1955 Aston Martin DB2/4

Summary

  • Year of manufacture 
    1955
  • Chassis number 
    LML/678
  • Engine number 
    VB6E/50/1407
  • Lot number 
    127
  • Condition 
    Used
  • Location
  • Exterior colour 
    Other

Description

Ex-Philippe Blésin
1955 Aston Martin DB2/4 'Mark I' 2.6-Litre Sports Saloon
Coachwork by Mulliners of Birmingham
Chassis no. LML/678
Engine no. VB6E/50/1407

"The Aston Martin DB2/4 is an expensive car designed to cater for the connoisseur of sports cars who is not limited by financial considerations." - Autocar, 2nd October 1953.

With the introduction of the '2+2' DB2/4 in October 1953, Aston Martin extended the DB2's appeal to the hitherto untapped yet increasingly important market comprised of 'sports car enthusiasts with a family'. Modifications to the rear of the chassis plus a reduction in fuel tank capacity from 19 to 17 gallons liberated sufficient space within the existing design for two child-sized occasional rear seats. Alternatively, the rear seat backs could be folded down, thus creating a load-carrying platform that more than doubled the luggage space. The latter could be accessed via the 2/4's opening rear door, a pioneering example of the now commonplace 'hatchback' concept.

"This transformation gives the Aston Martin DB2/4 an unrivalled luggage-carrying capacity in a car which should be capable in favourable circumstances of achieving two miles a minute," reported The Motor. "The DB2/4 can truthfully claim to be the fastest car in the world capable of carrying two people with a month's luggage."

Standard specification included the 2.6-litre VB6E engine in 125bhp Vantage tune, while from early in 1954 the 3.0-litre 140bhp VB6J engine became available.

This right-hand drive DB2/4 was supplied new to Aston Martin's Belgian importer Mannes and sold to a company in Brussels, where it was first registered on 7th July 1955. Interestingly, 'LML/678' has two external locking handles for the rear hatch; these were not a feature of the standard arrangement, the hatch being released by pulling a lever behind the driver's seat.

A matching-numbers example, the car is believed to have had one owner up to June 1985 when it passed to Marcelle Autier of La Louvière and was reregistered (document on file). The accompanying (copy) guarantee form records three services, the last one in 1956 at 15,311 kilometres.

The Aston remains highly original apart from a colour change from Moonbeam Grey to the present light green, and an interior re-trim, alterations believed to have been carried out in 1985 with the change of owner. In 2007 the DB2/4 was bought by the well-known Aston Martin collector Philippe Blésin, who sold it to the current owner without having registered it in his name, resulting in this DB2/4 having had only 2 registered owners from new.

Unmolested and in well-preserved 'barn find' condition, 'LML/678' represents an excellent basis for a complete restoration or could well be used as a daily driver following a mechanical re-commissioning (the car is in running condition). Presumably dating from the 1980s, the lovely dark green interior appears in very good condition and has a lovely patina. The odometer reading of 75,770 kilometres is believed genuine.

A wonderful opportunity to acquire a highly original, matching-numbers example of this landmark Aston Martin model.

Ex-Philippe Blésin
Aston Martin DB2/4 Mark I 2,6 litres coupé 1955
Carrosserie Mulliners de Birmingham
Châssis n° LML/678
Moteur n° VB6E/50/1407

•Un des 451 coupés DB2/4 Mark I
•Rare exemplaire livré en Belgique
•Seulement 2 propriétaires et 7 000 kilomètres vraisemblablement d'origine
•Numéros concordants
•Intéressant projet de restauration
•Éligible aux Mille Miglia

« L'Aston Martin DB 2/4 est une voiture coûteuse, conçue pour satisfaire le connaisseur qui n'est pas limité par les considérations financières. » - Autocar, 2 octobre 1953.

Avec l'apparition de la DB 2/4 « 2+2 » en octobre 1953, Aston Martin prolongeait le succès de la DB 2 vers le marché jusque-là vierge, mais de plus en plus important, constitué par « les amateurs de sportives avec famille ». Des modifications à l'arrière du châssis et une réduction de la capacité du réservoir de 19 à 17 gallons (de 86,4 à 77,3 litres) libéraient suffisamment d'espace dans la cellule existante pour deux sièges d'appoint pour les enfants à l'arrière. Les dossiers des sièges se repliaient séparément, dégageant un espace de chargement supplémentaire qui faisait plus que doubler le volume dédié aux bagages. On accédait à ce dernier par la porte arrière de la 2/4, l'un des premiers exemples de ce qu'on désigne aujourd'hui sous le nom de hayon.

« Cette transformation donne à l'Aston Martin DB 2/4 une capacité de chargement incomparable dans une voiture qui devrait dans des circonstances favorables être capable de parcourir 2 miles (3, 2 km) à la minute », soulignait The Motor. « La DB 2/4 peut honnêtement revendiquer le titre de voiture la plus rapide du monde capable d'emporter deux passagers avec un mois de bagages ».
Les caractéristiques de série incluaient le moteur 2,6 litres VB6E en version Vantage de 125 ch, mais dès le début de 1954 on montait le 3 litres VB6J de 140 ch.

Cette DB2/4 à conduite à droite a été livrée neuve à Mannes, l'importateur Aston Martin en Belgique et vendue à une société de Bruxelles qui l'a immatriculée le 7 juillet 1955. On notera que LML/678 possède deux poignées extérieures de verrouillage du hayon. Ce ne sont pas des éléments de série, le hayon étant normalement déverrouillé en tirant un levier derrière le siège conducteur.

Exemplaire à numéros concordant, cette voiture n'a vraisemblablement connu qu'un propriétaire jusqu'en juin 1985 lorsqu'elle passa aux mains de Marcelle Autier à La Louvière et fut ré-immatriculée (document au dossier). Le document de garantie fourni (copie) enregistre deux révisions, la dernière en 1956 à 15 311 kilomètres.

L'Aston est globalement d'origine en dehors d'un changement de couleur de gris Moonbeam à l'actuel vert clair, et d'un regarnissage intérieur, des modifications apportées, pense-t-on, en 1985 lorsqu'elle changea de propriétaire. En 2007, la DB2/4 a été achetée par le collectionneur d'Aston Martin bien connu, Philippe Blésin, qui l'a revendu à l'actuel propriétaire avant de l'avoir mise à son nom, ce qui explique que cette DB2/4 n'a eu officiellement que 2 propriétaires.

Jamais modifiée et dans un état « sortie de grange » parfaitement préservée LML/678 représente une excellente base de restauration ou pourrait offrir un usage quotidien après une bonne remise en route mécanique (la voiture est en état de marche). Datant probablement des années 1980, l'interieur vert foncé semble en bon état et présente une agréable patine. Les 75 770 kilomètres au compteur sont vraisemblablement d'origine.

Une magnifique opportunité d'acquérir un modèle original à numéros concordants de ce jalon de l'histoire d'Aston Martin.