1955 Jaguar XK 140

OTS (Roadster) C-Type

Zusammenfassung

  • Baujahr 
    1955
  • Automobiltyp 
    Cabriolet / Roadster
  • Lenkung 
    Links
  • Zustand 
    Gebraucht
  • Anzahl der Türen 
    2
  • Zahl der Sitze 
    2
  • Standort
  • Außenfarbe 
    Blau
  • Getriebe 
    Schaltgetriebe
  • Antrieb 
    Zweirad
  • Kraftstoff 
    Benzin

Beschreibung

Le modèle présenté ici est une Jaguar XK 140 Roadster version MC (Culasse 210cv Type C, double sortie d'echappement, roues fils & anti-brouillard). 

La mise sur le pont confirme un châssis et une caisse très saine, sans trace évidente d’un accident majeur et sans corrosion, restaurée il y a une vingtaine d’années visiblement, avec néanmoins un bac de caisse à reprendre.  

L’essai routier confirme le bon état du moteur constaté à l’atelier lors de la prise des compressions et confirme les paroles de l'ancien propriétaire qui indique que le moteur a été refait en même temps que la caisse, il y a une vingtaine d’année.  

L’embrayage est est bon état, l'émetteur et le récepteur d'embrayage ont été vérifiés.

Le système de freinage a fait l’objet d’une révision récente

L’allumage a fait l’objet d’une réfection complète et nous avons adapté un allumage électronique.

Le système de refroidissement a été contrôlé et vidangé, les durites remplacées. L’auto dispose d’un ventilateur électrique à déclenchement automatique par thermostat.

L’électricité a été contrôlée minutieusement et tout fonctionne. 

La ligne d'échappement est neuve et en acier inox. 

La boite d'origine (conservée) a été remplacée par une boite 5, donnant un sacré confort d'utilisation à l'auto. 

Lors de l’essai, le véhicule se comporte bien, freine droit, sans bruit particulier dans les trains roulants. L’auto démarre facilement, sans bruit ni fumée. A la conduite, le moteur prend ses tours sans raté, ni à coup ni surchauffe. 

L'essai routier et la pression d'huile affichée au mano confirme un bloc en bonne santé et développant toute sa puissance.

Le démarrage est aisé, sans fumée ni bruits anormaux.

Au roulage, le moteur prend ses tours sans à coups ni surchauffe.

La boîte fonctionne bien : les rapports rentrent et descendent sans soucis.

Ce véhicule a fait l’objet d’une révision et d’essais avant sa mise en vente, avec les traditionnelles vidanges et niveaux. 

Belle et patinée dans l'état, la peinture date d'une vingtaine d’années et présente de nombreuses imperfections d’usage.

La carrosserie est saine, un bas de caisse sera à reprendre coté conducteur, les portes se ferment d'elles-même comme à leur sortie d'usine, et les alignement sont bons. 

Les chromes sont en bon état, complets, correctement alignés.  

La capote est en bel état.

Les roues fils chromées sont en bel état.

L’intérieur est dans un très bel état de conservation, restauré vraisemblablement il y a quinze ans lui aussi.

Les sièges ne présentent pas de déformation majeures, ni trous ou ni déchirures

Les panneaux de portes, moquettes et tableau de bord sont également en très bon état.

De plus en plus rare, les roadster 140 restent les roadster les plus recherchés de la gamme, devant le 120 jugé trop archaïque et le 150 trop éloigné des lignes originelles.