1970 Alfa Romeo GTA

1300 JUNIOR

Zusammenfassung

  • Baujahr 
    1970
  • Automobiltyp 
    Coupé
  • Rennwagen 
    Ja
  • FIA-Papiere 
    Ja
  • Lenkung 
    Links
  • Zustand 
    Restauriert
  • Innenfarbe 
    Rot
  • Anzahl der Türen 
    2
  • Zahl der Sitze 
    2
  • Standort
  • Außenfarbe 
    Rot
  • Getriebe 
    Schaltgetriebe
  • Antrieb 
    Zweirad
  • Kraftstoff 
    Benzin

Beschreibung

Basée sur l'Alfa Romeo Giulia Coupé, la GTA a été développée pour la première fois en série GT en 1965 par Autodelta, le département sport automobile de l'usine Alfa Romeo, qui a continué à l'offrir en version "Corsa" (course) et "Stradale" (route) jusqu'en 1975. Le "A" de l'insigne signifie "alleggerita" (allégée) et reflète les mesures prises pour tailler la Giulia pour la compétition, qui, pour les modèles Corsa, comprenaient des panneaux de carrosserie en aluminium, des vitres latérales et arrière en plexiglas et de nombreux éléments fabriqués en acier léger, magnésium et autres matériaux permettant de gagner du poids (le modèle Stradale, cependant, ne disposait d'aucune de ces modifications pour se différencier). La voiture a connu un succès immédiat, remportant le titre de Champion des Pilotes et des Constructeurs dès sa première saison, avant de remporter le Championnat d'Europe GT sept années de suite, un succès retentissant!
La GTA a fait ses débuts en compétition le 20 mars 1966 à Monza, Andrea de Adamich et Teodoro Zeccoli triomphant dans la course de quatre heures du Jolly Club. Dès lors, les GTA préparées par Autodelta ont connu un succès exceptionnel, remportant le Championnat d'Europe Touring Car trois années consécutives, de 1966 à 1968!
En 1968, en réponse à la popularité de la catégorie des moins de 1300cc, Autodelta a commencé la production de la GTA 1300 Junior. Les championnats de la catégorie 1300cc avaient longtemps été dominés par la Mini Cooper, mais tout cela allait changer en 1968 avec l'arrivée de l'Alfa, cette dernière pour les années suivantes avec une série de victoires similaire à celle de la Mini au début des années 60. Spécificité du modèle, le GTA 1300 Junior était propulsée par une version 1290cc à course courte du Giulia 1570cc en ligne avec un alésage de 78mm et un vilebrequin de 67.5mm de course. Équipé du double allumage de la GTA et d'un régime de plus de 9 000 tr/min, ce petit bijou de moteur produit plus de 150 ch. Un peu plus de 400 GTA 1300 Juniors (toutes en livrée rouge et blanche ou blanche et verte) ont été construits jusqu'à l'arrêt de la production en 1975, et les experts de la marque estiment qu'il n'en existe plus que la moitié aujourd'hui, ce qui place cette voiture parmi les modèles Alfa Romeo les plus exclusifs de l'après-guerre.
Ce GTA 1300 Junior *775897*, joliment présenté, a vu le jour en 1970, lorsqu'il a été livré à Neunkirchen (D) pour son inspection par l'ONS. Il est presque immédiatement engagé dans plusieurs courses partout en Allemagne. Avec des pilotes tels que Speyer, Wolfgangg Kirch, Didweiler, pour la saison 1970 participant notamment à l'Av-D Preis à Hockenheim, l'Int. ADAC 300km du Nürburgring, et d'autres. La voiture revient sur la piste en 1972 sur de nombreux circuits dont l'ADAC 6h du Nürburgring pour l'Alfa Romeo Deutschland Racing Team avec Marx, Arend et Kirch terminant 35ème au général et 10ème de classe. Les courses disputées entre 1970 et 1976 sont trop longues pour être toutes citées, mais vous trouverez plus de 4 pages à ce sujet dans l'excellent livre Allegritta de Übelher & Dasse.
Présenté ici dans sa livrée rouge et jaune éclatante, ce GTA au design emblématique de Bertone est parfait. Ces dernières années, la voiture a fait l'objet d'une restauration complète et d'une remise à neuf du moteur, l'intérieur a également été rénové et équipé de sièges de compétition sombres et d'un arceau de sécurité noir par le spécialiste allemand bien connu des Alfa Formula GT. Comme on peut s'y attendre, ce GTA est conçu pour la course. Une boîte de vitesses à rapports rapprochés permet au conducteur de passer les vitesses en douceur et rapidement afin de maintenir le moteur GTA à haut régime et délivrer sa quintessence. Un excellent choix pour les courses historiques, l'Alfa est accompagnée d'un jeu de roues et de pneus supplémentaires, et d'un moteur GTA 1300 zéro km entièrement reconstruit, en spécifications Autodelta. Il s'agit donc d'une excellente auto, avec un beau palmarès en période, qui en plus est éligible en HTC by Peter Auto, Alfa Revival Cup, Tour Auto ou Modena Cento Ore.

Based on the Alfa Romeo Giulia Coupé, the GTA was first developed for production GT racing in 1965 by Autodelta, the Alfa Romeo factory motorsport department, which continued to offer it in both "Corsa" (race) and "Stradale" (street) versions until 1975. The "A" in the badge means "alleggerita" (lightened) and reflects the measures taken to trim the Giulia for competition, which, for Corsa models, included body panels of aluminum alloy, plexiglas side and rear windows, and numerous elements crafted from lightweight steel, magnesium and other weight-saving materials (the Stradale model, however, lacked a number of these pound-shedding strategies). The car was an immediate success, winning both the drivers' and constructors' title in its first season, only to go on to take the European GT Championship a resounding seven years in a row.
The GTA made its racing debut on March 20th, 1966 at Monza, Andrea de Adamich and Teodoro Zeccoli triumphing in the Jolly Club Four-Hour Race. From then on, the Autodelta-prepared GTAs enjoyed outstanding success, winning the European Touring Car Championship three years running from 1966-68.
In 1968, in response to the popularity of the under-1300cc racing class, Autodelta began production of the GTA 1300 Junior. The Championships of the 1300cc class had long been dominated by the Mini Cooper, but that would all change in 1968 with the arrival of the Alfa, the latter for the next few years enjoying a similar winning streak to that of the Mini in the early '60s. Unique to the model, the GTA 1300 Juniors were powered by a short-stroke 1290cc version of the Giulia's 1570cc inline four with the 78mm bore and a 67.5mm stroke crankshaft. Equipped with the GTA's twin-plug head and revving to more than 9,000rpm, this little gem of an engine produced 150bhp plus. A little over 400 GTA 1300 Juniors (all in either red and white or white and green livery) had been constructed when production ceased in 1975, but marque experts believe that no more than half this number exist today, surely putting this car by definition among the rarest of the all post-war Alfa Romeo models.
This beautifully presented GTA Junior chassis *775897* started its life in 1970, when it was delivered new to Neunkirchen (D) for ONS inspection. The GTA was almost immediately entered into several races across Germany. With pilots such has Speyer, Wolfgangg Kirch, Didweiler, for the 1970 season going to AvD Preis von Hockenheim, Int. ADAC 300km Nürburgring, Hockenheim, etc… That racing car came back again on track in 1972 to race in many events including ADAC 6 Hours of Nürburgring for Alfa Romeo Deutschland Racing Team with Marx, Arend and Kirch finishing 35th overall, and 10th in class. The race entered from 1970 to 1976 are too long to list them all here, but you will find no more than 4 pages races listed in the excellent book Allegritta by Übelher & Dasse.
Presented here in a striking red and yellow livery, this rare Bertone-designed GTA looks just right. In recent years, the car has been subject to a full restoration and engine refurbishment, the interior also refurbished and fitted with dark competition seats and a black roll cage by well known Formula GT Alfa Specialist in Germany. As you would expect, this GTA is set up for race. A close-ratio transmission ensures that the driver can shift smoothly and quick in order to keep the high-revving GTA engine on its cams. Surely a worthy competitor for historic racing, rally or club tours, this Alfa is accompanied with an extra set of wheels and tires, and a fully rebuilt, zero km 1300 GTA in Autodelta specs. A great GTA indeed! Ready for the next HTC by Peter Auto races or Alfa Revival Cup, it can also be raced at the Tour Auto or Modena Cento Ore.