la première fois, un overdrive était proposé en option sur une Jaguar. Bien que critiquée par certains pour son « embourgeoisement », les performances de la XK 140 étaient supérieures à celles de la XK 120, sa vitesse maximale dépassant légèrement les 200 km/h.
La voiture proposée offre des numéros châssis et moteur concordants (n° de série A819048DN, n° de moteur G9188-8). Il s’agit d’une « fausse première main » exceptionnelle. Son premier propriétaire l’a achetée neuve chez Delcroix à Paris et s’en est séparé au bout de quelques temps. Puis, regrettant son geste, l’a rachetée à son deuxième propriétaire au bout de trois ans. Elle a été entretenue et bichonné par son propriétaire, un véritable passionné, pendant quarante années et son état général spectaculaire témoigne de son attachement. Elle a toujours été remisée au sec et se présente aujourd’hui comme si l’on avait soulevé la cloche qui la recouvrait, complète avec tous ses équipements d’origine et une peinture présentant une superbe patine due à une restauration remontant à quelques années qui ne demande qu’à retrouver tout son éclat. L’ajustement des portes est parfait, les passages de roues ont reçu une couche de protection anti-gravillon et les chromes en bon état sont à peine piqués. La toile de capote en bon état ne présente qu’un léger accroc et la lunette arrière souple est jaunie par le soleil, mais l’ensemble, comme le reste de la voiture, est dans un remarquable état d’origine. À l’intérieur, on retrouve la même patine flatteuse qu’à l’extérieur avec des boiseries vernies en bon état. Le moteur a démarré au quart de tour lorsqu’on l’a sortie de sa remise et est équipé d’une pompe à carburant récente. Il est associé à une boîte manuelle Moss à 4 rapports dont le bouton d’overdrive est à revoir. Suite à la longue immobilisation de la voiture, les freins (étriers Cooper Craft non-conformes à l’avant) devront faire l’objet d’une révision avant de prendre la route. Les pneumatiques Michelin 6.00 R16 X présentent une faible usure de 10%, mais datent de plus de 10 ans. On note la présence d’un coupe-batterie dans l’habitacle et la voiture est équipée de 2 moto-ventilateurs, d’un alternateur, d’une crémaillère de direction assistée et de silencieux en inox. Une magnifique opportunité d’acquérir une Jaguar XK, française depuis l’origine, magnifiquement préservée avec ses papiers à jour. Un ensemble exceptionnel.