1961 Alfa Romeo Giulietta

Summary

  • Year of manufacture 
    1961
  • Chassis number 
    AR101 2000551
  • Lot number 
    211
  • Drive 
    LHD
  • Condition 
    Used
  • Number of seats 
    2
  • Location
  • Exterior colour 
    Other
  • Drivetrain 
    2wd
  • Fuel type 
    Petrol

Description

1961 Alfa Romeo Giulietta SS Coupé
Coachwork by Carrozzeria Bertone
Chassis no. AR101 2000551

With the introduction of the Giulietta, Alfa Romeo established the 'small car, big performance' formula that would characterise the Milanese marque's finest offerings from then on. First of the Giuliettas, the Bertone-styled Giulietta Sprint Coupé debuted at the Turin Motor Show in April 1954 powered by a 1.3-litre, all-alloy version of Alfa's classic twin-cam four designed by one-time Ferrari engineer Giuseppe Busso. The original Sprint Coupé was soon joined by Berlina (saloon) and Spider (open) versions.The Giulietta family's success surprised even Alfa themselves; production targets were revised upwards and to satisfy demands for increased performance, upgraded 'Veloce' versions of the Sprint coupé and Spider convertible were introduced for 1956.

In 1957 Alfa Romeo introduced the model now recognised as the ultimate Giulietta - the Sprint Speciale – which was the first of the new 101-Series cars. Built on a slightly shorter wheelbase than the standard Sprint, and again the work of Carrozzeria Bertone, the mouth-wateringly curvaceous 'SS' came with 100bhp on tap, a five-speed gearbox, and a top speed of 200km/h (125mph). Compact, aerodynamically efficient, and very powerful for its size, the SS proved highly successful in 1,300cc class racing the world over. A mere 1,366 had been produced by the time the model was superseded in 1963 by the 1,600cc Giulia version, which was the only car in the new range to retain an existing Giulietta body style. Outwardly distinguishable from the outgoing Giulietta Sprint Speciale only by identifying tail script, different sidelights, and a revised dashboard, the Giulia boasted front disc brakes and the more powerful (129bhp) Veloce-specification engine. 1,399 examples of the Bertone-bodied Giulia Sprint Speciales were built between 1963 and 1965, making the total for both types 2,765, and today both of these rare models are highly prized by Alfa Romeo connoisseurs.

The Alfa Romeo Museum's Centro Documentazione has confirmed that this Giulietta left the works on 6th March 1961 and subsequently was sold to its first owner in Lugano, Switzerland, believed to be a female member of the Bertone family. This car is believed to be the only existing example with electric windows, and it also has special larger door handles similar to the later 105 Series; features which, it is presumed, were specified by the original owner. The original colour was Amaranto (dark red), the same as it is today. Alfa Romeo has no records of the original engine's number, but the unit installed ('AR 00120 01019') is of the correct type for the car as confirmed by Alfa Romeo. The Alfa has had only four owners from new and has been completely restored in Switzerland.

Alfa Romeo Giulietta SS Coupé 1961
Carrossée par la Carrozzeria Bertone
Châssis n° AR101 2000551

•Probablement commandée par un membre de la famille Bertone
•Livrée neuve en Suisse
•Est probablement le seul exemplaire à vitres électriques
•Complètement restaurée en Suisse

Avec la Giulietta, Alfa Romeo lançait le concept de "petite voiture, haute performances" qui allait caractériser les meilleures créations de la marque milanaise à partir de cette date. Première des Giulietta, le coupé Giulietta Sprint dessinée par Bertone a été présentée au Salon de Turin d'avril 1954, équipée d'un moteur de 1,3 litre, une version tout alliage du classique quatre-cylindre double arbre, dû à l'ancien ingénieur Ferrari Giuseppe Busso. Le coupé Sprint fut bientôt rejoint par la berlina et le Spider. Le succès de la famille des Giulietta surprit même Alfa Romeo, les cadences de productions devant être revues à la hausse et, pour satisfaire une demande pour de meilleures performances, des versions améliorées « Veloce » du coupé Sprint et du Spider furent lancées en 1956.

En 1957, Alfa Romeo lança la Sprint Speciale, désormais reconnue comme la meilleure des Giulietta, premier modèle de la nouvelle série 101. Cette alléchante et voluptueuse « SS », construite sur un empattement légèrement plus court que la Sprint de série et elle aussi dessinée par la Carrozzeria Bertone, est proposée avec un moteur de 100 ch et une boîte à cinq rapports qui lui permettent d'atteindre les 200 km/h. Compacte, aérodynamique et très puissante pour sa taille, la SS se montra particulièrement efficace dans la catégorie des 1 300 cm3, dans le monde entier. 1 366 furent produites avant qu'elle ne soit remplacée en 1963 par la Giulia 1 600 cm3, seule voiture de la nouvelle gamme à conserver la carrosserie des Giulietta existantes. La Giulia ne se distingue extérieurement des Giulietta Sprint Speciale antérieures que par son logo arrière, ses feux latéraux et son nouveau tableau de bord. Elle est équipée de freins avant à disque et du plus puissant moteur Veloce (129 ch). La Giulia Sprint Speciale à carrosserie Bertone fut construite à 1 399 exemplaires entre 1963 et 1965, ce qui porte le total des deux versions à 2 765 exemplaires, ces deux modèles étant très appréciés des connaisseurs d'Alfa Romeo du fait de leur rareté.

Le Centro Documentazione du musée Alfa Romeo a confirmé que cette Giulietta a quitté l'usine le 6 mars 1961 et a été vendue à son premier propriétaire à Lugano, en Suisse, qui était pense-t-on un membre féminin de la famille Bertone. On pense que c'est le seul exemplaire à lève-vitres électriques et il possède également des poignées de portes plus grandes semblables à celles des série 105 ultérieures, caractéristiques qui furent pense-t-on spécifiées par le premier propriétaire. Sa couleur d'origine Amaranto (rouge foncé) est la même qu'aujourd'hui. Alfa Romeo n'a aucune trace du numéro du moteur d'origine, mais le bloc de la voiture (AR 00120 01019) est conforme à ceux de l'époque, comme l'a confirmé Alfa Romeo. La voiture n'a connu que quatre propriétaires. Complètement restaurée en Suisse, cette magnifique Giulietta a conservé sa couleur bordeaux d'origine et a été entièrement restaurée en Suisse.