1971 Ferrari 246 'Dino'

246 GT - Ferrari Classiche

Summary

  • Year of manufacture 
    12/1971
  • Mileage 
    98 550 km / 61 237 mi
  • Car type 
    Coupé
  • Chassis number 
    02606
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Restored
  • Exterior brand colour 
    Rosso Chiaro
  • Interior colour 
    Black
  • Interior brand colour 
    Nero
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Red
  • Gearbox 
    Manual
  • Performance 
    195 PS / 144 kW / 193 BHP
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

De Widehem Automobiles est heureux de vous proposer à la vente cette fabuleuse Dino 246 GT.

Dino Ferrari, fils de Enzo Ferrari, conçoit peu de temps avant sa mort un moteur V6 qui permettra à la firme italienne de sortir vainqueur du Championnat du Monde de Formule 1 en 1961. C'est en 1965 qu'Enzo décide, en l'honneur de son fils, de présenter la Dino 206 GT au Salon de l'Automobile de Paris. Dérivée du modèle de compétition 206 S, la 206 GT est équipée d'un moteur V6 de 2.0L développant 165 chevaux lui permettant d'atteindre 235 km/h. Dessinée par Pininfarina et assemblée chez Scaglietti, la Dino arbore une carrosserie en aluminium contenant le poids à 900 kilos. Premier modèle Ferrari de route à ne pas être équipé d'un moteur V12 et également première Ferrari de série à moteur central, la 206 GT ne sera produite qu'à 153 exemplaires entre 1967 et 1969.
C'est au Salon de l'Automobile de Genève en 1969 qu'est présentée sa remplaçante : la 246 GT (la version découvrable 246 GTS sera introduite en 1972). Si l'esthétique évolue peu (une longueur totale augmentant de près de 10 cm malgré tout), le moteur V6 quant à lui voit sa cylindrée passer de 2.0L à 2.4L et sa puissance grimper de 165 à 195 chevaux. La vitesse maximale n'évolue pas car la voiture s'est alourdie et pèse désormais 1166 kilos, l'emploi de l'acier en remplacement de l'aluminium étant la cause principale. A noter que les premiers exemplaires de 246 (jusqu'au châssis 1118 millésime 1970) eurent une carrosserie en aluminium.
Derrière les jantes 14" Cromodora à écrou central (jusqu'au châssis 1118 - à cinq boulons par la suite), on découvre quatre freins à disques ventilés. Et surtout, avec son moteur à l'arrière, elle présente un équilibre des masses remarquable qui se traduit par une tenue de route qui parait encore étonnement moderne. Tenue de route bien aidée par amortisseurs téléscopiques Koni, une barre anti-roulis avant et arrière ainsi qu'une suspension indépendante aux quatre routes.
Au second semestre 1971, la Serie III ou Tipo E est la dernière évollution de la 246 GT bénéficiant entre autres d'un étagement de boite de vitesse revu (pont plus court) d'une simple pompe à essence au lieu de deux. La serrure de porte ne se trouve plus dans l'écope latérale mais juste en dessous de celle-ci.

Produite à 3761 exemplaires (dont 1274 versions GTS) entre 1969 et 1974, la Dino 246 était en compétition directe avec la berlinette Alpine A110, la Porsche 911 S, l'Alfa Romeo Montreal, la Lamborghini Urraco ou encore la Maserati Merak.

Affichant 98 550 km au compteur, l'exemplaire que nous vous proposons ici fut livré en décembre 1971 par les établissements Charles Pozzi, importateur historique de Ferrari en France, comme l'indique la plaque apposée dans le compartiment moteur.
N'ayant connu que trois propriétaires, cette Dino "Tipo E" arbore une teinte "Rosso Chiaro" mêlée à un intérieur en simili cuir noir (Nero 161).
Le dernier propriétaire a effectué dernièrement une restauration totale de la voiture pour un montant de près de 200 000 €.
Le concessionnaire Ferrari de Bologne fut en charge de toute la partie mécanique (remplacement des coussinets, de l'ensemble des chemises/pistons, peinture des carters, reconditionnement des carburateurs, préparation des culasses pour l'utilisation de carburant sans plomb, démontage et remise en état de la boite de vitesse, reconditionnement des trains roulants, des amortisseurs et système de freinage remplacé en totalité).
Le sellier Ferrarisi de Bologne a eu pour mission de refaire l'intérieur en intégralité, un spécialiste a révisé tout le circuit électrique et enfin un carrossier réputé (Meschiari à Modène) s'est occupé de la remise en forme, fabrication à l'identique des tôles de soubassement, de la préparation et mise en peinture de la structure et des soubassements et de la carrosserie.
Un magnifique livre photo de la restauration est inclus tout comme les livrets et carnets d'origine.

Le 8 novembre 2017, la voiture est certifiée Ferrari Classiche. Tous les documents d'authenticité et classeur sont bien évidemment inclus.

Il s'agit là d'une formidable opportunité d'acquérir une Dino à la configuration parfaite entièrement restaurée et certifiée Ferrari Classiche. Adulée par tous les passionnés et puristes de la marque, la Dino fait parti de ces icônes automoibiles à la ligne intemporelle et au charme incontestable.

- - - - - - - -

De Widehem Automobiles is delighted to be able to offer this marvellous Dino 246 GT.

Dino Ferrari, Enzo Ferrari's son, conceived before his death a V6 engine that allowed the Italian firm to win the Formula 1 World Championship in 1961. In 1965, in honor of his son, Enzo Ferrari lauches the Dino 206 GT at the Paris Motor Show. Derived from the 206 S competition model, the 206 GT is therefore equipped with a 2.0L V6 engine producing 165 PS allowing it to reach 235 km/h. Designed by Pininfarina and assembled by Scaglietti, the Dino gets an aluminum body establishing the weight at 900 kilos. First road-going Ferrari model not to be equipped with a V12 engine and also the first mid-engine serie Ferrari, the 206 GT was built at only 153 units between 1967 and 1969.
The 206 GT replacement is launched at the 1969 Geneva Motor Show : the 246 GT (the 246 GTS will be introduced in 1972). Esthetically, changes are subtle (besides a lenth increase of nearly 10 cm), the V6's displacement meanwhile goes from 2.0L to 2.4L and the power from 165 to 195 PS. The top speed remains the same at 235 km/h because the car has become heavier and now weighs 1166 kilos, the use of steel instead of aluminum being the main cause. However, the first 246's had an aluminum body (up to and including chassis 1118 model-year 1970).
Behind the 14" Cromodora rims with central nut (later with five bolts), the 246 GT gets four ventilated disc brakes, and thanks to its mid-engine, it offers a remarkable balance and handling that still seems surprisingly modern. The car is equipped with Koni telescopic shock absorbers, a front and rear anti-roll bar and an independent four-wheel suspension.
In the second half of 1971, the Serie III or Tipo E was the last evoluution of the 246 GT benefiting of revised gearbox gearing (shorter bridge) and of a simple fuel pump instead of two. The door lock is no longer in the side scoop but just below it.

With a total production of 3761 units (including 1274 GTS versions) between 1969 and 1974, the Dino 246 was in direct competition with the Alpine A110, the Porsche 911 S, the Alfa Romeo Montreal, the Lamborghini Urraco and the Maserati Merak.

Displaying 98,550 km on the clock, the 246 GT that we offering for sale was supplied in December 1971 by the historical French Ferrari importer Charles Pozzi, as indicated by the plate affixed in the engine bay.
3rd hand car, this Dino "Tipo E" is shown in "Rosso Chiaro" mixed with a black leatherette interior (Nero 161).
The last owner has recently completed a total restoration of the car for an amount of nearly 200 000 €.
The Ferrari dealer in Bologna was in charge of all the mechanical parts (replacement of the bearings, of all the shirts / pistons, paint of the housings, reconditioning of the carburettors, preparation of the cylinder heads for the use of unleaded fuel, dismantling and reconditionning of the gearbox, reconditioning of running gear, dampers and the full braking system replaced). The Ferrarisi saddler from Bologna was given the task of rebuilding the entire interior, a specialist overhauled the entire electrical circuit and finally a well-known coachbuilder (Meschiari in Modena) took care of the fitness, manufacturing identical underbody plates, preparation and painting of the structure and the bodywork.
A beautiful photo book of the restoration is included as well as the original booklets and notebooks.

On November 8th 2017, the car is certified Ferrari Classiche. All the documents of authenticity and binder are of course included.

This is a great opportunity to acquire a fully restored and certified Ferrari Classiche Dino. Adored by all the enthusiasts and purists of the brand, the Dino is one of those automoibile icons with a timeless line and undeniable charm.