1960 Itom 50 Super Sport

Summary

  • Year of manufacture 
    1960
  • Motorcycle type 
    Race
  • Chassis number 
    18190
  • Engine number 
    173557/S
  • Lot number 
    25
  • Condition 
    Used
  • Colour  
    Red
  • Number of seats 
    1
  • Competition Bike 
    Yes
  • Location
  • Engine size (cc) 
    50

Description

Succession de Monsieur X
Cadre n°18190
Moteur n°173557/S

Dans les années cinquante, quand les courses de 50 cm3 devinrent populaires, les Itom comptaient parmi les meilleures machines. Construits à Turin et vendus comme cyclomoteurs sportifs, ces petits monocylindres deux temps se prêtaient très bien à la préparation et l'essentiel de la catégorie 50 cm3 à ses débuts était constitué de machines à moteur Itom. Parmi les nombreux pilotes qui firent leurs armes sur ces petites motos, Bill Ivy, qui devait devenir champion du monde sur Yamaha.
Les premières Itom de compétition avaient une boîte trois rapports avec un sélecteur manuel au guidon façon Vespa, pas vraiment idéal en compétition. Elles adoptèrent ensuite une boîte quatre rapports. La catégorie 50 comptant de plus en plus d'engagés, la FIM voyait d'un bon œil cette classe "d'apprentissage" qui donnait l'élan à des compétiteurs désireux de courir mais effrayés par le coût et la vitesse des machines de plus grosse cylindrée. Aussi, en 1961, débuta le premier championnat officiel, la Coupe d'Europe 50 cm3.
La toute première épreuve eut lieu à Mouscron en Belgique avec Pierrot Vervroegen qui gagnait sur Itom à la moyenne de 86,21 km/h sur le petit et difficile circuit de 1,93 km. Mais ce fut le seul succès international important pour Itom car, par la suite, les petits deux temps italiens furent surpassés par les Kreidler allemands qui remportèrent cinq courses sur huit, Hans-Georg Anscheidt décrochant le premier titre 50 cm3. La catégorie acquit un statut de championnat du monde en 1962 et avec la participation croissante des usines japonaises, le niveau devint un peu trop élevé pour la marque italienne qui se retira des débats.
Nous remercions monsieur François-Marie Dumas pour son aide concernant le descriptif général du modèle.
Nous rappelons aux acheteurs que l'ensemble de la collection est constitué de motos qui sont restées statiques dans le musée privé du collectionneur depuis plusieurs années. Une remise en route est donc nécessaire.