1996 Ferrari F355

Berlinetta Mecanic Gearbox

Summary

  • Year of manufacture 
    2/1996
  • Mileage 
    73 900 km / 45 920 mi
  • Car type 
    Coupé
  • Electric windows
    Yes
    Climate control
    Yes
    Airbags
    Yes
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Exterior brand colour 
    Giallo Modena
  • Interior colour 
    Black
  • Interior type 
    Leather
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Yellow
  • Gearbox 
    Manual
  • Performance 
    380 PS / 280 kW / 375 BHP
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

OPTIONS

Airbags
Climatisation
Coupe circuit
Autoradio CD
Vitres électriques
Suspension sport
Pédalier aluminium
Étriers de freins noirs
Rétroviseurs électriques
Pochette, carnet, trousse à outils

INFORMATIONS

Origine France
Carnet, notices
Deuxième main
Dossier de factures complet

La ligne générale de la voiture n’est pas bouleversée, Pininfarina a voulu conserver l’allure de la 348, tout en la modernisant suffisamment pour que la comparaison ne joue pas en sa défaveur. Là-dessus, aucun risque, la F355 enterre les berlinettes qui l’ont précédée.
La face avant est redessinée de façon à canaliser les flux d’air sous le fond plat pour augmenter la déportance et avec son discret petit becquet arrière intégré au capot moteur, la belle n’oublie pas d’être aérodynamique. Environ 100 kg d'appui au total à vitesse maxi, sans utiliser d'aileron disgracieux, c'est une belle prouesse de la soufflerie.

Côté moteur, la F355 se différencie d’abord par une petite augmentation de la cylindrée via l’allongement de la course. Sans prise de poids puisqu’il ne pèse que 168 kg. L’attrait du 3.5 litres réside avant tout dans le passage à 40 soupapes, expliquant l’appellation 355 au lieu de 358 pour la cylindrée et les cinq soupapes par cylindre. Le principe du Cinquevalvole sera même repris peu de temps après sur le V12 de la F50. Trois soupapes sont réservées à l’admission et deux à l’échappement, toutes avec des poussoirs hydrauliques. Les bielles sont en titane (un tiers de poids en moins face à l'acier) tandis que la distribution à 40 soupapes est capable de résister à un régime de 10.000 tours. Mécanique disposée à prendre 8.500 trs/min, avec une puissance maximale de 380 ch délivrée 250 tours plut tôt, toutes ces précautions ne sont pas là que pour épater la galerie. Au passage la F355 s'offrait le titre de la puissance spécifique la plus élevée pour un moteur atmoshérique de série, avec 109 ch/L.

Le modèle que nous proposons est dans une configuration rare avec ce Jaune Modena, cuir noir. Cette Berlinetta est équipée de la légendaire boite mécanique avec la grille apparente. Nous avons en notre possession tout son historique d'entretien et le dernier propriétaire à cette F355 depuis une vingtaine d'année.