• Year of manufacture 
    1963
  • Car type 
    Other
  • Lot number 
    133
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Red

Description

  • A final Series III example and the most evolved iteration of Ferrari’s first true 2+2 grand tourer
  • Maintained in the Petitjean Collection for over 35 years
  • Retains its matching numbers-engine, gearbox and rear axle
  • Accompanied by a copy of its Foglio Montaggio Autotelaio from the Ferrari factory

The Ferrari 250 GTE 2+2 made its debut in 1960 at the 48th Salon de L’Automobile in Paris. This new model represented Ferrari’s commitment to the manufacture and sale of road cars for the discerning driver. The 250 GTE 2+2 was the Italian marque’s first four-seater, and shared its wheelbase with the legendary 250 GT LWB Tour de France. With coachwork by Pininfarina, the 250 GTE 2+2’s styling was not only that of stately elegance, but instantly recognisable as a Ferrari.

The 250 GTE 2+2 was powered by a 3.0-litre Colombo V-12 engine, with a top speed in excess of 240 km/h. Capable of accelerating from 0 to 100 km/h in less than eight seconds, it demonstrated to Ferrari’s traditional clientele that performance would not be compromised in any car built at the Maranello factory. The 250 GTE 2+2 was supplied with four-wheel power disc brakes, front double wishbone suspension, and rear semi-elliptical leaf springs. Series III examples featured several styling updates, along with coil springs in the rear suspension.

This 250 GTE is a desirable Series III version, with integrated front fog lights and vertical rear lights. Completed in April 1963, it was delivered new in Italy, finished in Argento over Black leather interior. Monsieur Petitjean acquired this 250 GTE in 1986 from J.B. Th. “Hans” Hugenholtz, a Dutch race track designer. A Ferrari admirer himself, Hugenholtz was the first track director for the Zandvoort circuit in the Netherlands, a position he proudly held from 1949 to 1974. Mr. Hugenholtz had previously acquired the car around 1975 and had it restored by noted specialist Piet Roelofs in Oosterbeek, Holland from 1977 to 1978, at which time it was refinished in the current red exterior paint. Monsieur Petitjean has kept the car’s presentation “as acquired” with a red finish and black leather interior.

Having been on static display in the Petitjean Collection, this Ferrari will require recomisioning prior to road use. Propsective buyers should noted that some rust can be seen at the bottom of the doors. The car is accompanied by a copy of its Foglio Montaggio Autotelaio from the Ferrari factory, and a copy of the August 1981 issue of Ahet Automobiel magazine no. 17, in which the car was the subject of an article.

---

L'une des dernières Série III, la version la plus perfectionnée de la première vraie GT 2+2 de Ferrari

Dans la Collection Petitjean depuis plus de 35 ans

Moteur, boîte de vitesses et train arrière à numéros concordants

Proposée avec une copie de sa Foglio Montaggio Autotelaio de l'usine Ferrari

La Ferrari 250 GTE 2+2 fit ses débuts en 1960 au 48ème Salon de l'Automobile de Paris. Ce nouveau modèle marquait la volonté de Ferrari de construire et de vendre des voitures de tourisme pour amateurs éclairés. C'était la première quatre-places de la marque italienne ; elle avait repris l'empattement de la légendaire 250 GT LWB Tour de France. Sa carrosserie due à Pininfarina lui conférait une majestueuse élégance et, de plus, elle révélait immédiatement son identité de Ferrari.

La 250 GTE 2+2 avait reçu un V12 Colombo de 3,0 litres qui la propulsait à plus de 240 km/h et lui permettait d'accélérer de 0 à 100 km/h en moins de huit secondes ; il s'agissait de prouver à la clientèle traditionnelle de Ferrari qu'aucun compromis ne serait jamais fait sur les performances d'une voiture sortie de Maranello. Elle était équipée de quatre freins à disque assistés, d'une suspension avant à double triangle et de ressorts arrière à lames semi-elliptiques. La Série III bénéficiait de plusieurs modernisations esthétiques, et de ressorts hélicoïdaux à l'arrière.

Cette 250 GTE est une attrayante Série III, avec des feux de brouillard avant intégrés et des feux arrière verticaux. Construite en avril 1963, elle a été livrée neuve en Italie, de couleur gris Argento avec un intérieur en cuir noir. M. Petitjean l'a achetée en 1986 à J.B. Th. "Hans" Hugenholtz, un concepteur de circuits de course néerlandais. Lui-même grand admirateur de Ferrari, M. Hugenholtz a été le premier directeur de piste du circuit de Zandvoort, aux Pays-Bas, une fonction qu'il a assumée avec fierté de 1949 à 1974. Il avait lui-même acheté cette voiture vers 1975 et l'avait fait restaurer en 1977-1978 par le spécialiste bien connu Piet Roelofs, d'Oosterbeek, aux Pays-Bas. C'est alors qu'elle fut repeinte dans son rouge actuel. M. Petitjean l'a conservée telle quelle, rouge avec l'intérieur en cuir noir.

Cette Ferrari est restée exposée dans la Collection Petitjean sans rouler et devra donc être remise en état avant de reprendre la route. Les acheteurs potentiels doivent noter qu'on aperçoit un peu de rouille sur le bas des portes. La voiture est proposée avec une copie de sa Foglio Montaggio Autotelaio (dossier de montage) de l'usine Ferrari, et un exemplaire du numéro 17 du magazine Ahet Automobiel, qui lui consacrait un article en août 1981.
To view this car and others currently consigned to this auction, please visit the RM website at rmsothebys.com/en/auctions/pa22.


RM Sotheby's
5 Heron Square
Richmond
TW9 1EL
United Kingdom
Contact Person Kontaktperson
Title 
Mr
First name 
Augustin
Last name 
Sabatie-Garat

Phone 
+44-2078517070