VACHERON CONSTANTIN Ref. 4111

  • Uhrwerk 
    Automatic
  • Baujahr 
    1940
  • Losnummer 
    399
  • Standort

Beschreibung

VACHERON CONSTANTIN Ref. 4111, n° 422590 / 267133, vers 1940 Rare et exceptionnel chronographe bracelet en or jaune 18K (750). Boîtier de forme "coussin" avec poussoirs rectangulaire. Cadran argenté avec deux compteurs pour l'indication des 30 minutes à 3h et des secondes à 9h, seconde centrale de chronographe, index "bâton" et chiffres arabes à 12h et 6h, graduation externe chemin de fer pour les minutes et 1/5e de seconde, échelle tachymétrique base 1000. Mouvement doré, Cal. R.A. 13 ''' (295), 19 rubis, balancier bi-métallique compensé, spiral de type Breguet, raquette de réglage micrométrique. Cadran, boîtier et mouvement signés. Dim. 33 x 39 mm. Poids brut 46,24 g.
Un extrait des Archives Vacheron & Constantin sera remis à l'acquéreur

Provenance : à l'actuel propriétaire par descendance

Very fine and rare18k yellow gold manual winding chronograph wristwatch with registers and tachometer scale.
An extract from the Vacheron & Constantin's Archives will be delivered to the purchaser

Historique:
Cette montre fait partie d'une série fabriquée par la manufacture Vacheron & Constantin durant la période Art Déco, elle est très caractéristique du travail de l'époque avec une forme très élégante et surtout un cadran d'une lisibilité exceptionnelle. Son mouvement en laiton doré est typique de la période transitoire avant les mouvements blancs avec la fameuse décoration "fausses côtes" de Genève. Ce chronographe bracelet a tous les attributs d'une pièce rare dans la collection de montres vintage de la manufacture genevoise.

La manufacture genevoise Vacheron & Constantin est l'une des plus anciennes, son histoire débute en 1755 avec les cabinotiers la fabrique, elle se poursuit tout au long du XIXe siècle avec des montres de poche de très belle facture, le début du XXe siècle marquera une période faste pour cette maison notamment avec des clients prestigieux comme le roi Farouk ou encore l'industriel américain James Ward Packard. Depuis son origine, la maison conserve toutes ses archives dans lesquelles nous pouvons en effet retrouver notre montre qui figure dans cette série sous la référence 4111.

Dès les années 1920, les fabricants de grandes renommées en Suisse et plus particulièrement à Genève, se sont intéressés à l'essor de la montre bracelet sous toutes ses formes. Les premiers exemples simples ont très vite succédés aux complications.