2010 Ferrari California

Summary

  • Year of manufacture 
    2010
  • Chassis number 
    ZFFMJ65B000271303
  • Lot number 
    49
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

2010 Ferrari California Hardtop Convertible
Coachwork by Pininfarina
Chassis no. ZFFMJ65B000271303

"The Ferrari California might just be the firm's most radical model. It's the first Ferrari road car to have a front-mounted V8 engine, the first to have a dual-clutch gearbox and, although not the first to have a removable hard-top, is the first to follow the current trend of having a fully retractable one that electrically folds into its boot." - Autocar.

Previously used for a limited series of exclusive coachbuilt soft-tops created on the 250 GT chassis in the late 1950s and early 1960s, the evocative 'California' name was revived by Ferrari in 2008 for its new 2+2 hardtop convertible. As well as the 'firsts' listed above, the new California's multi-link rear suspension and direct fuel injection had never been seen before on a Ferrari road car, while its hunched rear wheel arches, single bonnet scoop and slatted wing vents were styling cues borrowed from the original. Featuring just two key sections, rather than the more commonplace three, the retractable roof was a particularly neat and compact example of the type, though the car had to be stationary before it could be operated. With the top in place, the California achieved the remarkable drag coefficient figure of 0.32, making it the most aerodynamic Ferrari to date. Inside, the customarily well-appointed Ferrari cabin featured an electronic handbrake and roof/gearbox controls on the curved centre console.

In its original incarnation the California's 4.3-litre V8 engine produced 453bhp, though from 2012 this was increased to 482bhp. A 'Handling Speciale Package' of suspension upgrades became available at the same time. Transmitted via a dual clutch to the seven-speed semi-automatic gearbox, those 453 horses made for a 0-62mph time of just 3.9 seconds and a top speed of 193mph. But these days even Ferrari cannot focus on performance alone, and so the California incorporated HELE (High Efficiency Low Emissions) technology including 'stop start', enabling it to achieve a CO2 emissions figure of 270g/km. Performance was restrained by ceramic disc brakes all round.

One of Ferrari's aims with the California was to extend its appeal to a wider customer base, so the car was deliberately made less hard-edged and more user-friendly than many of its more track-focused siblings. "The first surprise is how well the California rides," remarked Autocar. "We tried both the passive dampers and the optional Magneride units, and both (even with the latter set to Sport) coped impressively well with our road network, and especially so for a convertible. Such is the California's comfort that you could easily use one to travel significant distances."

Britain's esteemed motoring magazine concluded its review by rating the California ahead of the Bentley Continental GTC, Lamborghini Gallardo Spyder and Aston Martin DBS for its blend of everyday usability and outright enjoyment. Praise indeed.

The California offered here is one of only five built with the optional six-speed manual gearbox. Delivered new in Switzerland, this car has had only one owner and has covered only some 31,000 kilometres from new. Specification highlights include the following:

Headlights with AFS System
Brake callipers in aluminium colour
Carbon kit for driving zone
Cruise control
Top-tinted windscreen
iPod connection
Magneride dual mode suspension system
Diamond-finish 20" alloy wheels
Climate control system
Carbon finish to the interior door handles and thresholds
Front parking sensors
Carbon kit for the rear numberplate holder
Rear parking camera
Wide-sized racing seat

Presented in generally excellent condition, this fabulous and exclusive Ferrari supercar is offered with Swiss Carte Grise.

Ferrari California cabriolet hardtop 2010
Carrosserie Pininfarina
Châssis n° ZFFMJ65B000271303

•Liverée neuve en Suisse
•Une des cinq voitures à transmission manuelle
•Un seul propriétaire
•Environ 31 000 kilomètres d'origine
•Immatriculée en Suisse

« La Ferrari California pourrait bien être le modèle le plus radical de la marque. C'est la première Ferrari de route à avoir un V8 à l'avant, la première équipée d'une boîte à double embrayage et, bien que ce ne soit pas la première à avoir un toit amovible, c'est la première à suivre la tendance actuelle du toit rétractable qui se replie électriquement dans le coffre. » - Autocar.

À l'origine utilisé pour une série limitée de cabriolets exclusifs construits à l'unité sur le châssis 250 GT à la fin des années 1950 et au début des années 1960, le nom évocateur de California fut resscuscité par Ferrari en 2008 pour son nouveau cabriolet hardtop 2+2. Tout autant que les « premières » listées plus haut, la nouvelle suspension arrière multi-bras et l'injection directe de la California n'avaient jamais été vus auparavant sur une Ferrari de route, alors que ses hanches arrière surélevés, son entrée d'air sur le capot et ses ouïes latérales étaient des traits stylistiques empruntés à l'originale. Constitué de deux parties au lieu des trois traditionnelles, le toit rétractable était un exemplaire particulièrement net et compact de ce type, bien que la voiture ait due être à l'arrêt avant de le manœuvrer. Toit en place, la California affichait un remarquable coefficient de trainée de 0,32, qui en faisait l'une des Ferrari les plus aérodynamiques. À l'intérieur, l'habitacle bien équipé de la Ferrari proposait un frein à main électronique et les commandes de boîte et de toit sur la console centrale incurvée.

Dans sa configuration originale le V8 4,3 litres de la California développait 453 ch, puis à partir de 2012 il fut porté à 482 ch. Un « Handling Speciale Package » de suspension fut également proposé à la même époque. Transmis par le biais d'un double embrayage à la boîte sept rapports, les 453 ch offraient un 0 à 100 km/h en juste 3,9 secondes et une vitesse de pointe de 310 km/h. Mais aujourd'hui, même Ferrari ne peut se contenter des seules performances, aussi la California incorpore-t-elle une technology HELE (High Efficiency Low Emissions) incluant un « stop start », lui permettant d'afficher un chiffre d'émission de CO2 de 270 g/km. Des performances limitées par des freins à disque céramique aux quatre roues.

Un des buts de Ferrari avec la California était d'élargir son offre à une plus vaste clientèle, aussi la voiture était-elle délibérément moins pointue et plus facile à utiliser que beaucoup de ses sœurs d'écurie. « La première surprise vient de l'excellent comportement de la California, » notait Autocar. « Nous avons essayé les amortisseurs passifs et le Magneride optionel, et tous deux (même en mode Sort pour le second) ont remarquablement bien répondu à notre réseau routier tout spécialement pour un cabriolet. Le confort de la California est tel que l'on pourrait facilement en prendre une pour les longues distances. »

L'éminent magazine automobile britannique concluait son article en positionnant la California devant la Bentley Continental GTC, la Lamborghini Gallardo Spyder et l'Aston Martin DBS pour son utilisation au quotidien et son pur plaisir de conduite. Un véritable éloge.

La California proposée ici est l'une des cinq seulement construites avec la boîte manuelle à six rapports en option. Livrée neuve en Suisse, cette voiture n'a connu qu'un propriétaire et a couvert seulement 31 000 kilomètres d'origine. Les spécifications remarquables sont les suivantes :

Phares avec système AFS
Étriers de freins couleur aluminium
Kit carbone
Cruise control
Haut de pare-brise teinté
Connexion iPod
Système de suspension Magneride deux modes
Jantes de 20 pouces en alliage finition diamant
Système « climate control »
Poignées intérieures et seuil de porte finition carbone
Radars de parking avant
Cadre de plaque de police arrière en carbone
Caméra de recul
Siège compétition large

Présentée en excellent état général, cette fabuleuse et exclusive Ferrari est vendue avec sa carte grise suisse.