1991 Moto Guzzi Other

1000 Daytona

Summary

  • Baujahr 
    1991
  • Motorradtyp 
    Straßenmaschine
  • Chassisnummer 
    11683
  • Zustand 
    Originalzustand
  • Farbe 
    Rot
  • Standort

Beschreibung

Moto Guzzi 1000 Daytona . 1991 with only 7944 Kms

After his Moto Guzzi competition team won the 1984 and 85 American Pro Endurance Championships and the 1987 pro twins, the American Guru John Wittner received an offer he could not refuse. Summoned in Italy by the godfather Alejandro Tomaso , John was invited to participate in the development of a new superbike. Guzzi revealed a prototype at the Milan show in 1989 and named it as the famous Florida circuit (where they won the 250 km endurance race in 1985), it was not until the end of 1991 that the Daytona came into production.
The new Daytona engine was built around the classic "big block" transverse V-twin air-cooled, finally only the crankshaft and standard engine crankcase were retained. A bright red sport fairing has melted into the fuel tank just above the all-new Daytona cylinder heads, marked "OHC 4V" for its 4-cam distributor. . The fuel supply is made by Weber-Marelli electronic injection. The engine resulted in a revised version of the 5-speed transmission used on most Guzzi twins through a reinforced clutch and a drive shaft to the rear wheel.

With a claimed horsepower of 95 horsepower available at 8,000 rpm, the Daytona was the most powerful Guzzi on the road to date, with a top speed of 230 km / h. "The result is excellent drivability, with low power and medium power available as soon as you open the throttle," Cycle World told in the Big Twin in 1993. The Daytona has been steadfast with suspension well damped and equipped with high-end tires it is very stable.
Our Guzzi chassis # 11683 has only known one Italian owner and only 7944 kilometers on the clock,so that it is as new and immaculate enough to take a lot of pleasure with the beautiful lady for many years

Moto Guzzi 1000 Daytona . 1991 with only 7944 Kms

Après que son équipe de Moto Guzzi modifié ait remporté les championnats d’endurance Américain de 1984 et 1985 et les Pro Twins de 1987, le gourou de Guzzi USA, John Wittner, a reçu une offre qu’il ne pouvait refuser. Convoqué en Italie par le parrain Alejandro de Tomaso, John a été invité à participer au développement d'une nouvelle superbike. Guzzi révéla un prototype au salon de Milan en 1989 et le nomma comme le célèbre circuit de Floride (où ils avaient gagné la course d'endurance de 250 km en 1985),il a fallu attendre la fin de 1991 pour que la Daytona entre en production.
Bien que le moteur Daytona ait été construit autour du classique «gros bloc» transversal bicylindre en V Moto Guzzi refroidi à l'air, il n'a finalement retenu que le vilebrequin et les carters du moteur standard. Un carénage sport rouge vif s'est fondu dans le réservoir d'essence juste au-dessus des toutes nouvelles culasses de Daytona, portant l'inscription «OHC 4V» pour son distributeur à 4 arbres à cames en tête. . L’alimentation en carburant est réalisée par injection électronique Weber-Marelli . Le moteur entraînait une version révisée de la transmission à 5 vitesses utilisée sur la plupart des jumeaux Guzzi par le biais d'un embrayage renforcé et d'un arbre de transmission vers la roue arrière.
Avec une puissance revendiquée de 95 chevaux disponible à 8 000 tr / min, la Daytona était la Guzzi la plus puissante sur la route à ce jour, avec une vitesse de pointe de 230 Km/h . «Le résultat est une excellente facilité de roulage, avec de la puissance à bas régime et moyenne puissance disponible dès que vous ouvrez la manette des gaz», a déclaré Cycle World au Big Twin en 1993. La Daytona s'est révélée inébranlable avec une suspension bien amortie et équipée de pneus haut de gamme elle est très stable.
Notre Guzzi châssis N° 11683 n’a connu qu’un seul proprétaire Italien et n’a que 7944 km au compteur autant dire qu’elle est comme neuve et immaculée de quoi prendre énormément de plaisir avec la belle pendant de longues années.