1996 Bentley Continental

Summary

  • Year of manufacture 
    1996
  • Chassis number 
    SCBZU23C9VCX53371
  • Lot number 
    233
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1996 Bentley Continental T Coupé
Chassis no. SCBZU23C9VCX53371

Bentley's 1980s resurgence had hitherto relied exclusively on models whose basic architecture was shared with other Rolls-Royce products, but on display at Geneva in '85 was 'Project 90', a mocked-up coupé intended to gauge public response to the idea of a high-performance car unique to Bentley. When the real thing - the Bentley Continental R - was unveiled six years later, the waiting crowd burst into spontaneous applause. Styled with the assistance of consultants International Automotive Design, the Continental R benefited from computer-aided design and wind tunnel testing in the devising of its sleekly streamlined shape. Despite the need to incorporate non-traditional features such as doors recessed into the roof, the result looked every bit a Bentley, albeit one restated for the 1990s. Also new was the gearbox, a four-speed automatic with 'overdrive' top ratio, but the main focus of interest was the newcomer's performance. Needless to say, this was outstanding, the combination of the Turbo R engine in the new wind-cheating shape cutting the 0-60mph time to 6.2 seconds and boosting top speed to in excess of 150mph.

There was even more to come in the form of the Continental T. Introduced in June 1996, the latter was a short-wheelbase version of the Continental R, some 4" (101.6mm) being taken out of the chassis aft of the doors. With 400bhp at its disposal and crouching aggressively on 18" wheels, the low-slung Continental T looked every inch the thoroughbred Bentley sports car, the cockpit with its engine-turned dashboard recalling the heroic exploits of W O's 1920s racers. The engine start button was another neat 'retro' touch. Despite weighing as much as two Ford Mondeo 1.8s, the luxuriously appointed Continental T was certainly no slouch, racing to 60mph (96.5km/h) in a tyre-shredding 5.8 seconds on its way to a (governor limited) top speed of 156mph (251km/h). Equally eye-watering was the price: £220,312 at time of launch (approximately CHF264,350 at today's rate of exchange).

Built on 31st December 1996 and delivered new in Switzerland, this Bentley Continental T has covered 102,150 kilometres since it left the factory. Finished in blue with beige leather interior, the Continental comes with two keys; all books/manuals (including the service book); cancelled Swiss Carte Grise; and 19 service/maintenance invoices for the period 2004 to 2016. Not driven since the last service on 29th September 2016, the car should require only minimal re-commissioning before returning to the road.

Bentley Continental T coupé 1996
Châssis n° SCBZU23C9VCX53371

•Livrée neuve en Suisse
•102 150 kilomètres d'origine
•Entretien documenté
•N'a pas été conduite depuis septembre 2016

Jusqu'à sa renaissance, dans les années 1980, Bentley avait reposé exclusivement sur des voitures qui partageaient leur architecture avec les modèles produits par Rolls-Royce, mais le « Project 90 » exposé à Genève en 1985 était la maquette d'un coupé, destiné à tester la réaction du public pour une voiture à haute performance uniquement produite par Bentley. Lorsque le vrai modèle - la Bentley Continental R – fut dévoilé, six ans plus tard, la foule applaudit spontanément.

Dessinée avec la collaboration d'International Automotive Design (IAD), la Continental R avait bénéficié de la création assistée par ordinateur et d'essais en soufflerie pour l'élaboration de ses volumes élégamment sculptés. En dépit de l'intégration d'éléments non traditionnels, comme les portes autoclaves, tout respirait l'esprit Bentley, revisité pour les années 1990. La boîte automatique à quatre vitesses avec overdrive sur le dernier rapport était également inédite, mais l'essentiel résidait dans les performances de la nouvelle venue. Inutile de dire qu'elles étaient époustouflantes, l'association du moteur Turbo R avec une carrosserie aérodynamique amenant le temps du 0 à 100 km/h à 6,2 secondes et la vitesse de pointe à plus de 240 km/h.

Le meilleur restait à venir sous la forme de Continental T. Dévoilée en juin 1996, celle-ci était une version à empattement court de la Continental R, dont le châssis avait été amputé 101,6 mm derrière les portes. Disposant de 400 ch et campée sur des roues de 18 pouces, chaque centimètre de la Continental T surbaissée évoquait les pur-sang Bentley, l'habitacle avec son tableau de bord entièrement voué au moteur rappelant les exploits héroïques des voitures de courses créées par WO dans les années 1920. Le démarreur était une autre touche nostalgique. Bien qu'elle ait été aussi lourde que deux Ford Mondeo 1.8, la très luxueuse Continental T n'était certainement pas paresseuse, avalant le 0 à 100 km/h dans un déchirement de pneus en 5,8 secondes pour atteindre la vitesse maximale (limitée électroniquement) de 250 km/h. Son prix de 220 312 £ (environ 264 350 FS au cours d'aujourd'hui) au moment de son lancement était tout aussi impressionnant.

Construite le 31 décembre 1996 et livrée neuve en Suisse, cette Bentley Continental T a parcouru 102 150 kilomètres depuis qu'elle a quitté l'usine. Bleue avec intérieur en cuir beige, la Continental est vendue avec deux clés, tous ses manuels et livrets (y compris son carnet d'entretien), sa carte grise suisse périmée et 19 facture d'entretien et de révision couvrant la période de 2004 à 2016. N'ayant pas roulé depuis sa dernière révision, le 29 septembre 2016, la voiture devra subir un examen de contrôle avant de reprendre la route.