1984 BMW 635 Csi

Gr A

Zusammenfassung

  • Baujahr 
    1984
  • Automobiltyp 
    Coupé
  • Rennwagen 
    Ja
  • FIA-Papiere 
    Ja
  • Elektrische Fensterheber
    Ja
  • Lenkung 
    Links
  • Zustand 
    Gebraucht
  • Innenfarbe 
    Schwarz
  • Anzahl der Türen 
    2
  • Zahl der Sitze 
    2
  • Standort
  • Außenfarbe 
    Rot
  • Getriebe 
    Schaltgetriebe
  • Antrieb 
    Zweirad
  • Kraftstoff 
    Benzin

Beschreibung

Le nouveau coupé BMW de la « série 6 » a été monté à partir d'octobre 1975 chez Karmann. Son introduction officielle avait lieu lors du salon de Genève au mois de mars 1976. À partir de 1978 on pouvait commander les« série 6 » comme 635 CSi. Ce modèle disposait d'un moteur 6 cylindres de 3,5 litres et 218 cv à injection. Depuis l'année-modèle 1982, le moteur a été équipé du Bosch Motronic, le premier système de moteur programmable.

À partir de 1982, une version compétition a été crée pour le nouveau championnat européen de Tou­risme du Groupe A. La différence principale par rapport à l'ancien Groupe 2 a été le nombre minimum de voitures produites en 12 mois. Tandis qu'en Groupe 2 un minimum de 1000 exemplaires a été suffisant, le Groupe A exigeait un minimum de 5000 voitures afin d'être homologué. Or, à cause de son engagement en Formule 1 BMW ne disposait pas de capacités libres pour le développement du moteur ; de ce fait Paul Rosche faisait appel à Burkhard Bovensiepen, patron de chez Alpina. L'àssemblage des kits venant des différents lieux de production a été assuré par Schnitzer à Freilas­sing.

Dans l'ensemble, 89 kits du 635 CSi Groupe A on été fabriqués. Les 33 premières représentaient quasiment la première série et ont été basés pour la plus grande partie sur des composants de série. Des pièces tel que les jambes de force, la suspension etc. ont été directement adoptées. À partir du châssis RA 2-34 un grand nombre de pièces spéciales ont été utilisées.

Une des dernières voitures de la première série, RA 1-30, a été achetée par le Viennois Karl Op­pitzhauser. Son début a eu lieu lors des 500 km de Monza 1984. La branche autrichienne de la chaine de bricolage BAUHAUS a été gagnée comme sponsor. Cette voiture a couru jusqu'en 1986 dans de courses divers comptants pour le Championnat Européen de Voitures de Tourisme.

Cette voiture lourde devrait courir contre des Jaguar XJ-S Coupés, disposant d'un moteur V12 de 5,4 litres et 400 cv, des Rover Vitesse avec des V8 de 3500 cm3 et des Volvo 240/242 Turbo, les deux dernières disposant chaque de 350 cv. Or, contrairement à" son prédécesseur, le BMW a été construit comme berline deux portes de voyage et pas du tout dans l'esprit d'un usage potentiel en compétition. Pendant sa période de fabrication de 1975 au mois de mai 1989, un ensemble de 86.219 voitures a été construit du coupé de la « série 6 ». Son prédécesseur BMW CSL (E9), fabriqué entre décembre 1968 et décembre 1975, n'a atteint que 30.546 exemplaires. Au début, la « série 6 » a été montée complètement chez Karmann; à partir du mois d'aout 1977 le montage a eu lieu dans l'usine BMW de Dingolfing à partir des caisses nues venant de Karmann.

En plus des kits assemblés par l'usine au prix de DM 125.000 chaque un, il a été nécessaire d'acheter certaines pièces encore auprès des tuners et fournisseurs d'accessoires. La caisse disposait de sou­dures en continue afin de réduire la torsion. Le moteur venant de Buchloe coutait un autre DM 35.000. Cette collection de pièces a été ensuite montée par les teams pour compléter la voiture, demandant quelques 200 - 300 heures de travail.

La voiture prête-à-courir devrait peser 1185 kg au minimum selon le règlement. Il a été même possible de monter le ciel du toit, les garnitures des portes, la consolè centrale ainsi que les vitres du modèle de série. Même après cela on devrait toujours rajouter 40 kg de plomb afin d'obtenir le poids minimum exigé.

La voiture recevait ensuite des gros radiateurs d'huile et d'eau genre « tropiques » pour assurer un bon refroidissement pendant la course.

Burkhard Bovensiepen avait monté le moteur avec un arbre à came de 324° et des pistons à chambres de combustion hémisphériques, améliorant ainsi pas seulement la durabilité mais gagnant aussi 20 cv supplémentaires. Le système d'échappement a été aussi modifié en conséquence. Or, le plus grand défi a été l'électronique moteur, livrée par Bosch non-programmée. Ceci a demandé de coordonner l'injection à cartographie électronique, commandé son volume d'air, avec l'allumage élec­tronique - une tâche bien difficile. Alpina a réussi de résoudre cela parfaitement.

L'auto proposée est le chassis RA1-30, elle a couru entre 1984 et 1986 dans la livrée Bauhaus actuelle. L'auto a ainsi participé aux courses suivantes à l'époque :
- 500 km de Monza 1984,
- 500 km de Zeltweg 1984,
- 500 km de Salzbourg 1984,
- 500 km de Monza 1985,
- 500 km de Vallenlunga 1985,
- Grand Prix de Brno 1985,
- 500 km de Zeltweg 1985,
- 500 km de Salzbourg 1985,
- EG Trophy Zolder 1985,
- Grand Prix de Brno 1986,
- 500 km de Zeltweg 1986,
- 24h de Spa 1986.

Elle a ensuite été mise au vert avant de revenir en course en 2014 et participer à plusieurs courses d'Heritage Touring Cup by Peter Auto depuis.

La voiture est en parfait état de présentation et de fonctionnement. Le PTH est à jour et valable jusqu'en 2027.

Parmi les frais récents, le moteur a été refait par le spécialiste Zig-Zag au Luc avant la saison 2019. La voiture n'a roulé que lors des 10 000 Tours du Castellet sur cette saison, et a été révisée après la course.

Elle est prête à courir.

Un petit lot de pièces est fourni avec la voiture : 3 jeux de jantes en 16, dont 2 en pluies, 1 jeu de jante en 17, plaquettes, nourrice.

La voiture est visible sur rendez-vous dans nos locaux.

Crédits photos Kevin van Campenhout pour Eleven Cars.