2007 BMW Z4

Summary

  • Year of manufacture 
    2007
  • Chassis number 
    WBSDU91050LK55159
  • Lot number 
    230
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

2007 BMW Z4 M Coupé
Chassis no. WBSDU91050LK55159

Introduced at the Paris Motor Show in 2002, the Z4 roadster replaced the immensely successful Z3, the 'retro' styling of which recalled BMW's fabulous '328' sports car of pre-war days. More sharp-edged than the Z3, the Z4 nevertheless kept its predecessor's proportions and overall look while having a slightly increased wheelbase and track. Beneath the restyled sheet metal was a new multi-link rear suspension, borrowed from the 3-series, together with speed-sensitive electric power steering, both of which represented advances over the Z3. Road & Track: "The Z4's ride is firm but not punishing. And in corners, the BMW is absolutely planted. A combination of high grip, good balance and flat weight transfer without body roll gives the car a sure-footed, reassuring feel in rapid transitions." Initially there was a choice of only two engines, both inline sixes: a 2.5- and a 3.0-litre, and no fewer than four different gearboxes.

In 2006 a fastback coupé, with Zagato-esque double-bubble roof, was added to the range, coincidentally with the arrival of higher-performance Z4 M models. The 'M' refers to BMW Motorsport GmbH, the German manufacturer's competitions department, which since the early 1980s has been developing its own distinctive 'M-Power' brand of performance-enhanced luxury models. Both the Z4 M roadster and coupé were powered by the award-winning 3.2-litre S54 straight-six engine, which in European models delivered a maximum output of 338bhp. According to Car magazine, this was "enough to propel the fastest Z4 to 62mph (100km/h) in 5.0sec, fractionally quicker than the mechanically identical but tubbier M3. It howls its way to 8000rpm, feeling strong everywhere, but especially so over the second half of the rev counter". Other changes to the 'M' models included a wider front track; revised front suspension; wider tyres; revised steering geometry; and the reversion to hydraulic power steering. Car summed up its review of the Z4 M coupé thus: "...as an overall package the BMW is hugely appealing, and its performance is astonishing. It lapped the Nürburgring in 8min 15sec, which is seven seconds quicker than the old M3." BMW claimed a top speed of 155mph (250km/h) for the Z4 M.

A model surely destined for 'highly collectible' status in the future, this BMW Z4 M is finished in black metallic with matching interior and has covered only some 61,000 kilometres from new. The Z4 was last serviced on 15th March 2017 and is presented in a condition commensurate with such careful and sparing usage. The car comes with a cancelled Swiss Carte Grise and all its original books, including the service booklet.

BMW Z4 M coupé 2007
Châssis n° WBSDU91050LK55159

•Série limitée de la version « M », la plus puissante
•Boîte manuelle à six rapports
•Environ 61 000 kilomètres d'origine

Dévoilée au Salon de Paris en 2002, le roadster Z4 remplaçait la très populaire Z3, dont le style « rétro » rappelait les fabuleuses sportives 328 d'avant-guerre de BMW. Malgré des lignes plus tendues que la Z3, la Z4 conservait néanmoins les proportions de sa devancière et son allure générale sur un empattement et des voies légèrement supérieurs. Sous la tôle, on trouvait une nouvelle suspension arrière multi-bras, empruntée à la série 3, ainsi qu'une direction assistée asservie à la vitesse qui représentaient un progrès par rapport à la Z3. Road & Track : « Le comportement de la Z4 est ferme mais pas rédhibitoire. En virage, la BMW reste imperturbable. Une combinaison de grande adhérence, de bon équilibre et de transfert des masses sans roulis qui donne à la voiture une sensation de sécurité dans les enchaînements ». À l'origine il n'y avait que deux choix de motorisation, deux six cylindres en ligne, un 2,5 litre et un 3 litres, et pas moins de quatre boîtes de vitesses différentes.

En 2006, un coupé fastback avec un toit à double bulle style Zagato, fut ajouté à la gamme, en même temps qu'un modèle à haute performance, la Z4 M. Le M fait référence à Motorsport GmbH, la filiale compétitions de BMW, qui, depuis le début des années 1980, développe ses propres modèles performants et luxueux sous la marque M-Power. Le roadster et le coupé Z4 M sont animés par le six cylindres en ligne S54 de 3,2 litres, qui délivre une puissance maximale de 338 ch sur les modèles européens. Selon Car magazine, c'est « suffisant pour propulser la plus rapide des Z4 à 100 km/h en 5 secondes, un rien plus rapide que la berline M3 qui partage la même mécanique. Elle accélère avec enthousiasme jusqu'à 8 000 tr/min, surtout dans la seconde moitié du compte-tours. Les autres modifications des modèles M comprennent la voie avant élargie, la suspension modifiée, les pneus plus larges et la géométrie de direction améliorée. Le magazine Car résumait son essai du coupé Z4 M ainsi : « ...l'ensemble de la BMW est particulièrement séduisant et ses performances sont étonnantes. Elle fait le tour du Nürburgring en 8 minutes 15 secondes, sept secondes plus vite que l'ancienne M3 ». BMW revendiquait une vitesse de pointe de 250 km/h pour la Z4 M.

Un modèle qui gagnera incontestablement son statut de « classique » dans le futur, cette BMW Z4 M est noir métallisé avec intérieur assorti et n'a parcouru que 61 000 kilomètres d'origine. Cette Z4 a été révisée le 15 mars 2017 et se présente dans un état qui correspond à cet usage parcimonieux. La voiture est vendue avec une carte grise suisse périmée et tous ses livrets originaux, y compris son carnet d'entretien.