1989 BMW 7 Series

IL

Summary

  • Year of manufacture 
    1989
  • Car type 
    Coupé
  • Lot number 
    77
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Original Condition
  • Location
  • Exterior colour 
    Black

Description

1989 - BMW 750iL E32

Chassis WBAGC81070DC52159

Carte grise française

Premier V12 germanique, le raffinement suprême par BMW
Ex voiture d’ambassade basée à Cannes, moins de 89 500 km
État exceptionnel, modèle entretenu avec soin

Avec sa limousine 750iL, BMW a sauté le pas et transformait une berline de série d’apparence classique en objet d'exception. En 1988, le constructeur Munichois n'a pas résisté au désir de s'offrir son propre V12. Question d'image, qui dit BMW pense plaisir de conduite, sportivité et un certain prestige. Il faut se souvenir qu'à l’époque, les seuls constructeurs de douze cylindres se nomment Ferrari, Jaguar et Lamborghini. L'occasion était trop belle pour BMW de prendre l'avantage, fût-il seulement sur Mercedes, le rival de toujours. Le choix d'un V12 plutôt que d'un turbo comme en compétition était un choix uniquement de prestige, un pas de plus vers un raffinement suprême.

Les amateurs auront remarqué que seules les deux calandres élargies et les sorties d'échappements carrés permettent de soupçonner que douze cylindres se cachent sous le capot. Comme notre modèle à la vente, la Série 7 à moteur V12 se décline en version limousine, dont l'empattement et la longueur, sont augmentés d'un peu plus de 11 cm. Elle offre les sièges arrière électriques et un correcteur d’assiette. Côté chiffres : 300 ch et 450 Nm de couple. BMW a cela dit fait preuve de sagesse en bridant volontairement la vitesse à 250 km/h. L'histoire dit que Mercedes et BMW avaient convenu d'éviter une guerre de surenchères, estimant à raison qu'il convenait de ne pas provoquer les susceptibilités et les pouvoirs en place avec une apologie de la vitesse.

Assurée par deux unités Motronic, la morphologie du V12 BMW est inspirée par le mariage de deux 6-cylindres de 325i, selon un angle de 60 degrés. À l'usage, le silence de fonctionnement et une grande douceur séduisent. Prestige oblige, il se marie par défaut avec une boîte automatique, au fonctionnement réactif. Programme sport ou économique à choisir. En sport, on comprend vite que la vigueur est localisée en haut, le couple maximum arrivant à 4100 tr/min et la puissance maximale à partir de 5 200 tr/min, sportif !

De couleur Delphin Metlallic, cet exemplaire français de deuxième main aborde toujours ses phares jaunes. Elle a été restaurée avec soin après son achat par les frères de B. en 2016. 15 000 € de frais ont été réalisés. La peinture a été refaite (poli lustrée), les baguettes de ceintures de caisse, les clignotants et les monogrammes changés. Les quatre jantes BBS optionnelles ont aussi été reconditionnées et dotées de quatre pneus neufs. Les propriétaires fourniront les jantes « tank » originale, spécifiques aux premières 750iL. Mécaniquement, les amortisseurs arrière et les sphères, les têtes d’allumeurs et rotors, les courroies d’accessoires, les disques et plaquettes, la recharge de climatisation et la vidange de tous les fluides ont été réalisés. Le V12 présente toujours sa paraffine d’origine ! En 2018, l’Autographe, spécialiste BMW de renom, a remis en état la direction assistée.

Il est exceptionnel de trouver une NMW 750 IL dans un tel état et avec un si faible kilométrage. Vaisseau amiral de la marque dans les années 90, son futur acquéreur recevra les trois clés d’origine, le livret de bord, la carte grise originale et l’ensemble des factures correspondants à la taxe sur les automobiles perçue par le conseil général du département d’immatriculation du véhicule.

14 000 € / 22 000 €

1989 - BMW 750iL E32

Chassis WBAGC81070DC52159

French registration title

First German V12, the ultimate refinement by BMW
Ex embassy car based in Cannes, less than 89 500 km
Exceptional condition, carefully maintained model

With its 750iL limousine, BMW took the plunge and turned a classic-looking production sedan into an exceptional object. In 1988, the Munich-based carmaker couldn't resist assembling itself a V12 engine of its own. A question of ego: BMW is synonymous with driving pleasure, sportiness and a certain prestige. It should be remembered that at the time, the only manufacturers producing twelve cylinder engines were Ferrari, Jaguar and Lamborghini. The opportunity was too good for BMW to take the lead, even if only over Mercedes, the long-time rival. The choice of a V12 instead of a turbo as in competition was a choice of prestige only, a step further towards supreme refinement.

Enthusiasts will have noticed that only the two enlarged grilles and the square tailpipes make it possible to suspect that twelve cylinders are hidden under the hood. Like our model for sale, the V12-powered 7-Series comes in a limousine version, with the wheelbase and length increased by just over 11 cm. It offers electric rear seats and a levelling system. The power figures mention 300 hp and 450 Nm of torque. BMW is wise to voluntarily limit the speed to 250 km/h. The story goes that Mercedes and BMW had agreed to avoid a war of overkill, rightly believing that it was appropriate not to provoke sensitivities and the authorities that be with a glorification of speed.

The BMW V12's morphology is inspired by the coming together of two 325i 6-cylinder engines at a 60-degree angle. In use, the silence of operation and a great smoothness are its most seductive traits. As part of its prestige, it is paired by default with a responsive automatic transmission. You can choose between a sport or economy mode. In sport mode, you quickly realize that the power is located at the top of the tachometer, with maximum torque arriving at 4,100 rpm and maximum power from 5,200 rpm.

In Delphin Metallic color, this second-hand French example still sports its yellow headlights. It was carefully restored after its purchase by the B. brothers in 2016. 15,000 € of expenses were incurred. The paint was redone (polished glossy), the belt rails, turn signals and monograms changed. The four optional BBS rims have also been reconditioned and fitted with four new tires. Owners will provide the original "tank" rims, specific to the first 750iL. Mechanically, the rear shocks and spheres, ignition heads and rotors, accessory belts, discs and pads, air conditioning refill and all fluid drains have been completed. The V12 still features its original kerosene wax! In 2018, l’Autograph, a renowned BMW specialist, refurbished the power steering.

It is exceptional to find an BMW 750 IL in such great condition and with such low mileage. Flagship of the brand in the 90's, its future buyer will receive the three original keys, the logbook, the original registration card and all the invoices corresponding to the car tax collected by the general council of the department of registration of the vehicle.

14 000 € / 22 000 €

Aguttes – Auction House in Paris
The Autumn Sale 2021 / 12th of December

Public Viewing:
Vendredi 10 décembre : 12h-18h
Samedi 11 décembre : 10h-18h
Dimanche 12 décembre : 10h-18h (appoitment only)

Contact: +33 1 47 45 93 01 / [email protected]

The Auction Sale:
Sunday 12 December: 15:00 PM

Aguttes
164 bis avenue Charles de Gaullle
92 200 Neuilly-sur-Seine

For more information:
Contact: +33 1 47 45 93 01 / +33 6 16 91 42 28 / [email protected]

https://expertise.aguttes.com/estimation-automobiles-de-collection/