1974 Jaguar E-Type SIII

V12 ROADSTER

Summary

  • Year of manufacture 
    1974
  • Mileage 
    60 809 km / 37 785 mi
  • Car type 
    Convertible / Roadster
  • Lot number 
    010
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Restored
  • Interior colour 
    Beige
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Red
  • Performance 
    276 PS / 203 kW / 273 BHP
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

La Jaguar Type E fait sensation lors de sa présentation en 1961, avec ses lignes suggestives, ses 240 km/h et surtout son prix incroyablement bas par rapport à la concurrence. En octobre 1964, la cylindrée passe à 4,2 litres, sans changement extérieur. En 1966, apparait une version 2+2 à empattement allongé de 23 cm dont la silhouette est altérée par le parebrise trop vertical et l’habitacle trop volumineux. En 1968, la Type E subit une refonte complète pour répondre aux normes américaines en matière d’environnement et de sécurité. Cette série 2 abandonne les carénages de phares et reçoit une entrée d’air avant agrandie, ainsi que des feux arrière de plus grandes dimensions, moins bien intégrés. Les trois types de carrosseries reçoivent ces modifications, la 2+2 se voyant dotée d’un parebrise plus incliné. Le six cylindres 4,2 litres conserve ses 265 ch, mais aux États-Unis, les 3 carburateurs SU HD8 sont remplacés par 2 Zenith-Stromberg qui font chuter la puissance à 175 ch !
En 1971, la Type E a vieilli, mais Jaguar n’a pas de remplaçante plus moderne pour accueillir le nouveau moteur V12. La série 3 est basée sur la version 2+2, dotée de voies plus larges. Pour loger les pneus de plus grande dimension, les passages de roues présentent une découpe différente avec des rebords. Pour alimenter le nouveau radiateur, on a encore agrandi l’ouverture de la calandre, ornée d’une grille coupe-frites. Le nouveau moteur V12 en alliage, très moderne pour l’époque, rompt avec le traditionnel 6 cylindres en fonte à longue course. Avec ses 5,3 litres et ses 276 ch, il ne pèse que 36 kg de plus et s’avérera aussi plus fiable et, bien sûr, plus onctueux avec des reprises fulgurantes, grâce au couple de 46 mkg !
Ce magnifique cabriolet à numéros concordants est l’une des dernières Type E. Cette voiture de deuxième main a appartenu pendant plus de 25 à un ancien président du French Jaguar Drivers Club et a toujours été soignée avec passion par son second propriétaire. Elle possède des papiers français et un carnet d’entretien qui atteste de son suivi méticuleux. De nombreux travaux ont été entrepris durant les 6 derniers mois, comme en attestent les factures au dossier. La voiture offre une très belle présentation avec de nombreux éléments neufs, les pneus, la capote, les carburateurs, la pompe à eau… le moteur a été révisé et tous les réglages effectués, ainsi que sur les trains roulants. Les chromes ont été refaits et l’intérieur, en très bon état, a été nettoyé. La voiture roule parfaitement et permet de profiter de toute la vitalité de son V12, grâce à sa boîte manuelle. Un rapport prix/performance imbattable pour cette grande classique britannique à moteur V12