1963 Lancia Flaminia

GT 3C 2.8

Summary

  • Year of manufacture 
    1963
  • Car type 
    Convertible / Roadster
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Interior colour 
    Black
  • Interior type 
    Leather
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Silver
  • Gearbox 
    Manual
  • Performance 
    140 PS / 103 kW / 139 BHP
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

Certificat d'immatriculation français

Les versions coupé et cabriolet de Lancia-Flaminia furent construites en relativement petite quantité et les exemplaires survivants en bon état sont très rares.
La berline Lancia-Flaminia, dessinée par Pininfarina, fit ses débuts au Salon de Turin en 1956.

Conçue par la nouvelle recrue Antonio Fessia et destinée à succéder à l’Aurelia, la Flaminia en reprenait l’architecture, mais la construction monocoque était différente et la traditionnelle suspension avant indépendante « télescopique », utilisée depuis 1922 sur tous les modèles, laissait place à une double triangulation avec les ressorts hélicoïdaux, plus modernes.

Les autres éléments repris de l’Aurelia étaient le moteur V6 ouvert à 60° à soupapes en tête et l’essieu arrière transaxle de Dion (avec freins inboard), même si le premier avait été copieusement retravailllé par Fessia pour la transformer en un moteur plus robuste que celui dessiné par son prédécesseur Vittorio Jano.
Le coupé Flaminia sur empattement court avait été présenté en 1958, suivi des coupés GT et GTL (2+2) et du cabriolet dus à Touring. Ces trois derniers partageaient un empattement encore plus court (2,51m) avec les modèles Sport et Super Sport qui recevaient tous des freins à disque et un moteur plus puissant.
Le V6 de 2458 cm3 développait 119 ch dans les Flaminia les plus sportives et 140 ch sur les modèles 3C à trois carburateurs, à partir de 1961, et sa puissance fut encore augmentée à l’arrivée des versions 2775 cm3 en 1963.

Notre exemplaire est l’un des 180 cabriolets Flaminia GT3C 2,8 litres construits. Il a été livré neuf en France à son premier propriétaire qui l’a conservé jusqu’en 2002 tout en faisant réaliser un entretien particulièrement méticuleux.

En 2004, la Lancia a été vendue en Allemagne où elle a fait partie d’une importante collection privée appartenant à une famille aristocratique bien connue. En 2015, elle a été en partie démontée, entièrement révisée et repeinte dans les règles de l’art.

Tout au long de sa carrière, cette voiture a bénéficié de toute l’attention de ses propriétaires et est présentée avec un dossier complet de factures.
En excellent état général, notre Lancia se conduit décapotée avec énormément de plaisir et de facilité.

Il faut aussi rappeler que la disponibilité des pièces détachées pour ces Lancia classiques est excellente, ce qui permettra de la maintenir dans un état exceptionnel et d’en profiter pleinement.
— L'avis de l'expert