1934 Fiat 1500

B CABRIOLET BALBO

Summary

  • Year of manufacture 
    1934
  • Car type 
    Convertible / Roadster
  • Lot number 
    21
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Original Condition
  • Location
  • Exterior colour 
    Black

Description

1934 – Fiat 1500 B Cabriolet Balbo

Titre de circulation italien

Châssis n° : 33045

- Rare carrosserie Balbo
- Présumée unique
- Moteur 6-cylindres

Présentée au Salon International de Milan le 9 novembre 1935, la Fiat 1500 se fait remarquer par sa ligne résolument novatrice. Ce nouveau modèle de la marque s’inscrit dans le haut de gamme. Mieux, il répond à un cahier des charges prenant désormais en compte les considérations aérodynamiques qui vont influer sur la conception même de la voiture. Précurseur dans ce domaine, Fiat dispose déjà d’un tunnel de mesures grandeur nature. La 1500 sera donc le premier modèle dont les lignes seront élaborées selon un concept novateur pour l’époque : l’aérodynamisme. Développée en soufflerie, la carrosserie de la 1500 étonne par sa calandre avant très inclinée destinée à réduire la traînée aérodynamique. Ce qui ne l’empêchera pas d’être remplacée par une calandre verticale plus conventionnelle en 1940, sans doute sous l'effet de la mode. Quoiqu’il en soit, cette même ligne sera également reprise sur les Fiat 1100 et 2800. La carrosserie qui habille la 1500 abrite un châssis échelle avec une suspension avant indépendante qui constitue une première sur un modèle de la marque. Son moteur est un 6-cylindres de 1 493 cm3 à soupapes en tête développant 45 ch, transmis aux roues arrière par une boîte de vitesses à quatre rapports, permettant une vitesse maximale de l'ordre de 113 km/h. Ce bloc moteur restera d’ailleurs pendant longtemps parmi les plus petits 6-cylindres au monde.

Aux côtés de la berline standard, Fiat complète sa gamme en développant la version cabriolet. Au total, 25 650 exemplaires de la 1500 seront produits. Comme cela était d’usage à l’époque, la 1500 sera également proposée en version châssis seul pour les carrossiers indépendants. En 1939, peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale, Fiat présentera une seconde série à peine retouchée de son premier modèle : la 1500 B. Cette version produite à 9 906 exemplaires verra la puissance de ses freins augmenter. Suivront les versions 1500 C en 1940, avec une ligne retouchée et une calandre plus imposante. Puis la 1500 D, en 1948, avec une puissance moteur augmentée à 47 ch, une nouvelle direction et de nouvelles suspensions avant.

La Fiat 1500B de la collection Anna Lisa sortit des ateliers de la Carrozzeria Italiana di Torino, autrement connue sous le nom de Balbo, en août 1939, à quelques semaines de la déclaration de la Seconde Guerre Mondiale. Cette fameuse carrosserie fut créée par Alfonso Balbo en 1914, se faisant rapidement remarquer pour ses hard tops, qui transformaient habilement des torpédos en carrosseries intérieures. La Fiat qui illustre ces pages et caractéristiques des productions Balbo des années 1940, avec des lignes très américaines, grâce à une calandre très prononcée, des ailes hyper stylisées et l’adoption des spats à l’arrière, La voiture connut seulement une poignée de propriétaires avant d’être restaurée à grands frais au tout début des années 1990. Elle arbore aujourd’hui une superbe patine et semble nécessiter une petite remise en route avant d’emmener son futur propriétaire en balade à l’assaut des cols alpins, en direction des plus prisés concours d’élégance.

Est. 60 000 – 100 000 €

1934 – Fiat 1500 B Cabriolet Balbo

Italian registration title

Chassis n° : 33045

- Rare Balbo bodywork
- Presumably unique
- 6-cylinder engine

Presented at the Milan International Motor Show on the 9th of November 1935, the Fiat 1500 was noticed for its resolutely innovative line. This new model of the brand is a top-of-the-range model. Better still, it met specifications that took into account aerodynamic considerations that would influence the design of the car itself. A forerunner in this field, Fiat already has a full-scale measurement tunnel. The 1500 was the first model to be designed according to an innovative concept at the time: aerodynamics. Developed in a wind tunnel, the 1500's bodywork was astonishing for its steeply sloping front grille, designed to reduce aerodynamic drag. This did not prevent it from being replaced by a more conventional vertical grille in 1940, no doubt due to fashion criteria at the time. The bodywork of the 1500 features a ladder-type chassis with independent front suspension, a first for a Fiat model. Its engine is a 1493cc 6-cylinder engine with overhead valves developing 45 hp, transmitted to the rear wheels by a four-speed gearbox, allowing a maximum speed of around 113 km/h. This engine block will remain for a long time among the smallest 6-cylinder engines in the world.

Alongside the standard sedan, Fiat completed its range by developing the convertible version. A total of 25,650 units of the 1500 were produced. As was customary at the time, the 1500 was also offered in a chassis-only version for independent bodybuilders. In 1939, shortly before the outbreak of the Second World War, Fiat presented a second, barely altered version of its first model: the 1500 B. This version, of which 9,906 were produced, saw the power of its brakes increase. This was followed by the 1500 C in 1940, with a reworked line and a larger grille. Then the 1500 D, in 1948, with the engine power increased to 47 hp, a new steering and new front suspensions.

The Fiat 1500B from the Anna Lisa collection left the workshops of Carrozzeria Italiana di Torino, otherwise known as Balbo, in August 1939, just a few weeks before the outbreak of the Second World War. This famous coachbuilder was created by Alfonso Balbo in 1914, quickly becoming known for his hard tops, which skillfully transformed torpedos into interior bodies. The Fiat that illustrates these pages is characteristic of the Balbo productions of the 1940s, with very American lines, thanks to a very pronounced grille, hyper-stylized fenders and the adoption of spats at the rear. The car had only a handful of owners before being restored at great expense in the early 1990s. Today, it has a superb patina and seems to need a little work before taking its future owner for a ride through the Alpine passes, in the direction of the most prized elegance competitions.

Est. 60 000 – 100 000 €

Aguttes – Auction House in Paris
The Autumn Sale 2021 / 12th of December

Public Viewing:
Vendredi 10 décembre : 12h-18h
Samedi 11 décembre : 10h-18h
Dimanche 12 décembre : 10h-18h (appoitment only)

Contact: +33 1 47 45 93 01 / [email protected]

The Auction Sale:
Sunday 12 December: 15:00 PM

Aguttes
164 bis avenue Charles de Gaullle
92 200 Neuilly-sur-Seine

For more information:
Contact: +33 1 47 45 93 01 / +33 6 16 91 42 28 / [email protected]

https://expertise.aguttes.com/estimation-automobiles-de-collection/