1953 Aston Martin DB2/4

Zusammenfassung

  • Baujahr 
    1953
  • Chassisnummer 
    LML/526
  • Losnummer 
    37
  • Lenkung 
    LHD
  • Zustand 
    Used
  • Zahl der Sitze 
    2
  • Standort
  • Außenfarbe 
    Other
  • Antrieb 
    2wd
  • Kraftstoff 
    Petrol

Beschreibung

Originally owned by Baron Maurice Solvay
1953 Aston Martin DB2/4 'Mark I' 2.6-Litre Sports Saloon
Coachwork by Mulliners of Birmingham
Chassis no. LML/526

Testing the new DB2/4 in 1954, Autocar acknowledged that the Aston Martin had, 'been well known for very many years as a sports car of fine quality and high performance,' while characterising the Newport Pagnell manufacturer's latest offering as, 'an expensive car designed to cater for the connoisseur of sportscars who is not limited by financial considerations.'

Introduced in October 1953, the DB2/4 widened the already considerable appeal of the DB2 by the simple expedient of installing two occasional rear seats, the latter being facilitated by extensive revisions to the car's rear end. As well as the extra accommodation, there was also room for more luggage, the latter being accessed via a hatchback rear door. A raised roofline, one-piece windscreen, larger bumpers and other detail styling changes further differentiated the new '2+2' from its predecessor. Otherwise, the DB2/4 remained mechanically much the same as the DB2, though the Vantage (125bhp) engine became the standard specification. A total of 565 DB2/4s was produced before the arrival of the MkII in October 1955, by which time the 3.0-litre 140bhp 'VB6J' engine had been standardised.

Its accompanying copy guarantee form shows that chassis number '526' was completed in left-hand drive configuration and delivered new to Belgium via the importer Mannès, its first owner being Baron Maurice Solvay, resident at the Château de La Hulpe. The original colour scheme is recorded as Sea Green with beige interior trim, and the original engine listed as 'VB6E/50/1265'. Sounding very healthy, the engine currently installed is stamped 'VB6A/50/474'.

In 2003 it was purchased by the current vendor, an Aston Martin collector and former owner of King Baudouin's DB2/4. Completely restored between 2008 and 2010 in Belgium and England, the car has scarcely been driven since then. It was restored in the spirit of the Aston Martin DB2 that raced at Le Mans, using original components and removing unnecessary interior trim, and as a result has the distinct charm of a competition-type car. The restoration has been beautifully carried out and the Aston has been preserved with great care since the rebuild's completion. An extensive restoration file containing invoices and photographs is available. Presented in excellent cosmetic condition throughout, the car also comes with a FIVA passport and is eligible for major historic events such as the Mille Miglia.

Initialement propriété du Baron Maurice Solvay
Aston Martin DB2/4 Mark I 2,6 litres Berline Sport 1953
Carrossée par Mulliner, Birmingham
Châssis n° LML/526

•Livrée neuve en Belgique
•L'un des rares exemplaires en direction à gauche
•Propriété de son vendeur depuis 2003
•Totalement restaurée entre 2008 et 2010
•Eligible aux Mille Miglia

En 1954, lors d'un essai de la nouvelle DB2/4, Autocar notait qu'Aston Martin était "depuis de nombreuses années connu pour ses voitures de sport, raffinées et dotées de performances élevées" et qualifiait la dernière-née du constructeur de Newport Pagnell de "voiture coûteuse conçue pour satisfaire les amateurs de voitures de sport ne regardant pas à la dépense."

Lancée en octobre 1953, la DB2/4 renforçait l'attrait déjà considérable de la DB2 par le simple ajout de deux sièges d'appoint à l'arrière, ce qui avait été rendu possible par une importante évolution de l'arrière de la voiture. On disposait également de davantage de place pour les bagages, auxquels on pouvait accéder par un hayon arrière. On trouvait comme autres éléments de différenciation de la nouvelle 2+2 une ligne de toit surélevée, un parebrise monopièce, de gros parechocs et d'autres modifications mineures de style. A part cela, la DB2/4 restait mécaniquement très semblable à la DB2, avec toutefois le moteur Vantage de 125 chevaux désormais monté en série. Il y eut au total 565 DB2/4 produites avant l'arrivée de la MkII en octobre 1955, date à laquelle fut généralisé le VB6J de 3,0 litres et 140 chevaux.

La copie du carnet de garantie qui l'accompagne montre que le châssis 526 fut assemblé en direction à gauche et livré neuf en Belgique, par l'intermédiaire de l'importateur Mannès, au Baron Maurice Solvay, domicilié au Château de La Hulpe. Selon les archives, son harmonie de couleurs d'origine était le vert Sea Green avec un intérieur beige, et son moteur portait le numéro VB6E/50/1265. Son moteur actuel, qui semble en très bon état, porte le numéro VB6A/50/474.

Cette voiture a été achetée en 2003 par son vendeur actuel, un collectionneur d'Aston Martin qui a autrefois possédé la DB2/4 du Roi Baudoin. Elle a été totalement restaurée entre 2008 et 2010 en Belgique et en Angleterre et n'a été que rarement conduite depuis. Elle a été restaurée dans l'esprit de l'Aston Martin DB2 qui a couru au Mans, en utilisant des composants d'origine et en ayant retiré les garnissages intérieurs non indispensables ; elle présente en conséquence tout le charme propre aux voitures de course. Sa restauration a été magnifiquement exécutée et elle a été conservée depuis avec le plus grand soin. Un dossier complet sur cette restauration, avec factures et photos, est disponible. Cette voiture présente un excellent aspect général ; elle est proposée avec son passeport FIVA et elle est éligible à d'importantes manifestations historiques telles que les Mille Miglia.