1973 Fiat Dino

Summary

  • Year of manufacture 
    1973
  • Chassis number 
    5817
  • Lot number 
    169
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1973 FIAT Dino 2400 Coupé
Coachwork by Carrozzeria Bertone
Chassis no. 5817

In the mid-1960s, Ferrari needed a 2.0-litre production-based engine for the new Formula 2, conceiving the mid-engined Dino to provide the necessary basis. Faced with the daunting task of building 500 units per annum to meet the homologation requirements, Ferrari turned to FIAT for assistance, the resulting agreement for the latter to build the Dino's four-cam V6 engine leading to a spin-off model for FIAT.

Launched in Pininfarina-bodied Spider form at the 1966 Turin Show, the FIAT Dino carried its 2.0-litre, 160bhp engine ahead of the driver in conventional manner and was notable as the first FIAT to employ four overhead camshafts and a limited-slip differential as standard. Steel bodied, the newcomer employed a FIAT five-speed gearbox and featured independent front suspension by means of wishbones and coil springs, a live rear axle and disc brakes all round. A longer-wheelbase Coupé model with Bertone coachwork appeared the following year, and in 1969 the V6 engine's capacity was increased to 2,418cc; a ZF gearbox and FIAT 130-type trailing-arm independent rear suspension being adopted at the same time. Power went up to 180bhp (DIN) at 6,600rpm. Styling changes were few: in the Spider's case being confined to a new front grille, rubber centre strips in the bumpers, and different wheel centres, while the interior benefited from improved switch gear and a carpeted boot. A stylish conveyance for four, the FIAT Dino raced to 100km/h (62mph) in around 8 seconds and could reach 210km/h (130mph) while making all the right Ferrari-esque noises. Production ceased in 1972.

This late FIAT Dino was delivered new in France by FFSA, 140 avenue des Champs-Élysées and has been in the current owner's hands since 2016 (purchase receipt on file). The car is offered with its French Carte Grise, valid contrôle technique, a set of tools; sundry invoices; its spare wheel; its 'notice d'entretien' maintenance instructions); and two other FIAT books. Finished in metallic grey with blue interior, the Dino is presented in good overall condition and drives really well.

FIAT Dino 2400 coupé 1973
Carrosserie Bertone
Châssis n° 5817

•Une des dernières produites
•Livrée neuve en France
•Accompagnée de ses livrets et d'un jeu d'outils
•Immatriculée en France

Au milieu des années 1960, Ferrari avait besoin d'un moteur 2 litres de série pour la nouvelle Formule 2 et conçut la Dino à moteur central pour disposer d'un tel moteur. Devant l'énorme tâche que constituait la construction de 500 exemplaires dans l'année pour l'homologation, Ferrari demanda l'aide de Fiat, l'accord débouchant sur la construction du V6 Dino à quatre arbres à cames par ce dernier et sur un modèle inattendu pour Fiat.

Dévoilé sous la forme d'un spider à carrosserie Pininfarina au Salon de Turin en 1966, la Fiat Dino recevait le moteur 2 litres de 160 ch de façon conventionnelle à l'avant et se distinguait pour être la première Fiat à être dotée d'un moteur à quatre arbres à cames en tête et différentiel à glissement limité en série. Dotée d'une carrosserie en acier, la nouvelle Fiat recevait une boîte de vitesses Fiat à cinq rapports et une suspension avant indépendante à double triangulation et ressorts hélicoïdaux, un essieu arrière rigide et des freins à disque aux quatre roues. Un coupé à carrosserie Bertone, sur un empattement allongé, fit son apparition l'année suivante. En 1969, la cylindrée du V6 était portée à 2 418 cm3, et une boîte ZF, ainsi qu'une suspension arrière indépendante à bras oscillants longitudinaux de Fiat 130 étaient adoptées, la puissance grimpant à 180 ch (DIN) à 6 600 tr/min. Quelques retouches stylistiques mineures furent apportées, dans le cas du Spider elles se limitaient à la nouvelle grille de calandre, des inserts de caoutchouc dans les pare-chocs et des moyeux de roues différents, tandis que l'intérieur bénéficiait d'un passage de rapports amélioré et d'un tapis de coffre. Élégant moyen de transport pour quatre personnes, la Fiat Dino abattait le 0 à 100 km/h en quelque 8 secondes et atteignait les 210 km/h accompagnée de l'enivrant vacarme d'une Ferrari. La production prit fin en 1972.

Cette Fiat Dino tardive a été livrée neuve en France par FFSA, 140 avenue des Champs-Élysées et appartient à l'actuel propriétaire depuis 2016 (facture d'achat au dossier). La voiture est vendue avec sa carte grise, un contrôle technique valide, un jeu d'outils, diverses factures, sa roue de secours et sa notice d'entretien, ainsi que deux autres livrets Fiat. Grise métallisé avec intérieur velours bleu, cette Dino se présente en bon état général et marche parfaitement bien.