1986 Ferrari 328

Summary

  • Year of manufacture 
    1986
  • Chassis number 
    ZFFWA20B000062691
  • Engine number 
    105C00806
  • Lot number 
    151
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

1986 Ferrari 328 GTS
Chassis no. ZFFWA20B000062691
Engine no. 105C00806

Launched at the Paris Salon in 1975, the stunningly beautiful Ferrari 308 GTB marked a welcome return to Pininfarina styling following the critical reception of its Bertone-styled 308 GT4 predecessor. Subsequently updated with four-valves per cylinder, the 308 GTB was superseded by the mechanically similar but larger engined 328 GTB in 1985. By increasing both bore and stroke, the quattrovalvole engine's capacity was raised from 3.0 to 3.2 litres which, together with a higher compression ratio, revised pistons and an improved Marelli engine management system, lifted maximum power to 270bhp. Top speed was raised to within a whisker of 260km/h with the sprint to 100km/h covered in around six seconds. On the outside, the addition of Testarossa-style moulded bumpers, a deeper rear valance, and an unobtrusive roof spoiler could not disguise its underlying beauty. "In our book, this is still the most beautiful of all contemporary exotics - a gorgeous looking car," declared Motor magazine.

Supplied new to Belgium, this Ferrari 328 GTS has covered a mere 36,115 kilometres from new. The car comes with its original service booklet (last stamped in 2010 at 28,736 kilometres) while the most recent service (including a change of timing belt and fitting a sports exhaust system) was carried out in 2014 at 33,453 kilometres (see bill for €3,951 on file). Described by the vendor as in very good condition, the car is offered with sundry service/maintenance bills; Netherlands registration papers; and Keuringsrapport (technical inspection) documents.

Ferrari 328 GTS cabriolet 1986
Carrosserie Pininfarina
Châssis n° ZFFWA20B000062691
Moteur n° 105C00806

•Livrée neuve en Belgique
•Carnet d'entretien d'origine
•36,115 kilomètres d'origine

Présentée au Salon de Paris en 1975, la superbe 308 GTB marquait un retour apprécié aux services de Pininfarina pour le style, après l'accueil critique de la Dino 308 GT4, dessinée par Bertone qui l'avait précédée. Dotée par la suite de 4 soupapes par cylindres, la 308 GTB fut remplacée par la 328 GTB, dotée de la même mécanique de plus forte cylindrée en 1985. En augmentant à la fois l'alésage et la course, la cylindrée du moteur quattrovalvole passait de 3 litres à 3,2 litres, qui associée à un taux de compression plus élevé, des pistons modifiés et un système de gestion moteur Marelli amélioré, portait la puissance maximale à 270 ch. La vitesse de pointe passait à 260 km/h et l'accélération jusqu'à 100 km/h à six secondes. Extérieurement, l'adoption de boucliers type Testarossa, d'une jupe arrière agrandie et d'un discret aileron de toit ne pouvaient altérer sa beauté intrinsèque. « Dans notre catalogue, elle reste la plus belle de toutes les sportives – une voiture magnifique », déclarait le magazine Motor.

Livrée neuve en Belgique, cette Ferrari 328 GTS n'a parcouru que 36,115 kilomètres d'origine et sera vendu avec son carnet d'entretien dont le dernier tampon remonte à 2010 à 28,736 kilomètres, alors que la dernière révision (comprenant un changement de courroie de distribution et le montage d'un système d'échappement sport) a été effectuée en 2014 à 33,453 kilomètres (voir la facture de 3,951 euros dans le dossier). Décrite par le vendeur comme en très bon état, la voiture est vendue avec diverses factures de révision et d'entretien, ses papiers d'immatriculation au Pays-Bas et son Keuringsrapport (contrôle technique).