2001 BMW Z8

Zusammenfassung

  • Baujahr 
    2001
  • Chassisnummer 
    WBAEJ11041AF79478
  • Losnummer 
    6
  • Lenkung 
    Links
  • Zustand 
    Gebraucht
  • Zahl der Sitze 
    2
  • Standort
  • Außenfarbe 
    Sonstige
  • Antrieb 
    Zweirad
  • Kraftstoff 
    Benzin

Beschreibung

One owner from new
2001 BMW Z8 Roadster
Chassis no. WBAEJ11041AF79478

In recent times many motor manufacturers, particularly those with a significant sporting heritage, have felt the need to reference iconic models from the past when launching their latest. BMW has proved adept at exploiting this 'retro' trend, commencing in 1996 with the Z3 coupé and convertible, the styling of which brilliantly recalled its fabulous '328' sports car of pre-war days. Its next effort along similar lines - the 'Z07' concept car of 1997 - took its inspiration from the post-war Alfred Goetz-designed '507', a luxurious limited-edition roadster.

The sensation of the 1997 Tokyo Auto Show, the Z07 was received so enthusiastically that BMW took the decision to press ahead with a production version: the Z8. For the most part the Z8 remained remarkably faithful to the original concept, retaining the 507-like twin-nostril front grille and distinctive front-wing vents. A period-style interior had been one of the Z07's most remarked upon features, and that too made it into the Z8.

The Z8's body panelling and spaceframe chassis were fabricated in lightweight and corrosion resistant aluminium, while the 32-valve 4,941cc V8 engine, shared with the M5 saloon, was built by BMW's Motorsport division. With 400bhp on tap, the Z8 raced to 100km/h (62mph) in 4.7 seconds and only the built-in rev limiter stopped it from exceeding 250km/h (155mph). Power reached the run-flat tyres via a Getrag six-speed manual gearbox. Needless to say, the Z8 also came with all the modern appurtenances one would expect of a flagship model: traction control, stability control, front and side air bags, GPS navigation, climate control, and power operation of the seats, steering wheel, and convertible hood all being included in the package.

The fact that the Z8 was a low-volume model assembled, for the most part, by hand, enabled BMW to offer customers considerable freedom in personalising their cars. Further enhancing its appeal to collectors, the factory announced that a 50-year stockpile of Z8 parts would be maintained. Despite a (US) launch price of over $128,000, initial demand was so high that a bidding war broke out, with many Z8s selling for well in excess of that figure. By the time production ceased at the end of 2002, 5,703 of these fabulous cars had been built.

This particular BMW Z8 was built to European specification and delivered new to Panama for an exhibition in Cuba, and from there went to Canada. Offered for sale by the original owner, it has covered only some 21,300 kilometres from new and is presented in commensurately excellent condition, benefiting from extensive servicing and fault rectification carried out by BMW Autohaus of Ontario, Canada in April 2019 (see accompanying bill for $8,686). Finished in Topaz Blue Metallic with black leather interior, this pristine car comes complete with a Canadian registration document and all its original books and tools in their original leather case and rollup pouch.

Please note this motor car is subject to the normal local import tax on Hammer Price and Buyer's Premium, should it remains in the EU.
Bonhams is the guarantor of the customs duties and taxes clearance: consequently, this motor car cannot be released to the buyer or his transporter immediately after the sale.

Un seul propriétaire depuis son origine
BMW Z8 2001
Châssis n° WBAEJ11041AF79478

•Désirable couleur bleu topaze
•Originale, non restaurée
•Environ 21 300 km d'origine
•Révision majeure en avril 2019
•Immatriculée au Canada

Récemment, plusieurs constructeurs, notamment ceux qui ont un passé sportif glorieux, ont ressenti la nécessité de faire référence à leur passé historique sur leurs nouveaux modèles. BMW s'est montré un adepte de l'exploitation de cette veine « rétro », commençant en 1996 avec les coupé et cabriolet Z3, dont le style rappelait vivement ses fabuleuses sportives 328 d'avant-guerre. Le modèle suivant dans cette veine - le concept car Z07 de 1997 – puisait son inspiration dans la 507 dessinée par Albrecht von Goertz, un luxueux roadster à la production limitée.

Sensation du Salon de Tokyo 1997, la Z07 reçut un accueil si enthousiaste que BMW prit la décision d'en tirer une version de série, la Z8. Globalement, la Z8 restait très proche de son modèle, conservant la calandre à double naseaux et les extracteurs d'ailes évoquant la 507. L'intérieur au style rétro faisait partie des traits les plus remarquables de la Z07 et se retrouvait également sur la Z8.

Les panneaux de carrosserie et le châssis à caisson de la Z8 étaient construits en aluminium, léger et résistant à la corrosion, tandis que le V8 32 soupapes de 4 941 cm3, identique à celui de la berline M5, était construit par la division Motorsport de BMW. Avec ses 400 ch, la Z8 abattait le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et seul le limiteur électronique l'empêchait de dépasser les 250 km/h. La puissance arrivait aux pneumatiques anti-crevaison via une boîte manuelle Getrag à six rapports. Inutile de préciser que la Z8 recevait tous les équipements qu'on était en droit d'attendre sur le vaisseau amiral de la marque, contrôle de motricité et de stabilité, airbag frontaux et latéraux, système de navigation par GPS. L'air conditionné et le réglage des sièges, du volant et la manœuvre de la capote électriques faisaient aussi partie des équipements de série.

Le fait que la Z8 ait été un modèle fabriqué en petite série, assemblée en grande partie à la main, permettait à BMW de proposer aux clients une grande liberté dans la personnalisation de leur voiture. Pour attirer une clientèle de collectionneurs, BMW annonçait qu'un stock de pièces détachées de Z8 serait conservé pendant 50 années. Malgré un prix de lancement de plus de 128 000 $ (aux États-Unis), la demande était telle qu'une surenchère se fit jour, de nombreuses Z8 se vendant bien au-dessus de ce tarif. Lorsque la production prit fin en 2003, 5 703 de ces fabuleuses automobiles avaient été construites.

Cette BMW Z8 particulière a été construites aux spécifications européennes et livrée neuve au Panama pour être exposée à Cuba et de là gagna le Canada. Vendue par son premier propriétaire, elle n'a couvert que 21 300 kilomètres depuis son origine et se présente dans un état correspondant, ayant toujours bénéficié d'un entretien exigeant et dune réparation de panne effectuée par BMW Autohaus d'Ontario, au Canada en avril 2019 (voir la facture de 8 686 $ au dossier). Bleu topaze métallisé avec intérieur en cuir noir, cette voiture immaculée est vendue avec ses papiers d'immatriculation canadienne et tous ses livrets et outils originaux dans leur étui et leur sacoche de cuir.

Veuillez noter que si cette voiture reste dans la Communauté Européenne elle sera soumise à une taxe d'importation au taux normal de la TVA à l'importation locale sur le prix d'adjudication et les frais acheteurs.
Bonhams restant le garant des droits et taxes douanières, cette voiture ne pourra donc pas être récupérée par l'acheteur ou son transporteur immédiatement après la vente.