1953 Parilla Other

250 Monoalbero

Summary

  • Baujahr 
    1953
  • Motorradtyp 
    Rennmaschine
  • Chassisnummer 
    0708
  • Motornummer 
    0708
  • Losnummer 
    20
  • Zustand 
    Gebraucht
  • Farbe 
    Rot
  • Anzahl der Sitzplätze 
    1
  • Rennmotorrad 
    Ja
  • Standort
  • Hubraum (cm3) 
    250

Beschreibung

Succession de Monsieur X
Type : 250 cc Monoalbero
Cadre n°0708
Moteur n° 0708
Carte grise française

Giovanni Parrilla, né à Mantoue, commence sa carrière à Milan comme mécanicien, mais il va bien vite réaliser son rêve en construisant une moto. Dès 1946, une Parilla (avec un seul "R") se fait remarquer en menaçant les Guzzi dans leur fief du circuit de Lecco. Cette machine n'a pourtant rien de bien original, même si le simple arbre entraîné par couples coniques n'est pas encore très courant en Italie. La production en petite série débute durant l'hiver 1947 avec des version course ou sport dotée d'un équipement routier comme la version présentée.
On passe aux choses sérieuses
Parrilla confie, en 1948, le développement d'un double arbre à Giuseppe Salmaggi, à qui l'on doit déjà la Gilera Saturno. Il s'agit, cette fois, d'une pure machine de course, avec carters en magnésium, qui s'impose, dès sa première sortie, face aux Guzzi Albatros à simple ACT. Salmaggi part peu après chez Rumi, mais cela n'empêche pas les Parilla de briller sur tous les circuits italiens et même allemands, grâce aux préparations de Roland Schnell. La 250 double arbre, double championne d'Italie en 1950, décroche ainsi deux victoires dans le Milan-Tarente, en 1950 et 1952, avec les frères Piero puis Celeste Cavaciuti.
Transfert sur quatre roues
Le développement de la machine se poursuivra jusqu'en 1956 après le retour de Salmaggi, mais jamais une carrière internationale ne sera sérieusement envisagée. Sur la base de ces succès, Giovanni Parrilla lancera simplement une production commerciale un peu plus large, avec des modèles moins nobles et presque toujours réservés au marché intérieur. Il cédera son entreprise en 1967, elle fabrique aujourd'hui des moteurs de karting.
Le modèle présenté est une rare 250 mono albero matching numbers.
Nous remercions monsieur François-Marie Dumas pour son aide concernant le descriptif général du modèle.
Nous rappelons aux acheteurs que l'ensemble de la collection est constitué de motos qui sont restées statiques dans le musée privé du collectionneur depuis plusieurs années. Une remise en route est donc nécessaire.