• Year of manufacture 
    1968
  • Car type 
    Other
  • Lot number 
    115
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

  • One of 598 330 GTCs built
  • Delivered new in the desirable color combination of Argento over Rosso leather interior
  • Maintained in the Petitjean Collection for more than 34 years
  • Retains its matching-numbers engine

In late 1964, an unusual gap developed in Ferrari’s luxury model line, as the last of the 250 GT Lusso examples were completed. With only the über-exclusive 500 Superfast in production, Maranello lacked a civilized mid-range grand tourer that had no designs on racing. Passionate devotees of the Lusso were duly rewarded in March 1966, when Ferrari used the Geneva Salon to introduce the 330 GTC, a new luxury grand touring coupe that successfully integrated aspects of several other models in the Maranello stable.

Aesthetically, the 330 GTC’s body combined the front end of the 400 Superamerica with the tapered tail of the 275 GTS Convertible. These features bookended a brand-new canopy design that had generous glass sections and slender A-pillars, imbuing sophistication. Mechanically, despite being defined as a luxurious road car, the GTC was engineered with substantial gravitas and rode on the same chassis as the race-ready 275 GTB Berlinetta.

The example we offer here was first delivered to Rome, Italy in January 1968, finished in the attractive colour combination of Argento Italver over Rosso, and registered as “Roma B55925”. In the 1970s the car was exported to the U.S. and by 1979 was offered for sale by Michael Severovich of Sugerland, Texas in the Ferrari Market Letter, having recently been repainted in red and fitted with a new black leather interior. In 1982 the car was repainted to black and had several owners in Texas and Georgia before returning to Europe in 1986.

Monsieur Petitjean acquired this car in 1987 from the Belgian collector, Edmond Perry, via his company, APAL. At the time it was grey in colour with a leather interior and was described as in good working worder. Under Monsieur Petitjean’s ownership he had the car repainted in yellow and equipped with Borrani wire wheels. While the steering wheel and transmission have been replaced at some point, the car retains its original engine. The Ferrari has remained on static display for a number of years, so a recommissioning programme is recommended prior to use.

Considered by many to be one of the last great vintage Ferrari grand touring coupes, only 598 examples were built before production concluded in 1968. The 330 GTC offers a truly fantastic driving experience, coupling practicality, luxury, and the performance one would expect from a 12-cylinder Ferrari.

---

Un des 598 exemplaires de 330 GTC produits

Livrée neuve dans la désirable combinaison de couleurs Argento avec intérieur en cuir Rosso

Fait partie de la Collection Petitjean depuis plus de 34 ans

Numéros moteur concordants

A la fin de 1964, un intervalle inhabituel s'est creusé dans la gamme Ferrari quand la production de la 250 GT Lusso est arrivée à son terme. A côté de la très exclusive 500 Superfast, il manquait pour la marque une voiture de grand tourisme de milieu de gamme et qui n'ait aucune vocation à la compétition. Les fidèles de la Lusso ont été récompensés en mars 1966, quand Ferrari a profité du Salon de Genève pour dévoiler la 330 GTC, un nouveau coupé de grand tourisme de luxe qui intégrait avec bonheur diverses caractéristiques d'autres modèles proposés par Maranello.

Esthétiquement, la carrosserie de la 330 GTC combinait l'avant de la 400 Superamerica et le coffre arrière effilé du cabriolet 275 GTS. Ces ligne se rassemblaient sous un pavillon complètement nouveau doté d'une généreuse surface vitrée et de montants fins, ce qui lui donnait une certaine sophistication. Mécaniquement, bien qu'il s'agisse d'une luxueuse machine de route, la GTC était conçue avec le plus grand sérieux et recevait le même châssis que la très sportive 275 GTB Berlinetta.

L'exemplaire que nous proposons a été livré neuf en janvier 1968 à Rome. Il affichait une attrayante combinaison de couleurs, Argento Italver avec intérieur Rosso, et a été immatriculé "Roma B55925". Dans les années 70, la voiture a été exportée aux États-Unis et, en 1979, proposée à la vente par Michael Severovich, de Sugerland (Texas) dans la Ferrari Market Letter. Elle avait été peu avant repeinte en rouge et avait reçu une sellerie en cuir noir. En 1982, elle a été repeinte en noir et a connu plusieurs propriétaires au Texas et en Géorgie avant de revenir en Europe en 1986.

M. Petitjean a acheté la voiture en 1987 auprès de la société belge APAL qui appartenait au collectionneur Edmond Perry. A cette époque, elle était grise avec une sellerie en cuir et elle était décrite comme en bon état de fonctionnement. Une fois dans la collection, M. Petitjean l'a fait repeindre en jaune et l'a équipée de jantes Borrani à rayons. Le volant et la transmission ont été remplacés à un certain stade de son existence, mais cette voiture est équipée de son moteur d'origine. Cette Ferrari est restée plusieurs années en exposition statique, si bien qu'une révision complète est recommandée avant de reprendre la route.

Généralement considérée comme une des dernières grandes Ferrari classiques de grand tourisme, la 330 GTC n'a été produite qu'à 598 exemplaires avant l'arrêt de la production en 1968. Elle offre de grisantes sensations de conduite, couplées au luxe, à la fonctionnalité et aux performances que l'on attend d'une Ferrari 12-cylindres.

To view this car and others currently consigned to this auction, please visit the RM website at rmsothebys.com/en/auctions/pa22.


RM Sotheby's
5 Heron Square
Richmond
TW9 1EL
United Kingdom
Contact Person Kontaktperson
Title 
Mr
First name 
Augustin
Last name 
Sabatie-Garat

Phone 
+44-2078517070