• Year of manufacture 
    2/1997
  • Mileage 
    77 000 km / 47 846 mi
  • Car type 
    Targa
  • Climate control
    Yes
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Exterior brand colour 
    Rosso Corsa
  • Interior colour 
    Black
  • Interior type 
    Leather
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Red
  • Gearbox 
    Manual
  • Performance 
    380 PS / 280 kW / 375 BHP
  • Fuel type 
    Petrol

Description

COULEURS

Rosso Corsa, intérieur tout cuir noir

OPTIONS

Autoradio CD
Boîte manuelle
Étriers de freins noirs
Climatisation automatique
Hard-top couleur carrosserie
Jantes 18 pouces en magnesium
Cavallino gaufré sur les appuie-tête

INFORMATIONS

Superbe état
Version désirable
Suivi important avec factures
Pochette avec carnet, notices, double de clés
Grosse révision incluant la distribution prévue pour la vente

Suivi et entretien :

Le 26/02/1997 à 0 kms par Ferrari Tamsen à Stuhr - livraison
Le 05/06/1998 à 10 560 kms par Ferrari Tamsen à Stuhr
Le 23/10/2001 à 33 865 kms par Ferrari Tamsen à Stuhr
Le 25/04/2006 à 43 216 kms par Ferrari Tamsen à Stuhr
Le 05/05/2011 à 49 350 kms par Ferrari Tamsen à Stuhr
Le 26/02/2013 à 61 197 kms par Fiorano Racing à Montigny-le-Bretonneux
Le 20/02/2014 à 69 043 kms par Fiorano Racing à Montigny-le-Bretonneux
Le 25/04/2016 à 72 470 kms par Normandy Classics à Jullouville
Le 30/01/2018 à 75 460 kms par Normandy Classics à Jullouville

Dévoilée au public lors du Salon de Genève en 1994, les ventes de la Ferrari F355 commencèrent en Europe la même année, puis l’année suivante pour le contient américain. C’est la Berlinetta qui ouvre le bal, avant que la GTS et la Spider ne la rejoignent. La ligne générale de la voiture évolue en conservant l’allure de la 348, grâce au superbe coup de crayon des designers de chez Pininfarina.

La face avant est redessinée de façon à canaliser les flux d’air sous le fond plat, et, avec son discret petit becquet arrière intégré au capot moteur, cette auto ne laisse pas de côté l'aérodynamique. Environ 100 kg d'appui au total sont présents à la vitesse maximale, sans utiliser d'aileron disgracieux, c'est une belle prouesse de soufflerie. Les autres nouveautés sont la suppression des feux arrières façon Testarossa, remplacés par les quatre phares ronds désormais classiques. Les grilles latérales sont elles aussi supprimées. Enfin, les nouvelles jantes 18 pouces à cinq branches en magnésium terminent le travail en beauté.

Côté moteur, la F355 se différencie d’abord par une petite augmentation de la cylindrée via l’allongement de la course. L’attrait du 3.5 litres réside avant tout dans le passage à 40 soupapes, expliquant l’appellation 355. Le principe du Cinquevalvole sera même repris peu de temps après sur le V12 de la F50. Trois soupapes sont réservées à l’admission et deux à l’échappement, toutes avec des poussoirs hydrauliques. Les bielles sont en titane tandis que la distribution à 40 soupapes est capable de résister à un régime de 10.000 tours.

Forte de 380 chevaux, la F355 GTS atteint 100 km/h en 4,5 secondes et sa vitesse maximale frise les 300 km/h. Le moteur rugit jusqu'à 8500 trs/min. La F355 s'offre à sa sortie le titre de la puissance spécifique la plus élevée pour un moteur atmosphérique de série, avec 109 ch/L.

Désirable F355 GTS en boîte manuelle, notre exemplaire de 1996 profite de l'iconique configuration Rosso Corsa avec l'intérieur en cuir noir. La F355 GTS est l'une des versions les plus convoitées, grâce à son toit rétractable qui permet de profiter encore plus de la mélodie du V8, lorsqu'on le désire, tout en conservant la superbe ligne de la berlinette avec le hard-top. Cette F355 est dans un état exceptionnel et a parcouru 77 000 kms. Une grosse révision incluant les courroies de distribution est prévue pour la vente.