1974 Alfa Romeo Montreal

Summary

  • Year of manufacture 
    1974
  • Car type 
    Coupé
  • Lot number 
    007
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Restored
  • Interior colour 
    Black
  • Number of doors 
    2
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Red
  • Gearbox 
    Manual
  • Performance 
    200 PS / 148 kW / 198 BHP
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

En 1967, à l’exposition universelle « Montréal Expo » au Canada, l’Italie expose sa vision du futur automobile dans son pavillon. Ce sont deux études de style réalisées par Bertone sur base d’Alfa Romeo Giulia selon un dessin de Marcello Gandini. Les deux voitures sont identiques. Leur ligne moderne et leurs dimensions compactes ne laissent pas deviner leur implantation mécanique. Moteur avant ou moteur arrière ? D’autant que Gandini brouille les pistes avec une série d’ouïes qui ornent le panneau de custode, laissant éventuellement présager l’alimentation en air frais d’un moteur arrière. Les deux voitures sont en fait dotées d’un 4 cylindres Giulia à l’avant pour faciliter leurs déplacements. L’affaire aurait pu en rester là, mais lorsqu’Alfa Romeo lance l’étude d’un modèle à opposer aux Fiat Dino, Porsche 911, Jaguar Type E et Dino 206 GT, on décide de reprendre cette base stylistique pour élaborer le nouveau modèle. Celui-ci fera ses débuts à Genève en mars 1970, sous le nom de Montreal (il n’y a pas d’accent en italien). Les choses n’ont pas été simples, car la compacité de la Montreal n’était visiblement pas étudiée pour loger un aussi gros moteur. En effet, contrairement aux deux prototypes canadiens, la Montreal de série reçoit un V8 à quatre arbres à cames en tête dérivé de la Sport-Prototype T33 que McLaren utilisera plus tard, porté à 3 litres, en Formule 1. Le V8 2 593 cm³ à carter sec de la Montreal, fiabilisé pour la route, développe 200 ch et entraîne les roues arrière via une boîte ZF à cinq rapports autorisant un bon 220 km/h. Le train roulant reprend la suspension avant indépendante et l’essieu arrière rigide avec freins à disque aux quatre roues de la Giulia 1750 GTV contemporaine. Peu de voitures peuvent se prévaloir d’un moteur ayant des antécédents à la fois en endurance et en Formule 1, mais l’Alfa Romeo Montreal est l’une d’elles. Elle sera produite jusqu’en 1977 à près de 4 000 unités.
Ce magnifique coupé Alfa Romeo Montreal entièrement restaurée a été acheté il y a deux ans à Bordeaux par son propriétaire qui l’a ramené par la route, gage de son bon fonctionnement.
Depuis il n’a guère parcouru que 1000 km par an et affiche un bon état tant en ce qui concerne sa présentation que sa mécanique. Aucun travaux n’est à prévoir, il a été entretenu régulièrement (tous les entretiens sont à jour) et ce modèle peut partir par la route toute distance le jour de son achat. La cote de cette Alfa Romeo flatteuse n’a pas encore explosé, il faut en profiter.