1982 Ferrari 512

BBi

Summary

  • Year of manufacture 
    11/1982
  • Mileage 
    24 000 km / 14 913 mi
  • Car type 
    Coupé
  • Chassis number 
    ZFFJA09B000043561
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Exterior brand colour 
    Rosso Corsa
  • Interior colour 
    Black
  • Interior type 
    Leather
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Gearbox 
    Manual
  • Performance 
    340 PS / 251 kW / 336 BHP
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

De Widehem Automobiles est heureux de vous proposer à la vente cette magnifique Ferrari 512 BBi.

Lors du Salon de l’Automobile de Turin en 1971, Ferrari dévoile la 365 GT4/BB dans le but de concurrencer la Lamborghini Miura. Construite à seulement 387 exemplaires, elle est la première de la lignée des Berlinetta Boxer (BB) correspondant à un moteur 12 cylindres à plat, inspiré des Formule 1 de l’époque, monté en position centrale arrière à la différence des modèles précédents dont la 365 GTB/4 Daytona équipée du V12 "Colombo" à l’avant.
En 1976, Ferrari remplace la 365 GT4/BB par la 512 BB dotée de la même base moteur mais dont la cylindrée passe de 4.4L à 5.0L. La puissance est de 360 chevaux pour un poids à vide de 1400 kg lui assurant une vitesse de pointe de 281 km/h. Produite à 969 exemplaires, la production cesse en 1981.

La 512 BBi est donc présentée en 1981. Les quatre carburateurs Weber triple-corps sont remplacés par un système d’injection Bosch K-Jetronic en raison des nouvelles normes anti-pollution américaines. La puissance passe de 360 à 340 chevaux mais la voiture gagne en fiabilité et facilité d’utilisation (en évitant le réglage fastidieux des carburateurs). Tout comme la 512 BB, le couple est de 452 Nm mais il est disponible un peu plus tôt (4200 trs/min contre 4600 trs/min sur la BB).
Longue de 4m40 et large de 1m83, la voiture est l'oeuvre de Pininfarina. Les roues sont plus larges (pneus Michelin TRX) que la BB et de dimensions égale sur les deux essieus lui conférant une meilleur tenue de route. Avec l'adoption de pneus Michelin TRX, Cromodora a du retravailler ses jantes 5 branches avec écrou central Rudge. Le bouclier avant a hérité d'un spoiler aérodynamique suite aux études dans la toute nouvelle soufflerie de Pininfarina. Il améliore ainsi la stabilité à haute vitesse. Les clignotants avant glissent dans la fine lame de pare-chocs et les feux arrière sont désormais ronds par paire de deux et non plus par trois. Une prise d'air Naca est apposée sur le bas des flancs devant la roue arrière afin d'optimiser le refroidissement des freins.
A l’intérieur, peu de différences par rapport à la 512 BB, la position de conduite est en revanche améliorée. De série, la 512 BBi dispose entre autres des vitres électriques et de la climatisation.

Le magnifique exemplaire que nous vous proposons ici fut vendu neuf par les établissements Charles Pozzi. Arborant la mythique teinte Rosso Corsa, la voiture se trouve dans un très bel état général, est révisée et dont les courroies de distribution ont été remplacées à 23 000 km.
Il s’agit là d’un véhicule à fort potentiel d’investissement. Produite à seulement 1007 exemplaires entre 1981 et 1984, la 512 BBi annonçait alors l’arrivée de la Testarossa dont la production sera sept fois plus élevée.

- - - - - - - -

De Widehem Automobiles is delighted to be able to offer this beautiful Ferrari 512 BBi.

At the Turin Motor Show in 1971, Ferrari unveils the 365 GT4/BB in order to compete with the Lamborghini Miura. Built at only 387 units, it was the first of the line of Berlinetta Boxer (BB), that means a flat 12-cylinder mid-engine, inspired by Formula 1, unlike previous models including the 365 GTB/4 Daytona equipped with the "Colombo" V12 at the front.
In 1976, Ferrari replaces the 365 GT4/BB by the 512 BB getting the same engine base but whose displacement goes from 4.4L to 5.0L. The engine produces 360 PS with a dry weight of 1400 kg ensuring a top speed of 281 km/h. 969 cars were built between 1976 and 1981.

The 512 BBi was therefore introduced in 1981. The four triple-body Weber carburettors were replaced by a Bosch K-Jetronic injection system because of the new American anti-pollution standards. The engine now produces 20 PS less but the car is more reliable and is easier to use. Like the 512 BB, the torque is established at 452 Nm but it is available a little earlier (4200 rpm versus 4600 rpm on the BB).
Long of 4m40 and wide of 1m83, the car is designed by Pininfarina. The wheels are wider (Michelin TRX tires) than the BB and of equal size on both axles, providing a better handling. With the adoption of Michelin TRX tires, Cromodora had to rework its 5-spoke rims with Rudge central nut. The front bumper gets an aerodynamic spoiler thanks to the studies in the brand new Pininfarina wind tunnel. It improves stability at high speed. The front turn signals slide into the thin bumper blade and the rear lights are now round in pairs instead of three. A Naca air intake is affixed to the bottom of the flanks in front of the rear wheel in order to optimize brake cooling.
Inside, there are few differences compared to the 512 BB, but the driving position is improved. As standard, the 512 BBi features, among other things, power windows and air conditioning.

The magnificent low mileage 512 BBi that we’re offering was supplied by Ferrari Charles Pozzi in November 1982. Shown in the legendary Rosso Corsa, the car is in a very good condition, has been serviced recently and the timing belts have been replaced at 23 000 km.
This is a very desirable car with high investment potential. With only 1007 units built between 1981 and 1984, the 512 BBi announced the arrival of the Testarossa whose production will be seven times higher.