2009 Alfa Romeo 8C

Conpetizione Spyder

Summary

  • Year of manufacture 
    2009
  • Mileage 
    19 667 km / 12 221 mi
  • Car type 
    Convertible / Roadster
  • Chassis number 
    ZAR92000000049313
  • Lot number 
    110
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Original condition
  • Interior colour 
    Black
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Grey
  • Gearbox 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

Alfa Romeo 8C Spider 2009

Son nom rend hommage aux prestigieuses Alfa Romeo 8C 2300 et 2900 de l’entre-deux-guerres qui s’illustrèrent plusieurs fois aux 24 Heures du Mans et dont les prestigieuses versions routières habillées par les plus grands carrossiers rivalisaient avec les Bentley « blower », Mercedes 540 K, Isotta-Fraschini, Delage D8 120 et autre Bugatti 57. Comme celles-ci il s’agit d’un modèle sportif haut de gamme dont le prix exorbitant (plus de 160 000 euros à l’époque pour le coupé et plus de 200 000 pour le Spider quelques années plus tard) limite l’accès à une clientèle très aisée.
La 8C, dévoilée sous forme de concept car au Salon de Francfort en 2003 puis dans sa version « de série » à Paris en 2006, reprend l’architecture classique de la GT à propulsion et moteur avant. La plate-forme, empruntée à la Maserati Granturismo, a été raccourcie de 50 cm offrant un empattement de 2, 645 m. Le V8 4, 7 litres ouvert à 90° à doubles arbres à cames en tête, lui aussi d’origine Maserati, est doté d’une lubrification par carter sec. Il délivre 450 ch aux seules roues arrière, via une boîte manuelle robotisée à six rapports à commande par palettes au volant. Pour arrêter cette cavalerie la 8C a recours à des freins carbone-céramique Brembo à l’avant et à l’arrière sur des roues de 20 pouces.
Lorsque les 500 exemplaires du coupé 8C Competizione eurent été construits, Alfa Romeo prolongea le succès de la 8C avec une version Spider dévoilée au Salon de Genève en mars 2008. Malgré les renforts de structure nécessaires, Alfa Romeo a réussi à maintenir le poids du spider (1 675 kg) qui n’affiche que 90 kg de plus que le coupé. Grâce à sa capote en toile (à commande électrique) - plutôt qu’un toit rétractable métallique - et à son entourage de pare-brise en carbone, elle maintient son centre de gravité au plus bas. Le spider revendique donc la même vitesse de pointe de 290 km/h que le coupé et un temps au 0 à 100 km/h de 2 dixième de seconde plus lent, à 4, 4 secondes. Si Alfa Romeo reconnaissait la moindre rigidité du Spider, cette souplesse avait entrainé un recalibrage des ressorts de suspensions, des amortisseurs et des barres anti-roulis qui apportait au Spider un comportement plus civilisé et moins ferme que celui du coupé, souvent critiqué.
La carrosserie, comme celle du coupé est en fibre de carbone. Le style néo-rétro particulièrement séduisant qui évoque, par ses courbes et de nombreux détails, d’anciens modèles sportifs emblématiques de la marque, comme la 33 Stradale ou la TZ2, a été dessiné par l’équipe de Wolfgang Egger, à la tête du style Alfa Romeo à l’époque. Malgré son style rétro le Cx de la 8C est de 0,36 et son soubassement doté d'un plancher plat et d'un extracteur arrière la dispense d’un disgracieux aileron. L’intérieur extrêmement raffiné fait un large appel au carbone mais aussi à des entourages de compteurs taillés dans des billots d’aluminium. Sur le Spider, les sièges Recaro en cuir Poltrona Frau sont équipés d’un revêtement spécialement traité pour repousser les rayons UV et ne brûle pas les cuisses lorsqu’on laisse la voiture décapotée au soleil ! Comme le coupé, la Spider ne fut construit qu’à 500 exemplaires dont une trentaine seulement trouvèrent le chemin de la France.
Ce magnifique Spider 8C du 11 décembre 2009 (n° ZAR92000000049313) n’affiche que 19 667 km au compteur. Son excellent état général est en accord avec ce faible kilométrage, aucune corrosion n’a été décelée. Toutefois, le pare-chocs arrière a été remplacé et on note un petit impact visible sur le pare-brise. L’intérieur est lui aussi en excellent état, ainsi que la capote. Tous les équipements électriques fonctionnent normalement. Le moteur démarre et fonctionne parfaitement. La voiture a subi sa révision des 5 000 km à 4 862 km en juillet 2010 et sa révision des 15 000 km à 15 195 km en septembre 2014. Les pneus Pilot ont été remplacés à 13 379 km en juillet 2013. Factures d’achat et d’entretien sont fournies avec les carnets et livrets d’origine.