JAEGER MONTRE DE BORD 8 jours

Zusammenfassung

  • Losnummer 
    49
  • Standort

Beschreibung

JAEGER MONTRE DE BORD 8 jours Provenant du Tank Bugatti 57C victorieuse aux 24 Heures du Mans 1939 et de l'accident de Jean Bugatti le 11 août 1939 Cadran noir chiffres arabes montée sur un socle en aluminium poli numérotée au dos 522459 et gravée de la main de Robert Aumaître " C'est la montre qui a gagné les 24H du Mans 1939 " Diam. : 8 cm. (3 ¼ in.) Le 11 août 1939 Jean Bugatti et Robert Aumaître son chef mécanicien et ami effectuent une série de réglages sur la Bugatti 57C gagnante des dernières 24 heures du Mans qui s'étaient déroulées au mois de juin et qui devait courir le Grand Prix de la Baule. Les essais ont lieu dans la ligne droite reliant Dorlisheim/Duttlenheim/Duppigheim/Entzheim. A la nuit tombée " Monsieur Jean " teste l'automobile il semble satisfait mais à 22h30 avant de rentrer il dit à Robert Aumaître : " je veux faire un dernier passage sur le dos d'âne et tu me diras comment ça passe ". A pleine vitesse il percute de plein fouet un cycliste Jean-Jacques Metz qui sortait du chemin. La voiture est déportée touche un arbre et va se disloquer contre un autre. Jean Bugatti est éjecté. Robert Aumaître arrive sur les lieux Jean ne donne plus que de faibles signes de vie. Il l'emmène à l'hôpital où les professeurs Fontaine et Leriche ne pourront rien faire pour éviter l'issue fatale. Robert Aumaître annonce la terrible nouvelle au " Patron " Ettore Bugatti alors en visite en Belgique chez le roi Leopold III. En souvenir de cette funeste soirée et en mémoire de son ami Robert Aumaître démonte la montre sur la 57C et la conserve gravant au revers " C'est la montre qui a gagné les 24H du Mans 1939 ". Cette pièce unique représente la fin d'un chapitre dans l'histoire de la marque car Ettore Bugatti ne s'est jamais relevé de la disparition de son fils. Une attestation sur l'origine et sur l'historique de la pièce sera remise à l'acquéreur On 11 August 1939 Jean Bugatti and Robert Aumaitre his chief mechanic and friend carried out different adjustments on the Bugatti 57C winner of the last Le Mans 24 Hour Race that occurred in june and which was supposed to run La Baule Grand Prix. When Jean Bugatti was in his last turn he hit a cyclist. The car drifted from the racetrack and fell into pieces against a tree. Jean Bugatti was thrown out. When Robert Aumaîtremanaged to arrive on the scene Jean was already very weak and would not survive. In memory of this gloomy night and his friend Robert Aumaîtrestripped down the watch on Bugatti 57C and kept it engraving on the reverse: "This is the watch which won the 1939 Le Mans 24 Hour Race". This one-off piece represents the end of a chapter for the brand's history because Ettore Bugatti has never recovered from his son's death. A certificate will be passed on to the buyer Robert Aumaître(1904-1997) Figure emblématique de l'âge d'or de l'écurie Bugatti il débute sa carrière dans l'aéronautique. Il se lie d'amitié avec Pierre Veyron et devient son mécanicien le gentleman driver qui court avec sa Bugatti 35 personnelle bat alors régulièrement les Bugatti d'usine. Aussi lorsqu'en 1932 Ettore et Jean Bugatti engagent Pierre Veyron ce dernier accepte à condition de venir avec Robert Aumaîtrequi devient le chef mécanicien du service courses et le premier collaborateur de Jean. Le début d'une grande amitié. En juin 1939 Jean-Pierre Wimille et Pierre Veyron remportent les 24 Heures du Mans au volant du Tank Bugatti à bord duquel Jean Bugatti trouvera la mort le 11 août 1939. En 1945 il quitte Bugatti et poursuivra sa carrière aux côtés d'Amédée Gordini en tant que responsable du département Compétition avec les plus grands pilotes : Fangio Manzon Behra Trintignant etc. Animé par la passion de la course automobile il participe à de nombreuses compétitions et crée l'Ecurie Cognac avec Ren Firino Martell. De 1962 à 1984 il officiera en tant que commissaire technique pour les plus grandes courses. Leading figure of the Bugatti's team Golden Age Robert Aumaîtrebegan his career in aeronautic. He became friend with Pierre Veyron and was then his mechanic the gentleman driver ran his personal Bugatti 35 and consistently defeated the Bugatti factory cars. Also when in 1932 Ettore and Jean Bugatti appointed Pierre Veyron the latter accepted providing that Robert Aumaîtrewould come too. Aumaitre became the chief mechanic of the races department and Jean's first colleague; the beginning of a great friendship. In June 1939 Jean-Pierre Wimille and Pierre Veyron won Le Mans 24 Hour Race driving the Tank Bugatti the same car where Jean died on 11 august 1939.