1956 AC Aceca

Bristol Coupé

Summary

  • Year of manufacture 
    1956
  • Mileage 
    3 550 km / 2 206 mi
  • Car type 
    Coupé
  • Lot number 
    32
  • Competition car 
    Yes
  • Drive 
    RHD
  • Condition 
    Restored
  • Interior colour 
    Black
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Blue
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

La petite barquette à moteur Bristol, conçue par John Tojeiro au tout début des années 1950, connut un beau succès en compétition aux mains de Cliff Davis. AC Cars, réputé pour ses modèles sportif mais dont la gamme vieillissait, était à la recherche d’un nouveau modèle et s’intéressa vivement à la barquette de Tojeiro et décida de la mettre en production en 1954, sous le nom d’Ace. La carrosserie de Tojeiro était pratiquement une copie conforme de la très belle Ferrari 166 MM barchetta dessinée par Touring et fut reprise sur l’Ace avec des modifications mineures. Elle reposait sur un châssis échelle à suspensions indépendantes, inspiré de celui des Cooper qu’avait également conçues John Tojeiro. En revanche, AC ne reprit pas le moteur Bristol pour son modèle et préféra rester fidèle à son bon vieux six cylindres 2 litres à course longue doté d’un arbre à cames en tête. Sa conception remontait à 1919 et ses modestes 80 ch étaient un peu juste pour une sportive
moderne. On le poussa à 100 ch ce qui permit à l’Ace d’offrir ainsi des performances respectables, mais pas vraiment spectaculaires. Une très jolie et originale version coupé à carrosserie fastback, dessinée par Alan Turner et baptisée Aceca, fut dévoilée à Earls Court à Londres en 1954. Sa carrosserie était construite en feuilles d’aluminium formées à la main et reposait sur un treillis tubulaire. Pour réduire l’effet de caisse de résonance
dans l’habitacle, AC montait les éléments constituants sur
blocs de caoutchouc. Le châssis tubulaire était plus solidement construit que celui de l’Ace. L’Aceca était une GT très séduisante, légère et bien motorisée. L’Ace et l’Aceca contribuèrent à redonner à AC son lustre d’avant-guerre auprès des connaisseurs sportifs.
L’Ace et l’Aceca subirent très peu de modifications au cours de leur carrière, en dehors du remplacement du moteur en 1956, lorsque le plus puissant six cylindres 2 litres Bristol (jusqu’à 130 ch) fut disponible. Vers la fin de production, l’excellent moteur 2,6 litres de la Ford Zephyr, léger et peu encombrant pour sa cylindrée, fut finalement adopté mais seulement huit Aceca en furent doté. La combinaison entre un châssis rigide qui tenait bien la route et un rapport poids/puissance intéressant – avec le moteur Bristol, la voiture atteignait déjà les 190 km/h – permit à la version Ace de glaner de nombreux succès en course en catégorie Sport de série, son meilleur résultat étant sa septième place au classement général et première de sa classe au Mans en 1959. On connaît la suite de l’histoire. Cette voiture bien née fut choisie par Carroll Shelby pour installer un V8 Ford dans son châssis renforcé pour l’occasion donnant naissance aux mythiques Cobra qui sortirent définitivement AC d’un cercle restreint de connaisseurs pour lui assurer une reconnaissance internationale. La voiture proposée (n° AE580) a été restaurée en 2005 par le spécialiste britannique Roger Dowson Engineering et se présente dans un bel état, dans sa couleur bleue d’origine.
La voiture est préparée pour la compétition et dispose d’un
passeport PTH (n° 26278) et d’une carte grise de collection. Son intérieur de couleur noir reçoit des sièges baquets en bon état avec harnais et un volant bois et aluminium. Elle est dotée d’un moteur Ford Zephyr (n° 213E 47316) qui n’est pas son moteur d’origine et a fait l’objet d’une excellente préparation. La boîte de vitesses (n° M41 254649 303769) avec overdrive est, elle aussi, en excellent état. La voiture est dotée d’un ventilateur électrique et d’un radiateur d’huile additionnel pour

fiabiliser la mécanique. Les trains roulants sont en bon état avec amortisseurs Spax et des durites de freins avant type aviation. Le véhicule est équipé d’un coupe-batterie/coupe-circuit et d’un extincteur. Les jantes 60 rayons peintes sont chaussées de Pneumatiques Avon CRE6-ZZ de 2012 en bon état. Il s’agit d’une véritable voiture de course dans un très bel état, sans aucune trace de corrosion et particulièrement saine, qui a participé au Tour Auto et possède un moteur fabuleux.