2015 Maserati Ghibli

Summary

  • Year of manufacture 
    2015
  • Chassis number 
    ZAMRT57B001108330
  • Lot number 
    254
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

2015 Maserati Ghibli S Q4 Sports Saloon
Chassis no. ZAMRT57B001108330

"The Ghibli is to Maserati what the DB7 was to Aston Martin or the Elise to Lotus. This car has to take the company from a Stygian mire of minority interest to mainstream respectability. ...the Ghibli has been attracting attention like no Maserati in history." – Autocar.

First applied to its fabulous, Ghia-styled supercar of the 1960s, Maserati revived the 'Ghibli' name for an ultra-high-performance Biturbo variant in the 1990s and again in 2013 for a new sports saloon. The latter's introduction marked Maserati's return to the medium-size luxury car sector after a hiatus of some 20 years, and as an acknowledgement of changing times in the global car market, was launched at the Shanghai Motor Show. Coded 'M157', the new Ghibli was intended as a (relatively) high-volume model to compete with likes of BMW, Mercedes-Benz, and Jaguar. It would turn out to be an outstanding success for Maserati, with more than 100,000 built at the company's Giovanni Agnelli plane at Grugliasco, Turin by the end of 2019. To put that production figure into perspective: Maserati sold 6,000 cars in 2012 and 36,448 in 2014, the increase being almost entirely attributable to the Ghibli. Clearly, there are plenty of customers eager to own a car with Maserati's famous trident emblem on its nose.

Based on a 200mm shorter wheelbase than the flagship Quattroporte VI four-door saloon, the Ghibli incorporates a steel monocoque chassis with additional sub-frames, the front made of aluminium, and shares its suspension with the Quattroporte. Suspension is by double wishbones at the front and a multi-link axle at the rear axle; Maserati's Skyhook adaptive damping system is optional. All Ghibli models have a ZF 8-speed 8HP automatic transmission and a limited-slip differential. The braking system uses vented discs all round, with four-piston callipers at the front and floating callipers at the rear, while 'S' models feature larger cross-drilled rotors, six-piston callipers at the front, and four-piston callipers at the rear. The work of Maserati Centro Stile under the supervision of Marco Tencone, the curvaceous body achieved a highly creditable drag coefficient of Cd 0.31, a figure further reduced to a remarkable 0.29 by a later facelift.

At time of launch, the Ghibli was available with a choice of two petrol and one diesel engines: a 3.0-litre 325bhp twin-turbocharged V6 in the base models; a 404bhp twin-turbocharged V6 in the high-performance Ghibli S and all-wheel drive Ghibli S Q4; or a 3.0-litre 271bhp V6 turbo-diesel, the latter being Maserati's first ever diesel engine. The petrol engines are designed and assembled by Ferrari.

Maserati's 'Q4' all-wheel drive system is available only on the Ghibli S. During normal operation the car is rear-wheel drive only, but when needed, the system can divert up of 50% of engine power to the front wheels. Safety features and amenities include adaptive cruise control; adaptive LED headlights; lane keep assist; steering assist; and brake force assist, all contributing to the Ghibli's five-star crash test rating from NCAP. Buyers had a choice of different leathers for the interior upholstery, plus the usual extensive list of options that one expects of a car in this class.

Delivered new in Italy, this unique Ghibli S Q4 was hand built by Garage Italia for Lapo Elkann, grandson of FIAT boss, the late Giovanni Agnelli, and has had only one owner from new. The exterior is finished in Gessato Aluminio Spazzolato (brushed aluminium) and the interior trimmed in a combination of leather, Alcantara, and pinstripe fabric. The car was last serviced by Maserati Rossocorsa Srl on 9th January 2019 (at 67,409 kilometres); the previous service having been carried out by Forza Service Maserati in Turin on 27th October 2016 (at 58,898 kilometres). Currently displaying a total of circa 67,500 kilometres on the odometer, this exceptional Ghibli S Q4 comes with all books and Italian registration papers.

VAT, Car Tax and Customs duty at the Standard rates will be payable on this lot if the car remains in Switzerland.

Maserati Ghibli S Q4 berline sport 2015
Châssis n° ZAMRT57B001108330

•Un seul propriétaire
•Caractéristiques particulières
•Environ 67 500 kilomètres d'origine
•Révisée récemment
•Immatriculée en Italie

« La Ghibli est pour Maserati l'équivalent de la DB7 pour Aston Martin ou de l'Elise pour Lotus. Cette voiture doit mener la marque d'un marasme sans intérêt à une respectabilité de bon aloi. ...La Ghibli a suscité l'intérêt comme aucune autre Maserati avant elle dans l'histoire. » – Autocar.

D'abord utilisé pour désigner sa fabuleuse grand tourisme des années 1960, carrossée par Ghia, Maserati a ressorti le nom de « Ghibli » pour une version à haute performance de sa Biturbo dans les années 1990, puis à nouveau en 2013 pour une nouvelle berline sportive. Celle-ci marquait le retour de Maserati à la berline luxueuse de moyenne gamme, après un hiatus de près de 20 années et, comme une reconnaissance des temps qui changent pour le marché mondial, sa présentation eut lieu au Salon de Shanghai. Sous le matricule M157, la nouvelle Ghibli devait être un modèle de (relativement) grande série pour affronter les BMW, Mercedes-Benz et autre Jaguar. Elle allait s'avérer un incroyable succès pour Maserati, avec plus de 100 000 unités construites à l'usine Giovanni Agnelli de la marque à Grugliasco, près de Turin, à la fin de 2019. Pour mettre ce chiffre de production en perspective, Maserati a vendu 6 000 voitures en 2012 et 36 448 en 2014, cette croissance étant presque entièrement due à la Ghibli. Clairement, de nombreux clients rêvaient de posséder une voiture arborant le fameux trident de Maserati sur le capot.

Construite sur la plate-forme de la berline Quattroporte VI, le vaisseau amiral de la marque, raccourcie de 200 mm, la Ghibli fait appel à une structure monocoque en acier avec un faux châssis avant en aluminium et partage sa suspension avec la Quattroporte. Cette suspension se fait par double triangulation à l'avant et essieu multi-bras à l'arrière. Le système d'amortissement adaptif Skyhook de Maserati est proposé en option. Toutes les Ghibli sont équipées d'une transmission automatique ZF 8HP à 8 rapports et d'un différentiel à glissement limité. Le système de freinage est à disques ventilés aux quatre roues avec des étriers à quatre pistons à l'avant et des étriers flottants à l'arrière, tandis que les modèles S ont des rotors perforés, des étriers à six pistons à l'avant et à quatre pistons à l'arrière. Œuvre du Centro Stile Maserati, supervisé par Marco Tencone, la carrosserie tout en courbes affiche un incroyable coefficient de pénétration de 0,31, un chiffre encore abaissé à 0,29 par un facelift.

À son lancement, la Ghibli était proposée avec un choix de deux motorisations, essence et diesel, un V6 3 litre de 325 ch double turbo sur le modèle de base et un V6 de 404 ch double turbo sur la plus performante Ghibli S et sur la Ghibli S Q4 à transmission intégrale ou un V6 turbo-diesel 3 litre de 271 ch, le premier diesel dans l'histoire de Maserati. Les moteurs à essence ont été conçus et sont assemblés par Ferrari.

Le système quatre roues motrices Q4 de Maserati n'est disponible que sur la Ghibli S. En usage normal, la voiture est une simple propulsion, mais lorsque c'est nécessaire, le système envoie jusqu'à 50% de la puissance aux roues avant. Les équipements de sécurité et les aménagements comprennent le régulateur de vitesse, des phares LED adaptifs, l'aide au maintien de voie, l'assistance de direction et de freinage, tous contribuant au cinq étoile lors du crash test de la Ghibli à l'EuroNCAP. Les clients pouvaient choisir entre différents cuirs pour la sellerie intérieure, sans compter la longue liste d'options qu'on est en droit d'attendre d'une voiture de cette classe.

Livrée neuve en Italie, cette Ghibli S Q4 unique a été construite à la main par le Garage Italia pour Lapo Elkann, petit-fils du patron de Fiat Giovanni Agnelli, et n'a connu qu'un propriétaire. Elle arbore une livrée Gessato Aluminio Spazzolato (aluminium brossé) à l'extérieur avec un intérieur garni dans un assortiment de cuir, d'Alcantara et de tissu à rayures. La voiture a été révisée par Maserati Rossocorsa Srl le 9 janvier 2019 (à 67 409 kilomètres), la précédente révision ayant été effectuée par Forza Service Maserati de Turin le 27 octobre 2016 (à 58 898 kilomètres). Affichant un total d'environ 67 500 kilomètres au compteur, cette exceptionnelle Ghibli S Q4 est vendue avec tous ses livrets et ses papiers d'immatriculation italienne.

La TVA, la taxe sur les véhicules ainsi que les droits de douanes aux taux courants seront payables sur ce lot si le véhicule reste en Suisse.