1991 Ferrari Testarossa

Summary

  • Year of manufacture 
    1991
  • Chassis number 
    ZFFSA17S000091342
  • Lot number 
    70
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

1991 Ferrari Testarossa Coupé
Coachwork by Pininfarina
Chassis no. ZFFSA17S000091342

Ferrari's flagship model, the Testarossa supercar revived a famous name from the Italian company's past when it arrived in 1984. A next generation Berlinetta Boxer, the Testarossa retained its predecessor's amidships-mounted, 5.0-litre, flat-12 engine, the latter now boasting a maximum power output raised to 380bhp at 6,300rpm courtesy of four-valve cylinder heads. Despite the power increase, smoothness and driveability were enhanced, the car possessing excellent top gear flexibility allied to a maximum speed of 180mph.

Rivalling Lamborghini's Countach for presence, the Pininfarina-designed Testarossa succeeded brilliantly, the gill slats feeding air to its side-mounted radiators being one of the modern era's most instantly recognisable – and copied - styling devices. A larger car than the 512BB - the increase in width being necessary to accommodate wider tyres - the Testarossa managed the trick of combining high downforce with a low coefficient of drag, its graceful body being notable for the absence of extraneous spoilers and other such devices. Despite the increase in size over the 512BB, the Testarossa was lighter than its predecessor, the body - its steel doors and roof excepted - being, somewhat unusually for a production Ferrari, of aluminium. Luxury touches in the well-equipped cabin included air conditioning, electrically adjustable seats, tilting steering wheel and plentiful leather. Unlike some of its rivals, the Testarossa possessed light controls and was relatively easy to drive, factors which, allied to its outstanding performance and stunning looks, contributed to an instant and sustained high level of demand.

Delivered new to Switzerland, this beautiful example of the legendary Italian supercar is finished in red with beige leather interior and currently displays a total of 47,830 kilometres on the odometer. The most recent service was carried out at 43,500 kilometres when the cam belts and tensioners were changed. The current vendor purchased the Ferrari in June 2015, since when it has been serviced in-house. Offered for sale by Swiss/Italian collector, this stunning Testarossa comes with KFZ Classic Data Certificate; Swiss Carte Grise: MFK (roadworthiness certificate) issued 23rd September 2019; and its original instruction manuals and service booklet in their original leather wallet.

Ferrari Testarossa coupé 1991
Carrosserie Pininfarina
Châssis n° ZFFSA17S000091342

•Livrée neuve en Suisse
•47 830 kilomètres d'origine
•Dernière révision à 43 500 kilomètres (2012)
•Immatriculée en Suisse

Vaisseau amiral de Ferrari, la Testarossa ressuscitait un nom mythique de la marque lorsqu'elle fut dévoilée en 1984. Sorte de berlinetta Boxer « nouvelle génération », la Testarossa reprenait le 12 cylindres à plat de 5 litres de sa devancière qui développait désormais une puissance maximale portée à 380 ch à 6 300 tr/min, grâce à sa culasse à quatre soupapes par cylindre. Malgré cette puissance accrue, la douceur et le confort de conduite étaient améliorés, la voiture jouissant d'une excellente souplesse sur le rapport supérieur, alliée à une vitesse de pointe de 290 km/h.

Rivalisant avec la Lamborghini Countach en termes de présence, la Testarossa réussissait brillamment, les ailettes de ses radiateurs latéraux, souvent copiés, étant l'un de ses traits les plus spectaculaires de l'ère moderne. Plus grosse que la 512 BB – l'accroissement de la largeur avait été dicté par les pneus de plus grande dimension – la Testarossa réussissait l'exploit de combiner un appui élevé avec une trainée limitée, son élégante carrosserie étant caractérisée par l'absence de tout aileron ou autre appendice aérodynamique. Malgré une taille supérieure à celle de la 512 BB, la Testarossa était plus légère que sa devancière, la carrosserie – à l'exception du toit et des portes en acier – ayant recours à l'aluminium, de façon plutôt inhabituelle pour une Ferrari de série. Les touches de luxe de l'habitacle, très bien équipé, incluaient l'air conditionné, des sièges électriques, un volant réglable et une sellerie en cuir intégrale. Contrairement à certaines de ses rivales, la Testarossa était docile et relativement facile à conduire, des qualités qui, alliées à ses performances extraordinaires et à son allure spectaculaire, contribuèrent à générer une très forte et durable demande.

Livré neuf en Suisse, ce bel exemplaire de la légendaire supercar italienne est rouge avec intérieur en cuir beige et affiche un total de 47 830 kilomètres au compteur. La dernière révision a été effectuée à 43 500 kilomètres quand les courroies d'arbres à cames et leur tendeur ont été changés. Le vendeur a acheté la Ferrari en juin 2015, date depuis laquelle elle a été entretenue à domicile. Vendue par un collectionneur suisse/italien, cette étonnante Testarossa est accompagnée de son certificat KFZ de voiture de collection, sa carte grise suisse, son document MFK (certificat de circulation sur route) daté du 23 septembre 2019, son manuel d'instruction original et son carnet d'entretien dans sa pochette en cuir d'origine.