1974 Yamaha TZ

750 A « Course » 1974

Summary

  • Baujahr 
    1974
  • Motorradtyp 
    Straßenmaschine
  • Losnummer 
    248
  • Zustand 
    Gebraucht
  • Farbe 
    Sonstige
  • Standort

Beschreibung

Yamaha TZ750 A « Course » 1974

• Anciennement propriété de Jean-Claude Chemarin, Champion du Monde et d'Europe d'Endurance
• Machine de course historique
• Aux mains du propriétaire actuel depuis 1978
• Non utilisée depuis sa restauration en 1991

Cette TZ750 A du début (alors en 700 cm3), importée par Sonauto, importateur Yamaha en France, fut vendue en 1976 à Jean-Claude Chemarin, célèbre pilote spécialiste de l'endurance, Champion du Monde et triple Champion d'Europe. Il fit partie de l'écurie « Delta Charly » qu'il avait créée avec Gérard Debrock, autre spécialiste de l'endurance et deux fois vainqueur du Bol d'Or qui avait acheté une moto identique. Chemarin pilota cette Yamaha TZ750 dans différentes épreuves d'endurance françaises et internationales. Sévèrement endommagée dans un accident sur le circuit de Magny-Cours, la Yamaha fut reconstruite à partir de pièces d'origine : cadre, fourche et carters moteur et avec un bras oscillant Moraco plus long. L'actuel propriétaire acheta la moto à Jean-Claude Chemarin au début de la saison 1978.

Après une première sortie avec la Yamaha à Nogaro, le vendeur monta un nouveau système d'échappement dans le respect du nouveau règlement qui imposait des silencieux. Trouvant la TZ coûteuse à entretenir et sans sponsor, le propriétaire ne prit que dix départs entre 1978 et 1980 dont les « Moto Journal 200 » 1978 et 1979 sur le circuit Paul Ricard au Castellet. La dernière apparition de la TZ eut lieu en 1980 sur le circuit de Montlhéry lors d'une séance qualificative pour le Championnat de France. À cette date, la TZ750 A de 700 cm3 n'était plus compétitive face aux modèles de 750 cm3. Ne trouvant pas d'acheteur, le vendeur décida de conserver la Yamaha après avoir abandonné la compétition après un grave accident dans le Bol d'Or 1980.

Comme la Yamaha TD2 du vendeur (Lot 249), cette TZ750 a été restaurée dans le respect de ses spécifications d'origine dans les ateliers de Jacky Germain. On trouva même des échappements d'origine – grâce à Guy Coulon, ingénieur en chef de l'écurie Yamaha Tech 3 Moto GP ! – et le moteur est maintenant équipé de cylindres d'origine d'une capacité de 750 cm3. La machine est chaussée de pneus corrects pour l'époque, le pneu avant étant un rare survivant d'un petit lot fabriqué par Dunlop Japon spécialement pour les Daytona 200 1974. La FIM n'avait pas encore homologué les pneus « slick » (lisses) si bien que Dunlop creusa trois petites rainures circulaires peu profondes. Ils ne servirent qu'à Daytona, la FIM ayant changé le règlement avant la prochaine épreuve, l'Imola 200. Le moteur a été démarré à la fin de la restauration en janvier 1991, mais la machine n'a pas été utilisée depuis cette date. Elle est proposée avec une série de photographies d'époque et une copie du magazine Moto Légende dans lequel son histoire est rapportée.