1971 Ford Mustang

BOSS 351

Zusammenfassung

  • Baujahr 
    1971
  • Kilometerstand 
    10 000 km / 6 214 mi
  • Automobiltyp 
    Coupé
  • Losnummer 
    093
  • Lenkung 
    Links
  • Zustand 
    Restauriert
  • Innenfarbe 
    Grau
  • Anzahl der Türen 
    2
  • Zahl der Sitze 
    2
  • Standort
  • Außenfarbe 
    Grau
  • Leistung 
    334 PS / 246 kW / 330 BHP
  • Antrieb 
    Zweirad
  • Kraftstoff 
    Benzin

Beschreibung

La Ford Mustang, la première « Pony car », fait partie des icônes de l’automobile américaine à côté de la Chevrolet Corvette. Ce fut le plus grand succès commercial pour une voiture américaine depuis la fin de la Seconde Guerre, dépassant le record des ventes pour un modèle Ford sur la même durée, celui de la berline populaire Falcon. Elle fut dévoilée en avril 1964, en plein milieu d’un millésime. Le jour de sa présentation, le 17 avril 1964, elle enregistra 22 000 commandes fermes. Au mois de juillet, les 100 000 exemplaires étaient dépassés, en moins de six mois, elle avait atteint son seuil de rentabilité et il s’en vendit un million dans les 24 premiers mois. À l’époque, la majorité des premières Mustang de série était équipée du 6 cylindres 2,8 litres de 101 ch de la Falcon. Ce sont les V8 qui vont faire de la Mustang une légende, il faudra toutefois attendre la Shelby pour avoir une Mustang vraiment sportive. Sa robuste structure allait lui permettre d’encaisser la puissance et le couple des plus gros V8 Ford. En novembre 1970, deux mois après la présentation des modèles du millésime 1971, Ford insérait discrètement la Boss 351 - probablement la meilleure des Mustang Boss - dans la gamme Mustang. Les Mustang Boss servaient à l’homologation des moteurs pour la compétition – la 302 pour la Trans-Am et la 429 pour la NASCAR, mais lorsque Ford abandonna la compétition à l’été 1970, il n’y avait plus nécessité de légaliser des petites cylindrées. Basée sur la nouvelle famille de V8 Cleveland 351, la Boss 351 (pour 5 752 cm³) égalait la Camaro Z28 en puissance avec ses 334 ch. Uniquement disponible avec la nouvelle carrosserie fastback de 1971, la Boss 351 était dotée d’équipements haute performance tels que la transmission manuelle à quatre rapports avec levier Hurst, l’essieu arrière de 9 pouces avec rapport de pont de 3,91 à 1, la suspension compétition avec amortisseurs réglables et l’entrée d’air forcé via des prises NACA sur le capot. Extérieurement, la Boss 351 se distinguait par son capot noir ou argent, ses bandes latérales en crosse de hockey, son becquet avant et les petits autocollants Boss 351 sur les ailes avant et le couvercle de coffre. Les jantes Magnum 500 et l’aileron arrière étaient des options de choix. En 1971, après le durcissement des restrictions gouvernementales sur les émissions, comme les autres constructeurs, Ford réduisait ses taux de compression courant 1972, mettant fin à l’ère des muscle cars de grandes puissances comme la Mustang Boss 351. Cette Ford Mustang Boss 351 d’origine américaine dont la date de première mise en circulation remonte au 15 novembre 1971 dispose d’un énorme dossier historique qui remonte à son achat dont on trouvera la facture d’époque. L’historique est limpide et montre qu’elle n’a connu que trois propriétaires, un aux ÉtatsUnis et deux en France. Importée il y a quelques années en Alsace, elle a subi un important entretien mécanique, son moteur a été déposé et restauré. La voiture a son certificat d’authenticité de Ford. Elle est dans un état irréprochable. C’est un modèle rare aux États-Unis où les collectionneurs se l’arrachent – c’est la dernière muscle car de grosse cylindrée – mais elle est encore plus rare chez nous où l’on en compterait probablement pas plus de cinq exemplaires.